• Visiteurs

    Il y a 4 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Population légale de Beuvry au 1er janvier 2020

Posté par Joël le 2 janvier 2020

 

Depuis 10 ans je vous donne sur mon blog les informations concernant la population de notre commune.

 

Pour rappel, les populations légales millésimées 2017 sont entrées en vigueur le 1ᵉʳ janvier 2020. Elles sont calculées conformément aux concepts définis dans le décret n° 2003-485 du 5 juin 2003 relatif au recensement de la population, modifié par le décret n° 2019-1302 du 5 décembre 2019.

 

C’est officiel, la population légale de Beuvry au 1er janvier 2019 est de 9.617 habitants !

Elle est estimée sur la base du dernier recensement est pondérée par les informations de l’INSEE.

 

Population légale de Beuvry au 1er janvier 2020 dans Quoi de neuf ? population-de-beuvry-au-1er-janvier-2020

 

Dans le détail :

Population municipale : 9.442

Population comptée à part : 175

Population totale : 9.617

 

Rappels :

La population municipale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. Elle inclut les personnes sans abri ou résidant habituellement dans des habitations mobiles recensées sur le territoire de la commune ainsi que les détenus dans les établissements pénitentiaires de la commune.

La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle est dans une autre commune mais qui gardent un lien de résidence avec la commune. Elle comprend, par exemple, les élèves ou étudiants majeurs qui logent pour leurs études dans une autre commune mais dont la résidence familiale est située sur le territoire de la commune ou les personnes résidant dans une maison de retraite située dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence familiale sur le territoire de la commune.

 

A noter :

Le décret n°2019-1302 du 5 décembre 2019 modifiant le décret n°485-2003 du 5 juin 2003 relatif au recensement de la population supprime du champ de la population comptée à part les personnes sans domicile fixe rattachées, au sens de la loi du 3 janvier 1969, à la commune. Les populations légales à partir du 1er janvier 2017 tiennent compte de cette évolution.
Pour consulter la page récapitulative sur la population de Beuvry cliquez ICI

Cette page reprend la population légale depuis 2009 et comprend des liens vers des articles sur la population, le recensement, les méthodes de calcul de la population, etc.

 


Publié dans Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

2020, une année qui compte !

Posté par Joël le 31 décembre 2019

 

La nouvelle année comptera d’une manière ou d’une autre pour chacun d’entre nous :

Année du brevet des collèges, du bac, de la majorité ou du permis de conduire pour la jeunesse. 

Année de la retraite pour ceux qui auront la chance d’échapper à une réforme néfaste ! 

Année de mariage ou de naissance peut-être ? 

Année de renouveau, professionnel ou autre.

Année du début ou de la fin de quelque chose…

 

 bonne année 2020

 

Ce sera peut-être aussi une année où l’on comptera ?

Certains compteront leurs points, d’autres leurs voix…

D’autres encore compteront les années qui leur restent avant la retraite ou les années supplémentaires qui les éloigneront de celle-ci ?

Quelques-uns compteront le nombre d’habitants perdus ou gagnés dans leur commune.

Et certains compteront leurs décennies.

 

 

J’espère que 2020 comptera pour vous de manière très positive et

je vous souhaite une très bonne année et une excellente santé.

 


Publié dans Ce blog - son auteur, Ephéméride | Pas de Commentaire »

Liévin, 27 décembre 1974 : Triste anniversaire

Posté par Joël le 27 décembre 2019

 

En tant que fils, petit-fils et arrière petit-fils de mineur, il y a des commémorations historiques qui ne passent pas inaperçues.

Il y a 45 ans, le 27 décembre 1974 a eu lieu la plus grande catastrophe minière en France d’après-guerre. 

Hommage à ces 42 victimes de la catastrophe de Liévin et aux milliers d’autres en 3 siècles exploitation minière. 

 

Noël 1974, les mineurs bénéficient de cinq jours sans descendre au fond. Dans les familles, c’est fête, et plus encore dans les familles polonaises, car le 26 c’est la Saint Etienne, la fête nationale.

Vendredi 27 décembre, il faut se remettre au travail. 90 hommes étaient descendus à 710 mètres de profondeur, en ce premier jour de reprise du travail après les fêtes de Noël, afin de préparer le chantier pour l’abattage. Moins d’une cinquantaine d’entre eux remonteront vivants à la surface…

Liévin, 27 décembre 1974 : Triste anniversaire dans Bassin minier catastrophe-lievin

A 6 h 19 , un coup de grisou suivi d’un coup de poussière se produit au fond d’une galerie de la fosse 3, dite Saint-Amé du siège 19 du groupe de Lens-Liévin. À 8 h, la nouvelle se répand dans les corons. Les familles qui accourent se heurtent aux grilles fermées…

Au fil des heures, la liste des victimes s’allonge : 42 morts âgés entre 25 et 52 ans et 8 blessés. Cette tragédie laissera aussi 40 veuves et les 116 orphelins dans la plus grande détresse. Les mineurs employés sur les tailles voisines sont mobilisés pour les secours mais leur aide demeure limitée. Ils sont assaillis  par les épouses et les proches des mineurs absents : on donne un nom, on demande des détails, on espère encore que le père, le mari, le fils en a réchappé.

Très vite, la première caméra de télévision est sur les lieux.

 

Toute une région en deuil

Le 31 décembre à 9h30, des milliers de personnes sont rassemblées sur la place de l’Hotel de Ville de Liévin, pour les obsèques des victimes de cette tragédie.

Le délégué mineur de la fosse 3, parlant au nom de toutes les organisations syndicales du Bassin, s’interroge sur les conditions de sécurité dans les mines :

« La réglementation actuelle est-elle suffisante, les connaissances et les mesures de sécurité sont-elles suffisamment développées ? … Nous devons mobiliser toutes les énergies, toutes les ressources nécessaires pour que ce dur et noble métier de mineur puisse s’accomplir dans le respect absolu de la personne humaine, pour que, plus jamais, les mineurs ne soient victimes de ce que certains appellent la fatalité ».

L’enterrement lieu en présence de Jacques Chirac, premier ministre, qui promet que « toute la lumière sera faite » et « toutes les conséquences tirées ».

Monsieur Darras, député-maire de Liévin déclare « Il ne faut plus que, pour un mineur, gagner sa vie soit aussi affronter la mort … ».

 

Bassin minier Nord Pas-de-Calais

Quelles étaient les conditions de travail des mineurs, en 1974 ? 

A la Direction régionale des Houillères, c’est le silence absolu. Dans les médias, rien ne filtre et les élus locaux ne sont pas plus loquaces !

Normalement, le mineur travaille avec des gants spéciaux et porte des chaussures renforcées, ou des bottes, qu’on utilise dans les secteurs où il y a de l’eau. Mais le problème, c’est de s’en procurer ou de les remplacer. Les accidents matériels ne se comptent plus. Les moyens sont quasi inexistants : manque de matériel et de personnel disponible. On nettoie les motrices sans garde-corps, le matériel de soutènement n’est pas toujours livré en quantité suffisante, ni adapté au lieu de travail. On travaille « à découvert »…

Et comme dans Germinal, encore à en 1974, si les mineurs veulent gagner leur vie, ils doivent négliger l’étaiement de la taille, les « prix de tâche » étant peu élevés. Dans une taille, on utilise des explosifs pour faire sauter des roches afin de tenir la cadence et accélérer le rendement. Avant le tir, tous les ouvriers sont censés sortir de la taille… mais pour gagner du temps, on éloigne seulement les ouvriers les plus proches du lieu de l’explosion, et même les installations continuent à fonctionner ! Une rupture de tuyauterie à air comprimé accompagnée d’un dégagement de poussière au moment de l’explosion, et c’est la mort !
Au fond de la mine, des portes dites d’aérage canalisent l’air nécessaire à la respiration des hommes et à l’évacuation de l’air vicié ; elles doivent toujours être dans la position fermée. Malgré tout, les portes sont très souvent ouvertes, là aussi, pour aller plus vite.

Les règles de sécurité apprises au centre d’apprentissage ne peuvent être appliquées au travail. « Ici, tu n’es pas à l’école, tu es à la fosse ! ». Il faut donc travailler « avec les moyens du bord » et obéir aux ordres, quels qu’ils soient, sous peine de sanctions, une amende, une retenue sur la paie, ou un poste plus pénible.

plan-catastrophe-lievin énergie dans Ce blog - son auteur

La population réclame la vérité.

Tout d’abord les responsables évoquèrent un coup de poussier. L’utilisation du marteau-piqueur et plus encore des haveuses mécaniques augmentait considérablement la présence de fines particulières de carbone dans les mines. Hautement inflammables, elles favorisaient les explosions dévastatrices.

Mais, très vite, les experts en arrivent à une autre conviction. Les corps remontés du fond sont été autopsiés : les autopsies révèlent la présence de grisou. L’accident est donc lié à un coup de grisou. Bien sûr, comme d’habitude, les responsables des Charbonnages de France évoquent la fatalité.

Du côté des gueules noires, pas question de faire payer les lampistes !

L’instruction judiciaire est finalement confiée au juge d’instruction Henry PASCAL, qui avait défrayé la chronique lors du sordide assassinat d’une adolescente à Bruay-en-Artois le 5 avril 1972. Ce dernier descend dans la fosse habillé en mineur.

Très vite les langues se délient : la surveillance des chantiers aurait laissé à désirer et plus grave encore, les mesures de grisoumétrie n’ont été que partiellement effectuées…

 

Bassin minier Nord Pas-de-Calais

Le jeudi 5 juin, le juge Pascal inculpe le directeur du siège 19 dont dépend la fosse 3 bis. pour « homicide et blessures involontaires ». Inculpé ne veut pas dire coupable ; au directeur de siège de faire disparaître les présomptions de responsabilité qui pèsent sur lui.

Le juge Pascal est rapidement dessaisi. L’affaire est finalement renvoyée devant le tribunal de Béthune le 3 novembre 1980, soit six ans après la catastrophe. 

Le 23 janvier 1981, le tribunal de Béthune prononce la « faute inexcusable de l’employeur », la Société des Houillères du Nord et du Pas-de-Calais, qui est déclarée civilement responsable. C’est une première !

Mais la société fera appel, et le jugement définitif qui surviendra en 1984 n’établira finalement pas « la faute inexcusable des Houillères », à la grande colère des familles, et du monde ouvrier.

Le seul à payer sera l’ingénieur responsable de la fosse de Liévin, condamné à 10.000 francs d’amende pour « négligence en hommes et en matériel pour détecter la présence de grisou dans ce puits ».

 

Tous les ans, la ville de Liévin commémore ses victimes qui sont encore dans tous les esprits, lors d’une cérémonie solennelle, devant la stèle Saint-Amé. Habitants, anciens mineurs, familles des disparus, pompiers, élus et représentant syndicaux se réunissent pour un moment de recueillement.

 

A lire ou à relire :

Liste des catastrophes du bassin minier Nord – Pas-de-Calais

10 mars 1906 : la catastrophe de Courrières

Les dates marquantes pour le bassin minier Nord-Pas-de-Calais

Le passé minier de Beuvry

Le régime spécial des mineurs


Publié dans Bassin minier, Ce blog - son auteur, Ephéméride, Vidéo | 1 Commentaire »

C’est l’hiver !

Posté par Joël le 22 décembre 2019

 

Ce dimanche 22 décembre 2019, c’est l’hiver qui frappe à notre porte…

 

Du point de vue astronomique, l’hiver débute avec le solstice d’hiver, c’est à dire aujourd’hui à 05:19:25 exactement. Et à partir du solstice d’hiver, la durée de la nuit commence à diminuer, et celle de la journée à augmenter. Ce ne sera pas perceptible avant une semaine ou deux, mais les jours vont bel et bien commencer à rallonger.

Sur le plan météorologique, l’hiver commence le 1er décembre et s’achève le 28 février. Mais les saisons météorologiques ne nous semblent de moins en moins marquées avec le dérèglement climatique. Vaste sujet déjà évoqué sur mon blog…

 

En attendant les jours plus long et une météo plus agréable, je vous souhaites une excellente fin d’année et un très joyeux Noël !

Père Noël neige animé

Vous pouvez lire ou relire certains articles de saison : 

Veille de Noël à Beuvry : la légende de la fontaine hideuse 

Beuvry, théâtre d’une légende de Noël… en ch’ti

Pourquoi célébrons-nous Noël le 25 décembre ?

Article 2008 sur le film « Joyeux Noël »

 


Publié dans Ephéméride, Le saviez-vous ? | Pas de Commentaire »

Un week-end musical à Beuvry

Posté par Joël le 27 novembre 2019

 

Cinquième soirée Beaujolais Nouveau

Le rendez-vous était fixé à 18h30, ce vendredi 22 novembre… et les habitués étaient bien ponctuels. Quelques nouveaux ont même découvert cette soirée toujours aussi conviviale. Espérons qu’ils seront encore présents l’année prochaine et viendront ainsi gonfler les rangs des fidèles de l’Harmonie de Beuvry.

Si le beaujolais a bien été consommé avec modération, les musiciens et autres bénévoles n’ont pas compté leur temps pour faire de cette soirée une belle réussite comme les années précédentes.

 

Un week-end musical à Beuvry dans Associations soiree-beaujolais-2019-1 soiree-beaujolais-2019-2 2019 dans Culture soiree-beaujolais-2019-3 associations dans Festivités soiree-beaujolais-2019-4 beuvry dans Harmonie de Beuvry soiree-beaujolais-2019-5 harmonie dans Musique soiree-beaujolais-2019-6 dans Photos de Beuvry soiree-beaujolais-2019-7 soiree-beaujolais-2019-8 soiree-beaujolais-2019-9 soiree-beaujolais-2019-10

 

Traditionnel concert de Sainte Cécile

L’ouverture des portes  avait lieu à 19h00 pour un début concert à 19h30. Timidement, mais surement, la salle de fêtes s’est remplie pour écouter 3 associations musicales : la Pastorale, L’Odéum et l’Harmonie.

Au programme : un tour du monde musical riche et varié…

sainte-cecile-2019-beuvry-1 sainte-cecile-2019-beuvry-2 sainte-cecile-2019-beuvry-3 sainte-cecile-2019-beuvry-4 sainte-cecile-2019-beuvry-5 sainte-cecile-2019-beuvry-6 sainte-cecile-2019-beuvry-7 sainte-cecile-2019-beuvry-8 sainte-cecile-2019-beuvry-9 sainte-cecile-2019-beuvry-10 sainte-cecile-2019-beuvry-11

 

Tout le monde ne réalise pas forcément le temps que peut prendre le bénévolat, surtout celui de l’ombre (traitement des photos et mise en ligne ; réalisation des logos, de programmes, d’affiches ou encore de calendriers ; recherche de sponsors etc.).

Cet investissement volontairement discret, est parfois bien plus chronophage que celui qui peut être observé le jour J ; encore moins reconnu, voire pas du tout reconnu et critiqué quand cela ne va pas assez vite aux yeux de ceux qui disposent peut-être de temps libre bien plus important.
J’ai essayé de ne pas être trop en retard pour partager les photos de deux événements musicaux proposés par des associations Beuvrygeoises… J’espère ne pas avoir été trop long !

 

A lire ou à relire (peut-être)

Le temps et l’envie

Soirée conviviale à ne pas manquer

6 ans


Publié dans Associations, Culture, Festivités, Harmonie de Beuvry, Musique, Photos de Beuvry | Pas de Commentaire »

Cérémonies du 11 novembre 2019

Posté par Joël le 11 novembre 2019

 

La commémoration de l’armistice s’est déroulée sous la pluie. Cependant, il y avait un peu plus de participants par rapport à la moyenne des autres manifestations patriotiques…

11 novembre 2019 Beuvry

L’Harmonie de Beuvry était bien représentée comme chaque année.

11 novembre 2019 Beuvry 11 novembre 2019 Beuvry 11 novembre 2019 Beuvry 11 novembre 2019 Beuvry 11 novembre 2019 Beuvry

11 novembre 2019 Beuvry 11 novembre 2019 Beuvry

 


Publié dans Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

Soirée conviviale à ne pas manquer

Posté par Joël le 3 novembre 2019

 

Au fil des ans, ce rendez-vous musical proposé par l’Harmonie est devenu incontournable.

 

soirée beaujolais 2019 Beuvry

 

Pour patienter, retrouvez les photos des années précédentes :

Soirée Beaujolais 2018

Soirée Beaujolais 2017

Soirée Beaujolais 2016

Soirée Beaujolais 2015

 


Publié dans Festivités, Harmonie de Beuvry | Pas de Commentaire »

Une maison hantée à Beuvry ?

Posté par Joël le 31 octobre 2019

Halloween, cette fête d’origine Celtique souvent présentée comme un pur produit commercial « made in USA » est parfois l’occasion de ressortir quelques légendes anciennes et autres histoires à faire frissonner.

J’ai même entendu dire qu’à l’approche d’Halloween, quelque part en Espagne, des étudiants de diverses nationalités avaient partagé leurs légendes locales et que celle de la Fontaine Hideuse avait été brillamment traduite en espagnol par une étudiante Beuvrygeoise…

 Une maison hantée à Beuvry ? dans Insolite OblongUnfinishedBug-small

Voici une histoire qui elle aussi peut donner quelques frisson… sans doute moins connue que les légendes Beuvrygeoises que j’ai publié sur mon blog il y a déjà un certain temps (voir liens en fin d’article). Je l’ai découverte dans une œuvre « LES MAISONS HANTÉES » – Camille Flamarion

 

Dans les maisons hantées, dans certaines manifestations fantastiques, on entend parfois des bruits formidables, des coups de massue, que l’on croirait renversant les cloisons, des claquements de portes et de fenêtres, des chutes de vaisselles et d’objets de verre lancés sur le parquet et se brisant en morceaux, et lorsqu’on vérifie le résultat annoncé par ces vacarmes, on ne trouve, en général, rien de brisé, rien de démoli, rien de déplacé, quoique l’hypothèse d’une illusion hallucinatoire soit inadmissible, par suite de l’ensemble des observations et des constatations.

 

Nous avions, à Paris, en 1907, une « Société universelle d’études psychiques » qui a été invitée à faire plusieurs enquêtes sur le sujet que nous étudions ici.

Signalons notamment l’histoire d’une maison hantée située aux environs de Beuvry, gros bourg de sept mille habitants, à 8 kilomètres de Béthune, en plein pays noir.

 

« Notre voyage trop tardif — écrivait dans un rapport* M. Chaplain, ingénieur — ne nous a pas permis d’assister aux phénomènes, qui avaient cessé depuis plusieurs jours. Néanmoins, nous avons pu, malgré la défiance du propriétaire, pénétrer dans la maison, en interroger les habitants et examiner sur le mobilier les traces incontestables de la violence avec laquelle il a été traité. Les premiers faits remontent au 3 janvier. M. Sénéchal, qui tient un petit commerce d’épicerie, habite la maison, avec sa femme déjà âgée et complètement impotente, par suite d’une paralysie qui la tient clouée dans son fauteuil depuis plusieurs années, et une jeune fille d’environ quinze ans qui leur sert de servante. À partir du 3 janvier, les meubles de la maison commencèrent à danser une sarabande insensée. Les chaises volèrent d’une pièce à l’autre, vinrent se briser contre les tables ou les murs ; les vases, les objets de ménage tombèrent à terre, en morceaux ; le comptoir de la boutique fut renversé ; des caisses de savon sautèrent au-dessus de lui ; des chaussures montèrent l’escalier ; un plat de viande sortit du four et vint tomber dans la chambre à coucher, une carafe tomba à terre sans se briser, mais, replacée, reprit le même chemin et cette fois se brisa. Tous ces faits se passaient pendant le jour et cessaient à la tombée de la nuit.

Ils avaient toujours lieu dans la pièce où était la jeune servante et jamais en son absence. Cette fille ayant pris un congé de quelques jours, la maison retrouva sa tranquillité et les phénomènes reparurent au moment de sa rentrée dans la maison. Un autre caractère est que jamais personne n’a vu les objets se mouvoir : on entendait un bruit derrière soi, on se retournait et on constatait la chose. La jeune servante, elle-même, n’a jamais vu le mouvement se produire. Les époux Sénéchal n’ont pas remarqué un état spécial chez la jeune fille ; elle vaquait à ses occupations normalement. Quelques jours avant notre arrivée, M. Sénéchal avait congédié sa servante. Depuis lors, aucun fait ne s’est reproduit. Nous avons fait notre possible pour retrouver la jeune fille, mais sans succès. Les époux Sénéchal, désolés de ce qui s’est passé chez eux, ont refusé absolument de donner l’adresse de leur servante. »

 

Paul CHAPLAIN, ingénieur.

 

Il est tout naturel que l’on ait accusé la servante. Mais le lecteur sait, par les exemples qu’il vient de lire, qu’elle n’en était pas responsable.

 

* Annales des sciences psychiques, février 1907.

 

Cet ouvrage fait aussi référence à d’autres maisons hantées de la région comme à Fives (Lille) et à Douai…

Si on vous demande si cette histoire est réelle ou encore où se trouvait cette maison, vous pouvez toujours maintenir le mystère en disant que vous préférez ne pas révéler le lieu pour ne pas réveiller les revenants !

 

Liens : 

Épidémie à Beuvry 

Veille de Noël à Beuvry : la légende de la fontaine hideuse 

Beuvry, théâtre d’une légende de Noël… en ch’ti (Le château des noyés dans l’étang) 

Légende de la pierre du diable de Beuvry

 


Publié dans Insolite, Le saviez-vous ?, Légende | Pas de Commentaire »

Bientôt la fibre optique à Beuvry

Posté par Joël le 13 octobre 2019

fibre optique beuvry

Il est arrivé !

 

Non, pas Zorro ou je ne sais quel sauveur masqué… bien qu’à certaines périodes quelques-uns voudraient apparaître comme tel ?

Ce n’est pas le Beaujolais Nouveau non plus, il faudra encore attendre quelques semaines…

C’est le Plan Fibre Optique qui est arrivé à Beuvry ! 

 

Quels sont les avantages de la fibre optique ?

Lundi 7 octobre les Beuvrygeois intéressés par le sujet, ou par l’avenir de Beuvry, étaient invités à une réunion publique*

Ils ont appris que c’est finalement l’opérateur SFR qui a été choisi par la communauté d’agglomération pour déployer la fibre optique (alors que l’on pouvait lire il y a quelques temps que Orange été chargé du déploiement sur la Zone Béthune-Bruay. Le redécoupage de l’ARCEP est passé par là).

 

Pour ceux qui ont manqué le rendez-vous, voici ce que l’on peut retenir :

Le Gouvernement a lancé la Plan France Très Haut Débit début 2013. Il a pour objectif de couvrir l’ensemble du territoire en très haut débit d’ici 2022. Ce projet est le plus important dans le domaine des télécoms depuis les déploiements généralisé du téléphone dans les années 70 !

Un réseau très haut débit par la fibre optique est un réseau d’accès à Internet qui permet d’envoyer et de recevoir un grand nombre de données (documents, photos, vidéos, etc.) dans un temps trés court (50 fois plus rapides que l’ADSL).

On parle alors de FTTH (Fiber to the Home, autrement dit, la fibre jusqu’à l’habitation de l’abonné.

La FTTH à Beuvry va se déployer à partir d’un NRO (nœud de Raccordement Optique) situé à Cuinchy. Celui-ci desservira 12 PM (points de mutualisation) sorte « d’armoires de rue ».

Le nouveau réseau utilisera les infrastructures existantes (fourreaux existants dans les parties de la ville ou le réseau téléphonique est enterré, poteaux supportant les câbles aériens du réseau cuivre actuel ou en façades dans les autres zones).

La construction du réseau à partir de ces PM a déjà commencé (400 habitations de la ZAC sont déjà connectées) et se poursuivra fin 2019 pour 900 autres logements. Le déploiement de la fibre continuera l’année prochaine avec pour objectif 100% des bâtiments Beuvrygeois éligibles à la fibre fin 2020.

Une fois desservie, chaque zone de Beuvry sera ouverte à la concurrence comme le prévoit la loi. Chaque Fournisseur d’Accès aura 3 mois pour proposer ses services aux futurs abonnés.

fibre optique beuvry

Un plan était affiché pour indiquant les zones déjà couverte et celles qui seront couvertes pour la fin d’année.  Les personnes présentes se sont dirigées vers ce plan à l’issue de la présentation. Il est disponible sur le site de la mairie.

 

Vidéo de présentation du déploiement de la fibre dans le nord pas de calais

 

Glossaire

ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line)

L’ADSL est un service d’accès à l’internet utilisant les lignes téléphoniques classiques, sur une bande de fréquence plus élevée que celle utilisée pour la téléphonie. Le débit descendant est plus élevé que le débit ascendant.

ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes)

Autorité administrative indépendante chargée depuis le 5 janvier 1997 de réguler les télécommunications et le secteur postal en France. Elle est composée d’un collège de sept membres : trois d’entre eux sont désignés par le président de la République et les quatre autres, respectivement, par le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat.

Débit

Le débit, ou bande passante, sert à mesurer la vitesse de transmission des données.

L’unité de mesure est le nombre de bits (données) par seconde et s’écrit «bit/s».

FAI (Fournisseur d’Accès Internet)

Free, SFR, Numéricâble, Bouygues Telecom, Orange

FTTB (Fiber To The Building)

Architecture de réseau de distribution sur fibres optiques, où la terminaison optique est située au pied d’un immeuble et dessert les logements situés dans cet immeuble.

NRO

Nœud de Raccordement Optique

VDSL (Very High Speed Digital Susbcriber Line)

Technologie dérivée de l’ADSL, le VDSL permet de fournir des débits plus importants sur une seule paire de cuivre (jusqu’à 52 Mbit/s en flux montant mais sur une très courte distance avoisinant le kilomètre).

 

Liens utiles :

Orange va déployer la fibre optique dans 65 communes de l’agglomération Béthune-Bruay !

Béthunois – Bruaysis Dans beaucoup de communes de l’agglo, 2019 sera l’année de la fibre

Syndicat mixte La fibre numérique 5962

 

 

* Ce qui m’a marqué, c’est la moyenne d’âge des participants… et l’absence d’autres personnes qui disent se préoccuper de tout ce qui concerne la commune.

 

 


Publié dans Le saviez-vous ? | 1 Commentaire »

Journées du patrimoine 2019 à Beuvry

Posté par Joël le 23 septembre 2019

 

La 36e édition des JEP (Journées Européennes du Patrimoine), était organisée autour du thème « Arts et divertissements ».

A Beuvry, même si on s’écartait du thème, il y avait entre autres 2 lieux intéressants à voir… ou à revoir.

 

La prévôté de Gorre

La salle Robert Hazebrouck accueillait une exposition sur les commerces de Beuvry dans les années 1950/1960 qui ont disparu.

La ville comptait alors environ 200 commerces, artisans, cafetiers, etc.

Il s’agissait donc d’un retour en arrière, entre nostalgie pour certains et peut-être espoir de renouveau pour d’autres ?

 

exposition histoire beuvry

 

Ce fut également l’occasion d’une promenade sur le parcours aménagé dans le domaine…

exposition histoire beuvry exposition histoire beuvry exposition histoire beuvry

 D’autres photos viendront (peut-être) prochainement…

 

Chapelle des Gosse de Gorre

Dans son livre, « Beuvry-sur-Loisne », l’abbé Bacon rappelle que Beuvry fut nommée « la ville aux cent chapelles ».

L’une d’elles, longtemps inaccessible au public, fut érigée au lieu-dit Le Quesnoy en 1817. Elle abritait les dépouilles de la famille des Gosse de Gorre jusqu’en 1956 date à laquelle l’ensemble des corps furent transférés à la concession Gosse de Gorre du cimetière communal.

Deux maires de Beuvry ont même reposé dans cette chapelle : Henri Luglien Dalmanza Gosse de Gorre (maire de juin 1878 à août 1886) et Luglien Fernand Gosse de Gorre, qui lui succéda jusqu’en mai 1888.

chapelle-gosse-de-gorre dans Histoire chapelle-gosse-de-gorre-sous-la-vegetation dans Immanquable chapelle-gosse-de-gorre-restauree dans Manifestations

A partir de mai 2013, Messieurs Claude JOUET – Tailleur de pierre – et Edouard Musial – Restaurateur des ferronneries du monument – se sont attelé bénévolement à une tâche incroyable : la restauration de ce monument.

Voici le résultat de ce travail exceptionnel :

chapelle gosse de gorre chapelle rénovée monument beuvry chapelle gosse de gore rénovée chapelle gosse de gorre chapelle rénovée

Liens utiles

Site officiel des JEP

Claude Jouet restaure la chapelle Gosses de Gorre à la force du poignet

Situer la Prévôté de Gorre à Beuvry

Liste (presque) complète des maires de Beuvry depuis la révolution

Parc et chapelle Quinty

 


Publié dans Culture, Histoire, Immanquable, Manifestations, Patrimoine, Photos de Beuvry, Présentation de Beuvry | Pas de Commentaire »

12345...78
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77