• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

8 mars : Journée internationale de la femme

Posté par Joël le 6 mars 2009

La semaine dernière, je ne vous ai pas parlé de la fête des grand-mères. Ce n’etait pas un oubli.

Les mamies, sont d’abord des mamans, et à ce titre, on peut les gâter le même jour.

C’est même l’occasion de faire un rassemblement multi générations.

 

Je n’ai pas évoqué cette journée car elle a été inventée par un grand groupe agroalimentaire pour relancer sa marque de café en 1987, alors que d’autres marques, (notamment issues de l’agriculture biologique et des balbutiements du commerce équitable) commençaient à percer.

La  » fête  » des grands-mères est donc à mon sens une invention purement mercantile.

En revanche, je préfère vous parler de la journée internationale de la femme qui est célébrée le 8 mars.

Cette journée trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du 20ième siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant de meilleures conditions de travail et le droit de vote. Elle a été officialisée par les Nations unies en 1977, invitant chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l’égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes.

 

Et ce bilan à Beuvry ?

A Beuvry, les femmes sont représentées à 50 % au conseil municipal, comme prévu par les textes de loi.

Les Beuvrygeoises sont également fortement impliquées dans la vie associative de notre ville.

Encore quelques efforts sont à faire pour les noms de rue, et pourquoi ne pas baptiser la future médiathèque de Beuvry du nom d’une artiste ou écrivaine ?

 

Épanouissement professionnel des femmes

Parmi les thèmes abordés sur l’égalité homme femme, il y a celui du travail.

Afin de ne pas pénaliser les femmes qui travaillent et qui ont des enfants, j’ai rencontré plusieurs parents qui réclament :

  • La gratuité de la garderie le soir jusqu’à 18 H 30, lorsque les 2 parents travaillent.
  • L’ouverture des centres de petites vacances la journée entière.

Historique de la Journée internationale des femmes, trouvé sur le net.

La création d’une « Journée internationale des femmes » a été proposée pour la première fois en 1910. Dès 1911, des manifestations sont organisées en Autriche-Hongrie, au Danemark, en Suisse, en Allemagne, puis les années suivantes en France, aux Pays-Bas, en Russie et en Suède.

 

La date n’est tout d’abord pas fixe, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met définitivement en place.

Après 1945, la Journée internationale de la femme devient une tradition dans le monde entier.

 

Une légende veut que l’origine du 8 mars remonte à une manifestation d’ouvrières américaines du textile en 1857, événement qui n’a en réalité jamais eu lieu. 

Il s’agit sûrement d’un clin d’œil de féministes américaines qui, dans les années 1950, veulent à la fois intégrer cette journée dans le contexte américain et rendre un hommage à Clara Zetkin, 1857 étant son année de naissance.

L’origine de cette journée s’ancre bel et bien dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe, au début du 20ème siècle.

 

La « Journée internationale de la femme » est maintenant reconnue officiellement par les Nations unies en 1977.

Joël DEPRETZ


 

 

8 Réponses à “8 mars : Journée internationale de la femme”

  1. Peggy Caudrelier dit :

    Pas mal tchô !!!
    Tu t’améliores de jour en jour..
    Et tes revendications quant aux femmes qui travaillent, elles sont légitimes pour toutes!!
    Peg.

  2. Berlinoise dit :

    Bonjour,

    Je ne savais pas que la journée de la femme était une tradition ancienne. Merci pour cet article très intéressant.
    Je ne peux qu’approuver l’idée de donner un nom d’artiste ou écrivain féminin à la nouvelle médiathèque.

    Berlinoise

  3. Sophie dit :

    C’est un tres bon article.

    Continuez comme sa

  4. dubrulle Paule dit :

    Réponse à Berlinoise,
    Joël nous a appris beaucoup. En France, nous sommes tout de même privilégiées et je pense ce jour, à toutes celles qui ont oeuvré pour obtenir « nos droits ». Ce n’est pas le cas dans tous les pays, et dans des contrées pas si lointaines, les filles ne sont toujours pas scolarisées. Un peu plus loin, d’autres ne peuvent plus exercer leur métier car la femme est inférieure… Quand culture,religion et politique s’en mêlent?? Elles subissent violence et torture. Cette journée est aussi la preuve qu’il reste beaucoup à accomplir dans le monde. Rendons hommage aux femmes qui ne possèdent pas encore nos chances d’éducation et d’autonomie… pour leur courage.
    Cordialement,
    Paule dub

  5. Joël dit :

    Désolé, je n’avais pas connaissance de cette Ville.

    Je viens à l’instant de voir le journal télévision qui parle de cette ville dont toutes les rues portent un nom de femme :

    La ville aux dames. 5300 habitants et bien sûr un site internet :

    http://www.ville-aux-dames.com/site/index.php

  6. christine dit :

    et alors pas de propositions ? Comme je suis espiègle, pourquoi pas MATA HARI qui à oeuvré pour la France avec le contre espionnage, et Mata Hari , veut dire SOLEIL en malais, quel heureux présage, non ?

  7. christine dit :

    Oublions MATA HARI, c’était pour rire, pas une espionne à la solde des allemands tout de même !! pourquoi pas LOUISE WEISS qui milita pour les droits de la femme née à Arras, ou alors LOUISE DE BETTIGNIES résistante Française née à St amand les eaux, ou Isabelle AUBRET chanteuse nordiste….

  8. Joël dit :

    Christine,

    Tout d’abord merci pour votre participation.
    Vos propositions sont intéressantes.
    J’ose espérer que les dames avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger des idées ce week-end participeront activement au débat.

    Concernant la résistante Louise de Bettignies, un Beuvrygeois fortement impliqué dans la vie de notre ville m’a parlé de cette proposition qu’il avait déjà faite en d’autres temps.

    Avec aussi peu de lieux publics à Beuvry portant des noms de femme, les réactions favorables à cette proposition sont nombreuses.
    Continuez, Mesdames, faites connaitre cet article à d’autres Beuvrygeoises. Continuez à débattre sur ce blog ou autrement comme il vous plaira.

    Cordialement,
    Joël

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77