• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Pourquoi célébrons-nous Noël le 25 décembre ?

Posté par Joël le 24 décembre 2010

carte joyeux NoëlPrincipale fête chrétienne aujourd’hui, le 25 décembre correspondait dans le passé à des fêtes païennes…

 

Les festivités antérieures à la fête chrétienne de Noël

Les manifestations païennes et religieuses antérieures à la naissance du Christ étaient nombreuses autour de cette date du 25 décembre : les Saturnales romaines dans les régions méridionales, les fêtes de Yule dans les régions septentrionales, et le culte de Mithra qui faisait directement concurrence aux premiers temps du christianisme.

 

Du 17 au 24 décembre, l’empire Romain était en fête, commémorant le règne de Saturne.

Pendant ces journées de fêtes, on invitait famille et amis, on banquetait, on ornait maison et végétation de guirlandes, on s’offrait des chandelles de cire, des figurines de pain ou de terre cuite, des pièces de monnaie…

Apparu probablement pendant 2ème siècle avant Jésus-Christ, le culte de Mithra, divinité Perse de la lumière connu son apogée durant les 3ème et 4ème siècles, devenant ainsi un rival important du christianisme.

 

Le 25 décembre était alors considéré comme le jour du solstice d’hiver, la naissance de la divinité Mithra le  » soleil invaincu » où l’on sacrifiait un taureau en son honneur.

Dans les pays nordiques, des cérémonies semblables, les fêtes de Yule donnaient lieu à des réjouissances et des festins, en l’honneur des dieux de la mythologie germanique.

Mais ces célébrations se sont effacées devant l’anniversaire de la naissance du Christ.

Pourtant, d’une certaine manière, elles ont chacune laissé des traces dans les coutumes de Noël.

 

Pourquoi le choix du 25 décembre pour célébrer la naissance de Jésus ?

6 janvier, 25 mars, 10 avril, 29 mai… plusieurs dates ont été attribuées à la naissance de Jésus-Christ, avant que le 25 décembre ne devienne la date de naissance « officielle ».

 

Jusqu’au début du 4ème siècle, les Églises d’Orient et d’Occident ne célébraient pas l’anniversaire de la naissance du Christ.  Cette date de naissance n’était même pas mentionnée.

D’ailleurs, les premiers chrétiens ne faisaient guère mention des anniversaires de naissance.

 

L’absence de document établissant la date de naissance de Jésus permit donc de laisser le champ libre à l’église pour choisir une date qui coïncide avec le solstice d’hiver pour contrer, dit-on, les fêtes païennes que je viens d’évoquer, et en particulier celle dédiée à Mithra.

 

En 336 l’Empereur Constantin décide de fixer Noël au 25 décembre.

Mais tenons compte de ce qui suit :

Au cours de mes recherches, j’ai appris ceci : l’Empereur Constantin n’a jamais été chrétien puisqu’il ne s’est fait baptiser que sur son lit de mort. En fixant la date de Noël le 25 décembre, il a voulu réconcilier païens et chrétiens.

L’esprit n’était donc peut être pas forcément de « s’approprier les festivités païennes », comme on le lit souvent sur certains sites ou blogs, dont les articles se ressemblent étrangement (chacun se fera son idée, je ne me voyais pas vous livrer uniquement la version la plus répandue).

 

C’est un peu plus tard, en 354, sous le règne du Pape Libérius (Libère), que fût instituée à Rome la fête de la naissance du Christ.

 

 

Ci-dessous, vous trouvez les détails des fêtes anciennes qui nous ont conduits aux réjouissances de Noël que nous connaissons aujourd’hui :

Origines des fêtes de Noël – première partie : les Saturnales

Origines des fêtes de Noël – deuxième partie : les fêtes de Yule

Origines des fêtes de Noël – troisième partie : le culte de Mithra 

Prenez le temps de lire ces articles du blog « Aujourd’hui, l’éphéméride d’Archimède » je pense que vous découvrirez (ou redécouvrirez) des histoires étonnantes comme celle d’une divinité de la mythologie Nordique qui n’est pas sans rappeler ce vieux Monsieur qui s’apprête à faire le tour de la terre la nuit prochaine…

 

Vous découvrirez également :

Les origines du sapin de Noël  ou encore du Père Noël  et de ses rennes.

 

 

Je profite de cet article pour vous souhaiter à tous un très joyeux Noël

carte joyeux Noël

 

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77