• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Bonne fête des mères

Posté par Joël le 25 mai 2014

 

Pour ce dernier dimanche de mai 2014, les Français retiendront plutôt la fête des mères qu’autre chose.

 

Si la date de la fête des Mères varie d’un pays à l’autre, la majorité d’entre eux a choisi de la célébrer en mai.

En France, la fête des Mères est définie par la loi n°50-577 du 24 mai 1950 qui prévoit que :

La République Française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la « Fête des mères ».

Cette loi précise la date de la fête des mères « fixée au dernier dimanche de mai » sauf « si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte » auquel cas elle « a lieu le premier dimanche de juin ».

 

Bonne fête des mères

 

Quelle est l’origine de la fête des mères ?

Le débat sur l’origine de la fête des mères et sa pérennité revient parfois. On voudrait nous faire entendre que celle-ci « ayant été instaurée sous le Régime de Vichy » pourrait ne plus être célébrée.

J’ai donc recherché quelles sont les véritables origines de la fête des mères.

 

On commémore la Mère depuis des temps très anciens.

En Grèce antique, les Grecs rendaient hommage à la déesse Rhéa (connue aussi sous le nom de Cybèle), la mère de tous les dieux.

Quant aux Romains, ils ont célébré jusqu’au IVe siècle les mères de famille lors d’une fête religieuse, les Matronalia, qui marquaient le premier jour du printemps.

 

Et chez nous ?

En France, l’idée d’une célébration officielle rendant un hommage aux mères de famille aurait été évoquée par Napoléon en 1806 sans voir le jour.

Finalement, c’est un siècle plus tard, que la première fête des Mères est célébrée en France. En effet, en 1906 Prosper Roche (fondateur de l’Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants d’Artas, en Isère) décida de récompenser « les mères de famille méritantes ».

Ce ne sont que les prémices, mais rien d’officiel encore !

 

Il faut attendre la fin de la Première Guerre mondiale pour voir l’instauration de la première « journée des mères » en 1918 à l’initiative de la ville de Lyon.

Le but de cette journée était de rendre hommage aux mères et épouses ayant perdus leurs fils ou leurs maris pendant la guerre.

En 1920, une fête des mères de famille nombreuse est créée et le gouvernement officialise une journée des mères en 1929.

 

Le maréchal Pétain (le voilà !) souhaita récompenser les mères de famille n’ayant eu qu’un seul enfant et inscrivit la journée nationale des mères dans le calendrier en 1941, histoire aussi de donner une image positive, alors que les Français doutaient de plus en plus.

 

C’est finalement comme je l’ai écrit en début d’article, le 24 mai 1950 que fut définitivement officialisée cette fête, avec la loi promulguée par le président Vincent Auriol.

 

Il me reste à souhaiter de tout cœur une heureuse fête à toutes les mamans, et n’oubliez pas de porter votre joli collier de pâtes !

 


4 Réponses à “Bonne fête des mères”

  1. Pugwash dit :

    Sauf erreur historique, précision pertinente car chacun(e) a déjà pu avoir la pénible désillusion dans sa vie de constater qu’un historien a au moins une fois quelque peu « menti » en arrangeant la sauce à sa convenance pour parvenir à la conclusion qu’il aimerait présenter, mais dans ce cas-ci la référence semble fiable.

    Si le régime de Vichy a remis au goût du jour la fête des mères c’est pour pouvoir présenter un évènement commémoratif national unissant toute la population derrière lui.
    Ceci parce que la commémoration du 14 juillet avait été interdite par l’occupant…
    Une sorte d’acte qui voulait se faire passer pour de « résistance »…
    Qu’il aurait été courageux d’accompagner de beaucoup d’autres, plus incisifs.

    Hélas, comme en tous temps de collaboration, ce sont d’autres actes qui furent réalisés. Parfois même au-delà des plus folles espérances imaginées par l’occupant.

    Mais il serait plus juste de penser que les autorités de l’époque étaient plus soucieuses de « repeupler » le pays en mettant par ce biais les mères à l’honneur. Le redressement national étant une priorité. Priorité également pour pouvoir garantir sur le long terme la participo-collaboration à l’effort de guerre et au paiement des indemnités d’occupation réclamées…

    Pour de plus amples détails et autres développement, se rapprocher de tout véritable historien respectant la déontologie qui sied à cette appellation !

    Sinon,

    BONNE FÊTE À TOUTES LES MAMANS

    (et se ré-écouter la chanson de Marie Laforêt : Cadeau…)

    • Joël dit :

      Je ne voulais pas dans cette article détailler comme vous l’avez fait les motivation du Maréchal Pétain (espérant qu’il y a encore des personnes avec des connaissances historiques) mais simplement évoquer un mouvement « anti fête des mères » qui prend de l’ampleur avec des prétextes tirés par les cheveux.

  2. Pugwash dit :

    Pour les personnes qui ne savent pas trouver : http://youtu.be/sY0hTcpwQ20

  3. Dan dit :

    On apprend toujours des choses avec vous !

Laisser un commentaire

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77