• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Des nouvelles de l’harmonie de Beuvry

Posté par Joël le 7 juillet 2016

 Des nouvelles de l’harmonie de Beuvry dans Festivités banniere

L’Harmonie est reconnue au-delà de Beuvry. Elle est parfois conviée par des communes ou d’autres formations musicales.
Le dimanche 25 juin, l’association musicale Beuvrygeoise se produisait sous le kiosque du jardin public de Béthune, dans le cadre de la fête de la musique.

harmonie de Beuvry à Béthune

Le soleil était au rendez-vous, mais la population était enfermée devant la télévision… l’équipe de France disputait un match de l’Euro 2016 !

harmonie de Beuvry à Béthune

Mais le public peu nombreux a apprécié la fraicheur (musicale) et le répertoire varié de la formation beuvrygeoise, réclamant même un bis !

harmonie de Beuvry à Béthune harmonie de Beuvry à Béthune harmonie de Beuvry à Béthune harmonie de Beuvry à Béthune harmonie de Beuvry à Béthune harmonie de Beuvry à Béthune

 

Nouvelles technologies obligent, la victoire de l’équipe de France étant connue à la fin du concert, les musiciens ont interprété l’Hymne National.

Le fanion de la fédération des sociétés musicales du Nord – Pas-de-Calais confié pour un an à l’harmonie de Beuvry lors congrès organisé par cette dernière les 2 et 3 avril, était une nouvelle fois de sortie.

harmonie de Beuvry à Béthune harmonie de Beuvry à Béthune

Prochaine représentation…

Comme chaque année, l’association musicale participera à l’animation de l’opération « Peintres au bord de l’eau » organisée par l’association A.R.P.C.B. (Association des Riverains et Plaisanciers du Canal de Beuvry).

 

Voir aussi :

Peintres au bord de l’eau (article de 2012)
Fête de la musique à Béthune (d’autres photos)

 


Publié dans Festivités, Harmonie de Beuvry, Musique | Pas de Commentaire »

Jean Lefebvre, résistant Beuvrygeois né le 24 mai 1916

Posté par Joël le 24 juin 2016

 

Ouvrier mineur né à Beuvry le 24 mai 1916, Jean Lefebvre fut résistant durant la seconde guerre mondiale.
Il a été abattu le 30 juillet 1943 par la Gestapo.

Une plaque lui rend hommage sur le mur des fusillés, dans les fossés de la Citadelle d’Arras.
La rue entre le square des martyrs et la passerelle de la gare porte son nom.

 Jean Lefebvre Beuvry

Jean Lefebvre (dit « Ma cagnotte » ou « Jules ») était chargé du secteur FTP (Francs-tireurs et partisans) de Béthune, aux côtés de Henri Duriez également de Beuvry et de Augustin Delrue, mineur d’Auchel.

Leur photo fifurait sur une affiche qui les signale comme « terroristes particulièrement dangereux ».

Jean Lefebvre participa notamment : aux sabotages de la Fosse 8 à Béthune (en janvier 1942), de l’écluse de Cuinchy (8 avril 1942), de la voie ferrée de Lille à Béthune (en novembre 1942), à l’attaque de la mairie de Raimbeaucourt (la nuit du 29 au 30 juillet), du commissariat de Divion (le 25 octobre 1942) et du commissariat de Beuvry (e 24 mars 1943)…

  

La Citadelle d’Arras

Une idée de promenade pour un dimanche après-midi par exemple : la citadelle d’Arras.

Elle a été construite d’après les plans de Vauban entre 1668 et 1672 sur l’ordre de Louis XIV. Son rôle initial était de protéger la ville contre des invasions ennemies (Les Pays Bas Espagnols en particulier). Mais sa position peu stratégique lui valût rapidement le surnom de « Belle inutile ». En effet, Arras n’aura connu aucune attaque après la construction de l’infrastructure.

Les fortifications de Vauban dont font partie la citadelle d’Arras et onze autres sites, sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Lorsque l’on visite la citadelle d’Arras on ne peut pas faire sans aller voir à l’extérieur de l’enceinte, « le Mur des Fusillés ».

 

Mémorial du mur des fusillés

Les fossés de la citadelle d’Arras ont été, de 1941 à 1944, le lieu d’exécution de nombreux otages et résistants, pour la plupart originaires du Nord et du Pas-de-Calais.

 

À l’entrée du mémorial une plaque rappelle :

« In Memoriam. 218 patriotes de toutes origines ont été fusillés de 1941 à 1944 dans les fossés de la Citadelle d’Arras. Vous qui venez en ce lieux, gardez en vos mémoires le souvenir de leur martyre. »

 

Les fusillés appartenaient à neuf nationalités différentes : 189 Français, 15 Polonais, 5 Belges, 3 Soviétiques, 2 Portugais, 1 Italien, 1 Hongrois, 1 Tchèque, 1 Yougoslave.

Toutes les catégories sociales étaient représentées : 1 prêtre, 7 enseignants, 10 artisans, commerçants, 11 cultivateurs, 16 employés, fonctionnaires, 10 cheminots SNCF, 33 ouvriers, 130 mineurs.

En entrant dans le mémorial, sur le côté gauche, vous trouverez la plaque à la mémoire du résistant Jean Lefebvre.

 

citadelle arras citadelle arras citadelle arras citadelle arras citadelle arras citadelle arras

Photos prises le dimanche 19 juin 2016

Lien :

L’attentat contre le commissaire de police de Beuvry

 

Publié dans Histoire, Lieux de mémoire, Zoom sur | Pas de Commentaire »

22 juin 1916 – l’enfer de Verdun

Posté par Joël le 22 juin 2016

 

Les commémorations patriotiques ne rassemblent plus beaucoup de monde, on ne cesse de le rappeler.
Le 11 novembre ou le 8 mai, on ne compte qu’une poignée d’enfants sur les centaines scolarisés dans la commune.
Les adultes, ne sont guère plus nombreux, à part peut-être certaines années particulières…

A-t-on oublié le sacrifice humain des différents conflits qui ont marqué le 20ième siècle ?
Ce n’est pourtant pas si éloigné de nous.

Il y a un siècle, la France subissait la « grande guerre».
Deux batailles particulièrement meurtrières marquèrent l’année 1916 : celle de Verdun et celle de la Somme.

 

Du 21 février au 19 décembre 1916, c’est « l’enfer de Verdun »…

La bataille de Verdun a fait plus de 700.000 victimes : 306.000 tués et disparus (dont 163.000 Français et 143.000 Allemands), environ 406.000 blessés (dont 216.000 Français et 190.000 Allemands).

Cette bataille, destinée à « saigner à blanc l’armée française », a finalement coûté des pertes quasiment identiques dans les deux armées adverses !

30 millions d’obus allemands et 23 millions d’obus français de tous calibres sont tombés sur quelques dizaines de kilomètres carrés.

 

Les communes relevant la bataille de Verdun

La bataille de Verdun s’est en réalité déroulée sur un grand nombre de communes.

Neuf villages situés en première ligne de l’offensive de février 1916 ont été entièrement détruits lors de la bataille de Verdun. Six d’entre eux n’ont jamais été reconstruits.

Avocourt ; Azannes ; Beaumont-en-Verdunois (village détruit) ; Bethelainville ; Bezonvaux (village détruit) ; Brabant-sur-Meuse ; Bras-sur-Meuse ; Charny-sur-Meuse ; Chattancourt ; Consenvoye ; Cumières-le-Mort-Homme (village détruit) ; Damloup ; Douaumont (village détruit) ; Eix ; Esnes-en-Argonne ; Flabas ; Fleury-devant-Douaumont (village détruit) ; Forges-sur-Meuse ; Fromeréville-les-Vallons ; Gercourt-et-Drillancourt ; Gremilly ; Haucourt ; Haumont-près-Samogneux (village détruit) ; Louvemont-Côte-du-Poivre (village détruit) ; Malancourt ; Marre ; Montfaucon ; Montzéville ; Neuville ; Ornes (village détruit) ; Regnéville-sur-Meuse ; Regret ; Samogneux ; Septsarges ; Thierville-sur-Meuse ; Vacherauville ; Vaux-devant-Damloup (village détruit) ; Verdun ; Vignéville ; Ville-devant-Chaumont

 

Juin – la pression allemande

Début juin, le général Falkenhayn veut frapper un grand coup pour enfin en finir avec Verdun !

Il devient en effet urgent et primordiale pour l’Allemagne de dégager ce point du front ouest car les services de renseignement allemand prévoient l’imminence de 3 grandes offensives :

- dans la Somme, menée par la France et l’Angleterre ;

- sur le front russe ;

- sur le front italien.

 

Le 106e régiment d’infanterie (12e divisions d’infanterie – 24e brigade) en défense du fort de Vaux

Le 18 juin, pendant la nuit, des éléments  montent  en ligne du ravin des Fontaines à la Laufée avec les 54e, 67e et 132e R.I. (en face du fort de Vaux). Le 106 R.I. relève les 292e, 305e et 321e R.I. très éprouvés par leur lutte face au fort.
Le 20, d’autres éléments se placent en ligne dans le bois de Nawè avec les 54e, 67e et 132e R.I. (à la batterie de Damloup).

22 juin 1916 – l’enfer de Verdun dans Bassin minier vaux-plan1

Le 21 juin, à partir de 8 h 00, le bombardement allemand s’étend à tous les fronts de la rive droite de la Meuse.

Sentant l’imminence de l’attaque franco-britannique sur la Somme, les Allemands veulent en finir avec Verdun et lancent leurs meilleures troupes dans la bataille. L’armée allemande se prépare à l’attaque massive sur la ligne Fleury, Fort de Souville, Fort de Tavannes.

Une torpille tue un lieutenant du 106e ainsi que 8 hommes et fait 4 blessés. Un obus défonce l’abri Sud-ouest de la batterie de Damloup où toute une section de mitrailleuses est ensevelie.

bataille-de-verdun mineurs dans Ce blog - son auteur

 

Le 22 a lieu la terrible préparation d’artillerie allemande aux obus à gaz toxique en prévision de l’attaque du lendemain.

Ce bombardement intensif durera presque 24 heures.

À 13 h, une contre-attaque par les 2e et 3e bataillons du 54e R.I. est décidée vers la cote 349, à l’ouest du fort de Vaux.
Le 2e bataillon, renforcé par 3 compagnies du 106e R.I. et 2 compagnies du 132e, doit partir à droite, alors que le 3e bataillon doit se diriger sur la gauche. Le 245e R.I. reste en soutien.

A l’heure prévue, plusieurs compagnies sont déjà anéanties par un bombardement très violent. D’autres sont bloquées devant les lignes allemandes, prises sous le feu des mitrailleuses. D’autres encore se déportent en avançant et n’atteignent pas leur objectif.

Finalement, cette attaque n’apporte aucun résultat, sinon de faire tuer des hommes !

 

Selon les récits des survivants, ce 22 juin, le soleil brillait. Mais comme les jours précédents, et les suivants, il s’est éteint à tout jamais pour de nombreux les soldats tombés ce jour-là. Parmi eux, le frère de mon grand-père.

Soldat au 106e régiment d’infanterie, Oscar DEPRETZ est mort pour la France le 22 juin 1916 à Damloup, il avait 21 ans. Ce régiment a connu de lourdes pertes ce jour-là : 74 tués et 270 blessés.

oscar-depretz dans Histoire oscar-depretz-1 dans Lieux de mémoire

23 juin : Grosse offensive allemande

Estimant avoir neutralisé nos batteries et interdit à tout renfort ou ravitaillement l’accès de nos lignes, l’armée Allemande se lançait à l’assaut.

50.000 hommes sont donc jetés à la conquête d’un front de 6 km entre le bois de Nawé (ravin de la Dame) à l’ouest et la batterie de Damloup à l’est.

A 5 h 30, l’ennemi attaque la batterie de Damloup mais ne parvient pas à percer, les fantassins Allemands redescendent rapidement la pente que parsèment de nombreux cadavres. 3 compagnies, accompagnés de 2 bataillons du 63e R.I. montent en renfort sur Froideterre.

Pour les éléments en ligne du ravin des Fontaines aux abords du fort de Vaux, la bataille ne faiblit pas.

 

Carte du front le 23 juin 1916

front-verdun-juin-23

 

Le 25, le régiment subit encore un violent bombardement. 

 

Le 26 juin , le 106e R.I. est relevé par le 173e R.I.
Il a eu 224 tués dont 7 officiers, 644 blessés dont 11 officiers et 82 disparus. Il remet à ses successeurs tout le terrain qu’on lui a confié le 18 juin.

 

Cet article est dédié à la mémoire de mon grand-oncle, mais aussi des 18,6 millions de morts (civils et militaires, de toutes les nationalités)
Le nom de Oscar DEPRETZ, ouvrier mineur avant la mobilisation, est gravé sur le monument aux morts Place Sainte-Barbe à Nœux-les-Mines.
Ce monument porte l’inscription : « La Compagnie des Mines de Vicoigne Nœux et Drocourt à la mémoire de son personnel ».

 

monument-noeux-les-mines-sainte-barbe monument-noeux-les-mines-plaque

 

Quelques liens :

Les Divisions d’Infanterie

Verdun – juin 2016 en détail

La grande guerre… au jour le jour

Animation sur la chronologie de la bataille de Verdun

 


Publié dans Bassin minier, Ce blog - son auteur, Histoire, Lieux de mémoire | 1 Commentaire »

La journée mondiale de l’environnement et la semaine de développement durable

Posté par Joël le 20 juin 2016

 

Le week-end des 4 et 5 juin fut particulièrement chargé pour « Les Albrans». Après une participation à la première fête de la jeunesse à Beuvry, le samedi 4, rendez-vous était pris pour un dimanche au bord de l’eau.

A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement et dans le cadre également de la semaine de développement durable l’association Beuvrygeoise avait organisé une journée de découverte au marais dont elle à la charge. Ce marais a hélas subit un nouveau désastre après les pluies diluviennes du 7 juin.

Comme pour l’article précédent, voici les photos avec 2 semaines de retard, pour cause de journées chargées, notamment après les phénomènes météorologiques exceptionnels.

 

Découverte du marais

On a pu observer la faune et la flore et apprécier le travail permanent des bénévoles (aménagements, entretien des espaces naturels et plantations réalisées en février).

marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans  marais annequin albrans  marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans  marais annequin albrans

 

Pique-nique « Zéro déchet »

Pour sensibiliser les participants l’utilisation de vaisselle et de récipients réutilisables.

marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans

 

Initiation à la pêche

marais annequin albrans marais annequin albrans  marais annequin albransmarais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans marais annequin albrans

 

Sans oublier le tressage de roseau

marais annequin albrans

marais annequin albrans

marais annequin albrans

 

Voir aussi :

Fête de la jeunesse le 4 juin 2016 à Beuvry

Encore un drame sur le marais des albrans

 


Reproduction interdite

Publié dans Eau, Ecologie, Les Albrans, Manifestations | Pas de Commentaire »

Fête de la jeunesse le 4 juin 2016 à Beuvry

Posté par Joël le 20 juin 2016

 

Le samedi 4 juin, entre 2 épisodes de pluies qui resteront marquées dans les mémoires, Beuvry était en fête.

Avec 2 semaines de retard, voici les images de cette première fête de la jeunesse qui s’était déroulée au niveau du stade et des services techniques.

Fête de la jeunesse le 4 juin 2016 à Beuvry dans Associations ob_d85d1a_13325496-1204034642948719-172085174646

 

De nombreux stands…

fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry

 

De la musique une bonne partie de la journée…

fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry

 

Concert de l »harmonie de Beuvry

Les musiciens avaient prévu de faire découvrir leur nouveau polo avec leur logo, mais la température n’était pas idéale…

fête de la jeunesse beuvry  fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry

 

Des activités pour petits et grands…

fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvryfête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry fête de la jeunesse beuvry

 

Voir aussi :

Semaine européenne de développement durable (blog de l’association Les Albrans)

Fête de la jeunesse (blog de l’harmonie de Beuvry)

 


Reproduction interdite

Publié dans Associations, Festivités, Harmonie de Beuvry, Immanquable, Les Albrans, Musique, Photos de Beuvry, Sport | Pas de Commentaire »

Inondations à Beuvry : les messages sur l’eau, le climat, le développement ou l’écocitoyenneté ont été très peu entendus.

Posté par Joël le 10 juin 2016

 

Comme je l’ai expliqué, en surveillant la baisse du niveau d’eau mardi, je pensais aux travaux de recherche et d’écriture sur tous les sujets liés à l’eau et plus généralement sur l’environnement.

 Inondations à Beuvry : les messages sur l’eau, le climat, le développement ou l’écocitoyenneté ont été très peu entendus. dans Ce blog - son auteur tracriviremilitaire

Depuis plusieurs années, j’ai eu l’occasion de me pencher sur de nombreux documents en rapport avec l’eau. Certaines de mes recherches ont donné lieu à des articles de portée locale sur le canal  et sur la Loisne. Plus largement, j’ai aussi proposé aux lecteurs des articles sur le réseau hydrographique, les lois sur l’eau  et sur la  préservation des zones humides. Le maintien des zones humides est très important pour l’équilibre climatique et indispensable pour limiter les conséquences des bouleversements climatiques (sécheresses et inondations).

 

cycleeau 2016 dans Comprendre pour Agir

 

L’histoire locale, avec la construction du canal des mines a aussi toute sa place dans cette démarche de réflexion globale.
En effet l’intervention de l’Homme sur le
cycle de l’eau n’est pas sans conséquence. Les détournements, les retenues et ouvrages divers sur les cours d’eau naturels perturbent localement ce cycle. D’abord la perturbation du cycle de l’eau contribue au dérangement climatique, mais de plus elle peut avoir des conséquences dramatiques en cas de pluies diluviennes. Le ruissellement des eaux ne se fait plus naturellement, les cours d’eau détournés, canalisés et parfois busés ne peuvent plus recevoir et évacuer l’excédent de pluie.

rivagedesmines citoyenneté dans Eau

 

Il y a quelques années avec Les Albrans nous avons essayé de marquer les esprits sur la nécessité de préserver les arbres et les forêts notamment en organisant le salon « Partageons la forêt »  en mai 2011 dans le cadre de l’année internationale des forêts. Cette année l’association a aussi participé à la journée internationale des forêts.
J’ai également consacré plusieurs articles à la
préservation de la forêt et au reboisement.

Encore un sujet qui a un rapport avec ce qui nous préoccupe aujourd’hui :
Localement, les arbres limitent les conséquences d’afflux d’eau en pompant des quantités importantes (jusqu’à 200 litres quotidiennement pour un chêne adulte). 
Au niveau de la planète, peut-on encore ignorer le rôle de la forêt dans l’équilibre climatique ?

2011anneinternationaledelafort écologie dans Ecologie

 

Dans des articles plus récents, je vous ai fait part également de ma façon de voir la Conférence sur le climat et ce, dans la continuité de mon analyse sur les rapports du GIEC  et des actions de l’association Les Albrans notamment dans le cadre de l’année internationale de l’énergie durable pour tous.

 Energie+et+d%25C3%25A9veloppement+-+ann%25C3%25A9e+innternationale+de+l%2527%25C3%25A9nergie+durable dans Géographie

 

Nous nous sommes aussi penchés sur la problématique de l’agriculture moderne aussi bien en ce qui concerne les conséquences locales (disparition des haies et des fossés), que sur la nécessité de consommer autrement pour revenir à un modèle agricole plus respectueux des sols. Cette année, l’un des thèmes développés lors de la journée mondiale de l’eau était justement « Eau et Agriculture ».

On sait bien que la disparition des haies et des fossés aggrave les phénomènes pluvieux exceptionnels en contribuant aux inondations.

La sensibilisation à la réduction des déchets (qui a fait l’objet de plusieurs manifestations publiques à Beuvry) s’inscrit non seulement dans le cadre de la limitation des gaz à effet de serre (responsable du réchauffement climatique) mais aussi dans le cadre d’une agriculture raisonnée.
Gaspiller moins (jeter moins de nourriture) permettrait de diviser la production agricole quasiment par 2 !
On sait que l’agriculture intensive a des conséquences sur les sols qui ne peuvent plus absorber convenablement les pluies. Au lieu de s’infiltrer, l’eau reste en surface et s’écoule vers des zones habitées ou vient gonfler les rares fossés préservés, lesquels débordent et provoquent des inondations.

nouveau-logo-complet-a dans Histoirelogofrancaissanstitre dans Les Albrans

 

Après les inondations chacun veut trouver des explications et parfois des responsables.
Pourtant sans avoir une réponse à toutes les questions, à Beuvry comme ailleurs, des citoyens sans grade et des associations s’essoufflent depuis des années à amener des éléments de réflexion, à rendre accessible des documents techniques et scientifiques par un travail de simplification, à alerter sur les conséquences de l’action de l’Homme sur la nature.
Beaucoup de travail pour bien peu de prise de conscience, ce qui conduit parfois à une certaine
déception.

 

Pour conclure, je vous invite juste à relire les articles qui apparaissent en lien (en bleu clair) ainsi que ceux qui concernent le syndrome de Cassandre.

 

scierlabranche

 


 

Publié dans Ce blog - son auteur, Comprendre pour Agir, Eau, Ecologie, Géographie, Histoire, Les Albrans | 3 Commentaires »

Beuvry inondée

Posté par Joël le 8 juin 2016

 Beuvry inondée dans Ce blog - son auteur eaugoute

Lundi, j’ai retravaillé les photos prises à l’occasion de la fête de la jeunesse samedi à Beuvry et dimanche à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement avec Les Albrans. J’avais prévu de commencer à en publier hier, mais la météo a bouleversé le programme de la plupart des familles dans le secteur.

Aller chercher une  fillette à l’école sur l’épaules avec de l’eau jusqu’aux mollets, un peu d’eau qui s’infiltre ici ou là, un jardin dévasté, beaucoup de stress pendant plusieurs heures jusqu’à ce que la pluie cesse, ce n’est rien au regard de ces familles qui ont dû se réfugier chez des proches à causes d’une maison inondée…

Avant toutes choses nous pensons aux personnes qui ont subi des dommages importants suites aux 2 phénomènes pluvieux exceptionnels ayant provoqué des inondations à Beuvry comme dans un très grand nombre de communes.

 

Les anciens Beuvrygeois sont unanimes : « on n’a jamais vu cela ! ». Les fossés, les égouts n’arrivaient plus à évacuer l’eau. Plusieurs rues se sont transformées en torrents. Mais évitons les conclusions hâtives, car de nombreuses communes ont subi des inondations inédites.

En surveillant l’arrêt de la pluie et la baisse du niveau d’eau, je pensais aux travaux de recherche et d’écriture sur tous les sujets liés à l’eau sur mon blog ou celui de l’association Les Albrans. Je vous ferais peut-être part de ces réflexions.

 


Publié dans Ce blog - son auteur, Eau | Pas de Commentaire »

29 mai 1346 : le premier code forestier

Posté par Joël le 29 mai 2016

 

Comme chacun d’entre vous sans doute, j’ai plusieurs centres d’intérêts, dont certains se retrouvent de temps en temps sur ce blog. Parmi ces centres d’intérêts, sous le savez, il y a nature et l’Histoire. Aujourd’hui, je vous parlerai des deux à la fois.

Quel rapport entre les deux me direz-vous ?
La Forêt !
En effet, la législation forestière française plonge ses racines dans l’histoire…

À partir du XIVème siècle, on voit apparaître une grande quantité d’édits et d’ordonnances qui réglementent d’abord l’exploitation des forêts royales, puis celle de toutes les forêts du royaume.

Déjà en 1291, Philippe le Bel créa la première administration des eaux et forêts.

Le 29 mai 1346, Philippe VI instaure le premier Code forestier avec l’ordonnance de Brunoy.

Bien plus tard, en 1669, une ordonnance de Colbert visera à assurer la conservation de la ressource forestière en définissant de véritables principes de gestion.

Mais avant de poursuivre, et comme nous sommes le 29 mai, je vous propose un petit zoom sur une ordonnance royale signée il y a exactement 670 ans.

L’Ordonnance de Brunoy : les prémices d’une réflexion sur la durabilité des ressources forestières

La « Charte des eaux et forêts » ou « Ordonnance de Brunoy » est la première réglementation forestière en langue française connue. Elle est considérée par les historiens comme la première forme de protection de l’espace naturel. Cette ordonnance royale survient après une longue phase de croissance économique, qui a conduit à d’importants défrichements et à la surexploitation de la forêt.

Elle fut édictée le 29 mai 1346 par Philippe VI de Valois dans son château de Brunoy, en forêt de Sénart (1). Le roi de France décide de ne plus accorder de droits d’usage (2) dans les forêts du domaine royal.

philippe VI

L’idée est de préserver les ressources forestières, notamment dans son article 4 :
«  les maîtres des eaux et forêts enquerront et visiteront toutes les forez et bois et feront les ventes qui y sont, en regard de ce que lesdites forez se puissent perpétuellement soustenir en bon estat ».

L’ordonnance prescrit par ailleurs une planification des prélèvements.

Quelques autres dates qui ont marqué la législation forestière française.

Malgré ce premier code forestier de 1346, en 1520, la forêt ne représente plus que 25 % du territoire national. Au XVIIe siècle, Colbert et Louis XIV ont besoin de bois pour les constructions de maisons et de bateaux.

Ainsi, de 1661 à 1669, un nouveau code est élaboré visant à réorganiser l’exploitation sylvicole et en assurer la pérennité. L’Ordonnance de 1669 « sur le fait des Eaux et Forêts », rédigée sous l’impulsion de Colbert, vise à protéger et restaurer les ressources forestières.

29 mai 1346 : le premier code forestier dans Ce blog - son auteur code-1827

En 1827 la France se dote d’un nouveau Code forestier (la forêt ne représente plus que 16% du territoire).

Durant le 20ième siècle de nombreuses dispositions viennent améliorer la préservation des espaces boisés, notamment avec la création des divers organismes comme l’ONF et deux refontes importantes du Code forestier (1952 et 1979).

En 1963, une gestion prévoyante et raisonnée est imposée à la forêt privée par le biais des « Plans simples de gestion » dont l’obligation, initialement fixée aux forêts de plus de 25 ha, sera étendue par la loi d’orientation forestière en 2001 à celles de plus de 10 ha.

Suite à Adoption de la loi d’orientation sur la forêt en 2011, le nouveau code forestier est entré en vigueur le 1er juillet 2012. Sur le fond, peu de changements ont eu lieu. Ceux-ci concernent notamment la défense des forêts contre l’incendie et la définition des infractions forestières. Sur la forme, il a été simplifié pour apporter une plus grande lisibilité.

 

Relire aussi :

Le reboisement en France vu de Beuvry

Des Forêts et des Hommes

La déforestation : l’exemple de Brocéliande

Rétrospective 2011 : Année internationale des forêts

La France refond son code forestier

Festival de l’arbre à Beuvry

 

Notes :

(1) Brunoy se situe à vingt et un kilomètres au sud-est de Paris dans le département de l’Essonne.

(2) Le droit d’usage désigne le plus souvent les droits d’une communauté villageoise de prendre du bois ou de faire paître le bétail dans une forêt seigneuriale.


Publié dans Ce blog - son auteur, Ephéméride, Forêt, Histoire | Pas de Commentaire »

Cérémonies du 8 mai 2016 à Beuvry

Posté par Joël le 13 mai 2016

 

Dépôt de gerbes, lectures du noms des victimes civiles et militaires au square des martyrs.
Cérémonies du 8 mai 2016 à Beuvry dans Quoi de neuf ? 8-mai-2016-beuvry-1 8-mai-2016-beuvry-2 dans Quoi de neuf ? 8-mai-2016-beuvry-3 8-mai-2016-beuvry-4

 

Remise de décorations aux portes-drapeaux et lectures des discours au monument aux morts, place de la liberté.

8-mai-2016-beuvry-5

 

Salut des drapeaux au monument.

8-mai-2016-beuvry-6

 

Défilé et aubade de l’harmonie.
8-mai-2016-beuvry-7 8-mai-2016-beuvry-8 8-mai-2016-beuvry-9 8-mai-2016-beuvry-10 8-mai-2016-beuvry-11


Publié dans Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

Premier mai sous le soleil

Posté par Joël le 2 mai 2016

 

Ce dimanche 1er mai 2016, le soleil était au rendez-vous pour le défilé traditionnel.

1er mai 2016 beuvry 1er mai 2016 beuvry 1er mai 2016 beuvry 1er mai 2016 beuvry 1er mai 2016 beuvry 1er mai 2016 beuvry 1er mai 2016 beuvry


Publié dans Décorés du travail, Harmonie de Beuvry, Manifestations | Pas de Commentaire »

12345...69
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77