• Visiteurs

    Il y a 5 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Le réseau hydrographique Français

Posté par Joël le 13 décembre 2009

 

Que d’eau ! Que d’eau ! Que d’eau !

 Non, ce n’est pas un nouvel article sur la météo à Beuvry…

 

 

Le blog devient un outil de communication incontournable. Depuis un an, plusieurs se sont ouverts à Beuvry.

Chacun, avec ses particularités, développe un sujet central ou s’intéresse à différents axes. Certains parlent de l’eau, soit sur un plan local  ou alors avec un niveau de connaissances poussé

Pour ma part, je réalise parfois mes articles sur des sujets généraux (tramway, recensement, histoire…) qui concernent ou concerneront Beuvry. Je recherche mes informations sur la toile et tente de les mettre à la portée de tous par un travail de synthèse.

En ce qui concerne l’eau, je me suis penché sur quelques généralités, déclinées en plusieurs articles.

Je vous propose aujourd’hui quelques petites révisions de géographie.

 

Le réseau hydrographique

Le réseau hydrographique français comprend 550.000 kilomètres de cours d’eau (d’une largeur supérieure ou égale à 1 mètre).

Les cinq fleuves principaux sont le Rhône, le Rhin, la Loire, la Seine et la Garonne. Ils représentent 65 % des eaux du territoire et reçoivent une très grande partie de l’eau des rivières et des torrents du pays.

La notion de bassin hydrographique a été introduite au 18ième siècle par le cartographe-géographe français Philippe BUACHE (1700-1773). Au 20ième siècle, le bassin-versant a été défini comme  » la surface réceptrice des eaux qui alimentent une nappe souterraine, un lac, une rivière ou un réseau complexe. »

 

Les bassins-versants

Du point de vue des cours d’eau, la France est divisée en 6 zones géographiques appelées  » bassins-versants « .

Un bassin est un ensemble de terres irriguées par un même réseau hydrographique : un fleuve, avec tous ses affluents et tous les cours d’eau qui les alimentent. A l’intérieur d’un bassin, à cause du relief, les eaux suivent une même pente naturelle vers la même mer.

La ligne séparant deux bassins versants adjacents est appelé  » ligne de partage des eaux « .

Chaque bassin versant se décompose en bassins élémentaires. Un bassin élémentaire correspond à la surface d’alimentation d’un affluent se jetant dans le cours d’eau principal.

A chaque bassin correspond, depuis 1965, une  » agence de l’eau  » qui s’occupe de gérer et de protéger nos ressources en eau.

 

Le réseau fluvial

Le réseau des voies navigables est constitué de l’ensemble des fleuves, rivières et canaux aménagés, équipés et ouverts à la circulation et au transport fluvial.

La France est sillonnée par le réseau navigable le plus étendu d’Europe après la Russie, avec 8.500 km de rivières et canaux navigables (dont 6.700 gérés par Voies Navigables de France).

Les premiers canaux Français remontent au XVIIe siècle. Une modernisation fut votée par l’Assemblée Nationale en 1879 à l’initiative du ministre Charles de FREYCINET.

Ce vaste projet portait à la fois sur le ré-aménagement des principaux axes existants et sur la construction de nouveaux canaux. Ces canaux reliant entre eux des rivières navigables.

La phase actuelle d’aménagement à grand gabarit a commencé en 1953. Un cinquième de la longueur totale du réseau a été modernisé, l’effort portant sur les principales rivières et la liaison Dunkerque-Escaut.

 

Pour ceux qui s’interrogent sur les sujets traités dans ce blog, j’ajoute une précision. Le rapport entre Beuvry et cet article (ainsi que d’autres qui suivront) se trouve principalement dans le fait que Beuvry est traversé par le canal d’Aire à La Bassée. 

 

Joël DEPRETZ
 

Sources diverses, parmi lesquelles : CNRS – Voies Navigables de France

Voir aussi la page consacrée au réseau hydrographique et aux lois sur l’eau


 

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77