• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Souvenir du canal vert

Posté par Joël le 27 novembre 2013

Le concours photos organisé par l’association les Albrans dans le cadre de l’année Internationale de l’eau, au-delà de l’aspect artistique, avait aussi pour but d’attirer l’attention sur les problèmes liés l’eau et la nécessité de préserver les zones humides.

 

Parmi les clichés amateurs sélectionnés par le jury, 2 d’entre eux avaient pour thème les lentilles d’eau. Celle du « canal vert » d’un beuvrygeois attentif aux problèmes de pollution et aux comportements des pollueurs a été largement commentée.

Certains visiteurs qui découvraient l’association beuvrygeoise (laquelle travaille pourtant depuis des années sur les thématiques de la protection de l’environnement en général, et sur la réduction des déchets et la préservation des ressources en eau en particulier), semblaient découvrir aussi que le canal à grand gabarit fut envahi de lentilles de juin à octobre 2010.

C’est à Beuvry ?

C’était quand ?

C’est une photo retouchée ?

Des lentilles d’eau, c’est quoi ?

L’eutrophisation, vous dites…

Et pourtant, plus de 4 mois de lentilles sur le canal d’Aire à La Bassée, mais aussi sur le canal des mines à Beuvry, la rivière militaire, et autres marais, avaient à juste titre mis en alerte un certain nombre de personnes qui n’ont pas attendu 2013 pour s’intéresser à leur environnement immédiat.

Je vous invite donc à lire, ou relire, les articles liés aux lentilles d’eau : http://beuvry.unblog.fr/category/eau/lentilles-deau/

 

canal 5 septembre 2010 La prolifération des lentilles d’eau provoque la formation d’un tapis à la surface de l’eau qui empêche la pénétration de la lumière et les échanges gazeux avec le milieu aquatique.Si l’on ne fait rien, c’est d’eutrophisation.
La multiplication s’effectue par division cellulaire qui double le nombre de lentilles en 6 jours. Ainsi, s’il y en a 100 le jour j, il y en a 200 le jour j+6, 400 à j+12, 800 à j+18, 1600 à j+24, 3200 en 1 mois. canaldesmines.jpg

L’eutrophisation

L’eutrophisation est la modification et la dégradation d’un milieu aquatique lié, en général, à un apport exagéré de substances nutritives qui augmentent la production d’algues et de plantes aquatiques.

L’association « les Albrans » avai-t déjà tiré le signal d’alarme en septembre 2009 suite au constat d’eutrophisation du marais. Voir ici

 


3 Réponses à “Souvenir du canal vert”

  1. Pugwash dit :

    Bravo pour tous les articles et aussi le petit rappel pédagogique sur la vie des marmottes et des carcajous beuvrygeois…

    Pour finir, il semble bien qu’enfin (heureusement aussi) on se décide à se focaliser sur le problème grossissant des lentilles qui se cumule avec d’autres héritages. Dommage que ce soit si tardif et certainement sans lendemain. Du moins de celui du grand soir comme aurait dit Coluche. Non mais sans blague !

    Ce problème-là aussi se reproduira ces prochaines années. Et l’usage de produits chimiques dans l’eau pour les faire disparaître ne fera que lui apporter un autre goût et d’autres inconvénients mais à plus long terme.

    Ce ne sont pas des barrages flottants, les tirages et grattages basiques, les rénovations symboliques à plus d’un euro, ici ou là de rives et de ponts, qui amélioreront les choses. Ni ne seront des moyens d’attirer à Beuvry un tourisme fluvial qui ne restera qu’artois-commement évènementiel.
    Savez-vous ce que coûte un traitement anti-fouling ? Que ce soit pour le plaisancier comme pour le plan d’eau et les berges ?
    Ne parlons pas des dérives et autres abimées par le frottement sur des fonds pas si uniquement vaseux.

    A moins que des spécialistes locaux n’espèrent que le mouvement des pales et pagaies ne crée un courant suffisamment fort pour évacuer les immondices qui y flottent ou y ont coulé…

    Gageons qu’alors qu’entre responsabilités et culpabilités et livres pas si blancs que cela, à Beuvry aussi encore une fois nous n’aurons rien à envier à Roland Garros…

  2. Pugwash dit :

    Pour avoir longuement (re)discuté avec quelques personnes d’âges variés sur le « miracle » de la disparition de la « verdure » qui remplissait les espaces aquatiques(*) dans Beuvry. Quelle n’a pas été la surprise lors du recensement (mais) des différentes versions admises quant à celle-ci. C’est pourquoi, il a semblé intéressant de fournir cette information :

    http://www.depol2000.com/?m=201207

    (*) espaces aquatiques ne comprenant aucune piscine. Mais c’est une autre histoire. histoire maquignonnée… Ce qui rappelle d’autres liens intergénérationnels…

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77