• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Joyeux Noël : le film

Posté par Joël le 22 décembre 2008

Bonjour,

Dans mon article sur la trêve des confiseurs, j’ai évoqué ce film sorti en 2005 qui retrace des événements humains particulièrement émouvants de la première guerre mondiale (entre nous, c’est un des films qui m’a le plus touché avec « La vie est Belle » de Roberto Benigni).

Pour illustrer ce qui va suivre je vous propose : 

Le lien vers le site du film.

Des extraits du film Joyeux Noël de Christian CARION, réalisateur originaire de Cambrai.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Joyeux Noël à Beuvry

Voici maintenant une anecdote personnelle : 

Il y a quelques jours, ma fille nous a entendus parler du film « Joyeux Noël ». Elle nous a demandé de quoi il s’agissait. Même si l’explication de ces trêves de Noël, réalités historiques relatées sur plusieurs endroits du front, est peut être plus complexe, voila ce que je lui ai dit : 

- Les soldats ont arrêté de se battre le jour de Noël, ils ont chanté, joué au foot, puis la guerre a repris. 

- Mais pourquoi est-ce qu’ils ont refait la guerre puisqu’ils avaient réussit à faire la paix ? 

- Les simples soldats eux, voulaient rester en paix, ce sont les chefs qui voulaient continuer la guerre. Alors ils ont obéit à leurs chefs. 

(à 9 ans, elle a bien compris)

 

Il a fallut hélas une seconde guerre tout aussi terrible pour que les peuples Européens s’unissent dans ce qui n’était au départ que l’embryon de la communauté Européenne. 

Parfois, on retrouve des situations comparables dans des batailles idéologiques. Des chefs qui auraient pourtant un avenir commun se livrent bataille… 

Sur cette conclusion toute personnelle,

je souhaite à toutes les Beuvrygeoises et à tous les Beuvrygeois,

de très joyeuses fêtes de fin d’année.

 

Joël DEPRETZ

 

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77