• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Histoire de Beuvry – la prévôté de Gorre

Posté par Joël le 24 octobre 2013

 

Après avoir situé la Prévôté de Gorre, voici un peu d’Histoire…

 

Les prévôtés ou « prévostés »

Le terme prévôt vient du latin « præpositus » (préposé).

Le prévôt était au Moyen Âge l’intendant d’un domaine seigneurial. Il avait pour rôle d’administrer, de juger et de percevoir les taxes. Il était subordonné au bailli.
Il était en outre chargé de gérer les biens et les revenus pour le compte d’un maître, d’un seigneur laïc, ou d’un ecclésiastique.

Dans l’Église catholique, la prévôté est le lieu de résidence du prévôt.
Le Terme désignait également le territoire où s’exerçait sa juridiction.

Les prévôtés pouvaient porter divers noms selon les régions : vicomtés en Normandie, vigueries en Provence, Occitanie ou Catalogne.

 

 

La prévôté de Gorre à Beuvry

La prévôté de Gorre fut créée en 1130 et dépendait de l’abbaye de Saint-Vaast d’Arras.

Les premiers bâtiments ont été construits sur un ancien marais. Ils se trouvaient isolés du village à l’intersection de quatre chemins menant à Festubert, Essars et Beuvry. On y accédait par un pont de pierres au dessus de la Loisne et une double porte cochère.
Aux XVI et XVIIe siècles, il existait là un monastère imposant, avec son église, ses cloîtres, ses jardins et vergers, sa ferme à cour fermée.
La prévôté de Gorre, qui était également un lieu de justice, a longtemps rayonné sur toute la région. Les droits de haute et basse justice lui furent conférés sur les territoires de Beuvry, Sailly-la-Bourse, Locon, Festubert et Lozinghem.

 Histoire de Beuvry - la prévôté de Gorre dans Histoire plan1715

La prévôté de Gorre est vendue comme « bien national » à la Révolution (le 8 novembre 1791) à Henri-Joseph-Aimé GOSSE, avocat à Arras qui fait construire un château.

Le domaine est transmis de générations en générations jusqu’à Luglien Napoléon.
Balthazar Jean d’Almanza Gosse de Gorre (arrière-petit-fils Henri-Joseph-Aimé Gosse). Luglien Gosse de Gorre qui hérite du château et de ses 11 hectares de terres, marais et bois de Gorre et de Festubert abandonna le domaine suite aux destructions de la première guerre mondiale.

Le château fut entièrement démoli en 1918 ; seules les fondations ont été préservées, ce qui permet à certains animaux d’y trouver refuge (notamment les chauves-souris).
Il ne subsiste désormais que la ferme du prieuré qui a pu être conservée avec son porche pigeonnier et plusieurs blasons scellés dans la pierre.
Cette ferme, est achetée et exploitée en 1937.

 

Grace à la ténacité de Monsieur Robert Hazebrouck, ce site est redevenu un lieu de vie. En effet, en 2001, la municipalité de Beuvry en fait l’acquisition suite à la mise en vente des propriétaires cultivateurs qui cessaient leur activité.

Aujourd’hui les centres de loisirs y font des activités liées à la nature et des associations ou organismes y proposent des manifestations diverses (concerts, auditions de l’école de musique, expositions…).

 

eglisedepuisprvt histoire dans Patrimoine tourprvt Pas-de-Calais dans Photos de Beuvry

 


Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77