• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Histoire des transports urbains : le métro

Posté par Joël le 26 décembre 2009

Le métro ou « chemin de fer métropolitain »

 

Dans mes recherches sur l’histoire des transports urbains, je me suis principalement concentré sur les moyens de transport de surface. Néanmoins, afin de faire certains comparatifs, j’ai réalisé une présentation rapide du métro.

 

Petits rappels

Un métro, apocope du terme « métropolitain », lui-même abréviation de « chemin de fer métropolitain », est un moyen de transport en commun, le plus souvent souterrain, parfois sur viaduc, rarement au sol.

C’est un transport public urbain de masse.

Il fonctionne en mode guidé, sur site propre intégral (entièrement réservé à cet usage) donc sans croisement avec les autres modes de transport contrairement aux tramways.

 

Histoire des métros

Le premier métro fut le « Metropolitan Railway » de Londres (1863), tiré à l’origine par des locomotives à vapeur. Charles Pearson, véritable précurseur, en développa l’idée dès 1845.

 

Sa construction fut décidée par la municipalité Londonienne pour régler les problèmes importants de circulation que connaissait la métropole, avec 2,5 millions d’habitants à l’époque sur 90 km².

 

L’utilisation de la vapeur causait des problèmes importants de ventilation des tunnels, mais ce métro connut néanmoins un grand succès et le nombre de lignes augmenta.

 

En 1890, pour palier à cet inconvénient, la première ligne électrique fut inaugurée. Toutes les lignes du métro de Londres furent électrifiées entre 1890 et 1900.

 

Le premier métro en Europe continentale fut celui d’Istanbul « le Tünel » en 1871, suivi de Budapest en 1896 et de Vienne en 1898.

Le métro de Paris, dont la première ligne fut mise en service pour l’exposition universelle de 1900, était à traction électrique dès l’origine. Depuis, de nombreux autres réseaux ont été construits dans le monde.

 

Évolutions récentes

La plupart des métros roulent sur des rails classiques à écartement standard.

 

Le métro sur pneumatiques est une technologie d’origine française, développée dans les années 1950 par la RATP. Ce savoir faire Français a permis la réalisation du premier système de métro entièrement sur pneus : celui de Montréal.

 

La conduite de certains métros a été automatisée à partir de la même époque.

Des métros entièrement automatiques, sans conducteur, sont apparus :

  • à petit gabarit (VAL), à Lille en 1983, Toulouse en 1993 et à Rennes en 2002 ;
  • à grand gabarit : ligne D à Lyon en 1991, suivie de la ligne 14 à Paris en 1998.

 

À Paris, le métro a été complété à partir des années 1960 par le Réseau Express Régional (RER), composé de lignes de chemin de fer de banlieue reliées entre elles par des tunnels traversant la capitale. Le RER est un mode hybride mi-métro, mi-train.

 

 

Page sur l’histoire des transports urbains
 


 

3 Réponses à “Histoire des transports urbains : le métro”

  1. Nicole dit :

    Merci pour toutes ces explications sur les métros, je pense que l’histoire en est assez méconnue .

    Bonnes fêtes de fin d’année à vous et aux visiteurs !
    Que nous réserve l’année nouvelle ? ….
    Amicalement !

  2. AZERTYUIOP dit :

    Je poste ce message de félicitation pour l’auteur de ce blog.
    J’y apprends bien des choses, toujours fondées et argumentées.

    Je conseille aux élu(e)s de venir y faire des petits tours, ça pourra étoffer leurs discours en janvier !

    Bonne année 2010 à toutes, à tous et à l’auteur de ce blog.

    Et que ça continue !

  3. Joël dit :

    Merci Nicole,

    C’est encourageant de savoir que le temps que je passe sur ce blog n’est pas perdu pour tout le monde.
    Pour ce qui est de l’année nouvelle, je donnerai mes impression le jour J.

    Bonne fin d’année à vous 2 et à toute la famile.

    AZERTYUIOP,

    Merci à vous.
    Que de compliments ces jours-ci !

    Si je reprends votre phrase  » J’y apprends bien des choses, toujours fondées et argumentées.  »

    J’ajouterai : personne n’est infaillible.
    Je travaille quasiment seul, parfois avec l’aide et les conseils toujours pertinents de 4 amis de Beuvry.
    Néanmoins, personne n’est infaillible, donc : Si vous vous souhaitez apporter une précision, si vous décelez une erreur ou tout simplement quelques fautes, n’hésitez pas à me contacter.

    Bonne et heureuse année 2010 à vous et à ceux qui vous sont chers.

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77