• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Loisne – Lawe – Lys

Posté par Joël le 13 juillet 2010

Réponse au dernier défi ; si je vous dis :

L L L A quoi pensez-vous ?

Indices : le premier L a un rapport avec Beuvry. Jetez-vous à l’eau pour proposer une réponse.

La réponse est  : Loisne Lawe Lys

 

 

La Loisne

La Loisne est un affluent de la Lawe, donc un sous-affluent de la Lys. Cette rivière prend sa source à Hersin-Coupigny.

Hersin-Coupigny

hersin coupigny

Son cours naturel passe à Nœux-les-Mines, Verquigneul, Beuvry, Richebourg, La Couture. Puis elle se jette dans la Lawe au niveau de Vieille-Chapelle après un parcours de 28 km. 

Mais depuis la création du canal d’Aire à La Bassée (creusé au début du 19ième siècle), la Loisne n’est plus tout à fait un cours d’eau comme les autres.

A Beuvry, le canal à grand gabarit coupe en effet son bassin versant en deux entités distinctes.

  • Les eaux du bassin amont (bassin versant de 31 km² ) alimentent en partie le canal.
  • Les eaux du bassin aval partent comme la nature en avait décidé, dans la Lawe. 

Son cours a été mainte fois remanié, si bien que selon les sources, transmissions orales, documents officiels, ou livres anciens, il est assez difficile de s’y retrouver. Une partie de la rivière se jette directement dans l’ancien canal des mines (mis en service en 1863).

Une autre partie semble suivre un parcours complexe entre rigole de dessèchement, syphons et cours plus ou moins originel (Dérivation de la Loisne dans la rigole de dessèchement en 1902).

Les affluents actuels de la Loisne sont : Le courant de Drouvin et la rivière militaire.

Son bassin versant a, au fil des siècles derniers, été largement modifié par l’aménagement du Canal d’Aire à La Bassée dans lequel se déversent ses anciens affluents : la Fontaine de Bray, le Surgeon et le Fossé d’Haisnes et d’Auchy-lès-Mines qui alimentent ainsi ce canal à grand gabarit.

 

La Lawe

La Lawe est un affluent de la Lys donc un sous-affluent donc de l’Escaut. Elle prend sa source à Rocourt en l’eau (Pas-de-Calais).

Rocourt en l’eau

carte rocourt en l'eau

La Lawe passe à Magnicourt-en-Comte, Bruay-la-Buissière, Béthune, Essars, Locon, La Couture, Vieille-Chapelle, Lestrem.

Elle se jette dans la Lys au niveau de La Gorgue après un parcours de 41,1 kilomètres.  

Contrairement à la Loisne, la Lawe ne se jette pas dans le canal à grand gabarit. À Essars, elle passe en totalité au dessous par un système de siphons.

La Lawe fut classée navigable jusqu’après la seconde guerre mondiale, mais elle est toujours restée à un stade archaïque de canalisation avec deux écluses, deux pertuis et une paléo-écluse, cette dernière se trouvant tout près de son confluent avec la Lys, à la Gorgue.

 

Les affluents de la Lawe sont : la Biette, le ruisseau de Caucourt, le Turbeauté, le fossé d’Avesnes et la Loisne.

La Brette et la Blanche ne sont pas des affluents mais la séparation de la rivière en deux cours d’eau, après le moulin de Gosnay.

Ces cours d’eau creusés de main d’homme en grande partie servaient à l’alimentation en eau des fortifications de Béthune, jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Cette séparation se fait après le moulin de Gosnay. Les deux branches se réunissent aujourd’hui au niveau du moulin d’Annezin. La Brette, après Gosnay, traverse Fouquereuil et le marais d’Annezin.

La Blanche après Gosnay, traverse Fouquières-lès-Béthune, rejoint le marais d’Annezin et la Brette pour ne former de nouveau qu’un seul cours d’eau : la Lawe.

 

La Lys

Elle prend sa source dans le village de Lisbourg près de Fruges à l’altitude de 114,7 m aux limites des Collines d’Artois et de celles du Boulonnais. La source attire généralement de nombreux touristes et notamment des Belges désireux de voir comment prend naissance ce cours d’eau qui a dans leur pays une grande importance.

Lisbourg

lisbourg

La Lys est naturelle de la source à Aire-sur-la-Lys, ensuite elle est canalisée sur le reste et donc l’essentiel de son cours.

Dans le département du Nord, elle draine une vaste plaine d’effondrement tectonique : la Plaine de la Lys, large et remarquablement plane, qui constitue un des « pays » de la Flandre française.

Elle se jette dans l’Escaut à Gand à 4,45 m d’altitude, après un parcours de 195 km, dont 85 km en France et 24,6 km en mitoyenneté avec la Belgique (entre Houplines et Menin – elle porte le nom de Leie en néerlandais).

Les principaux affluents de la Lys sont : la Bourre, la Lawe, la Clarence, la Deûle.


 

Une Réponse à “Loisne – Lawe – Lys”

  1. cheznous62 dit :

    Bonsoir,

    J’insère mon com ici car au niveau des coms sur Beuvry pas moyen.
    Simplement pour dire que bien souvent pour certaines livraisons à domicile, les transporteurs se trompent : se dirigent sur Beuvry dans le Nord et après un coup de fil sont tout étonnés qu’il existe un Beuvry dans le Pas de Calais, c’était donc très opportun de le signaler !
    merci à toi !
    Amitiés!
    Nicole

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77