• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Un week-end musical à Beuvry

Posté par Joël le 27 novembre 2019

 

Cinquième soirée Beaujolais Nouveau

Le rendez-vous était fixé à 18h30, ce vendredi 22 novembre… et les habitués étaient bien ponctuels. Quelques nouveaux ont même découvert cette soirée toujours aussi conviviale. Espérons qu’ils seront encore présents l’année prochaine et viendront ainsi gonfler les rangs des fidèles de l’Harmonie de Beuvry.

Si le beaujolais a bien été consommé avec modération, les musiciens et autres bénévoles n’ont pas compté leur temps pour faire de cette soirée une belle réussite comme les années précédentes.

 

Un week-end musical à Beuvry dans Associations soiree-beaujolais-2019-1 soiree-beaujolais-2019-2 2019 dans Culture soiree-beaujolais-2019-3 associations dans Festivités soiree-beaujolais-2019-4 beuvry dans Harmonie de Beuvry soiree-beaujolais-2019-5 harmonie dans Musique soiree-beaujolais-2019-6 dans Photos de Beuvry soiree-beaujolais-2019-7 soiree-beaujolais-2019-8 soiree-beaujolais-2019-9 soiree-beaujolais-2019-10

 

Traditionnel concert de Sainte Cécile

L’ouverture des portes  avait lieu à 19h00 pour un début concert à 19h30. Timidement, mais surement, la salle de fêtes s’est remplie pour écouter 3 associations musicales : la Pastorale, L’Odéum et l’Harmonie.

Au programme : un tour du monde musical riche et varié…

sainte-cecile-2019-beuvry-1 sainte-cecile-2019-beuvry-2 sainte-cecile-2019-beuvry-3 sainte-cecile-2019-beuvry-4 sainte-cecile-2019-beuvry-5 sainte-cecile-2019-beuvry-6 sainte-cecile-2019-beuvry-7 sainte-cecile-2019-beuvry-8 sainte-cecile-2019-beuvry-9 sainte-cecile-2019-beuvry-10 sainte-cecile-2019-beuvry-11

 

Tout le monde ne réalise pas forcément le temps que peut prendre le bénévolat, surtout celui de l’ombre (traitement des photos et mise en ligne ; réalisation des logos, de programmes, d’affiches ou encore de calendriers ; recherche de sponsors etc.).

Cet investissement volontairement discret, est parfois bien plus chronophage que celui qui peut être observé le jour J ; encore moins reconnu, voire pas du tout reconnu et critiqué quand cela ne va pas assez vite aux yeux de ceux qui disposent peut-être de temps libre bien plus important.
J’ai essayé de ne pas être trop en retard pour partager les photos de deux événements musicaux proposés par des associations Beuvrygeoises… J’espère ne pas avoir été trop long !

 

A lire ou à relire (peut-être)

Le temps et l’envie

Soirée conviviale à ne pas manquer

6 ans


Publié dans Associations, Culture, Festivités, Harmonie de Beuvry, Musique, Photos de Beuvry | Pas de Commentaire »

Une maison hantée à Beuvry ?

Posté par Joël le 31 octobre 2019

Halloween, cette fête d’origine Celtique souvent présentée comme un pur produit commercial « made in USA » est parfois l’occasion de ressortir quelques légendes anciennes et autres histoires à faire frissonner.

J’ai même entendu dire qu’à l’approche d’Halloween, quelque part en Espagne, des étudiants de diverses nationalités avaient partagé leurs légendes locales et que celle de la Fontaine Hideuse avait été brillamment traduite en espagnol par une étudiante Beuvrygeoise…

 Une maison hantée à Beuvry ? dans Insolite OblongUnfinishedBug-small

Voici une histoire qui elle aussi peut donner quelques frisson… sans doute moins connue que les légendes Beuvrygeoises que j’ai publié sur mon blog il y a déjà un certain temps (voir liens en fin d’article). Je l’ai découverte dans une œuvre « LES MAISONS HANTÉES » – Camille Flamarion

 

Dans les maisons hantées, dans certaines manifestations fantastiques, on entend parfois des bruits formidables, des coups de massue, que l’on croirait renversant les cloisons, des claquements de portes et de fenêtres, des chutes de vaisselles et d’objets de verre lancés sur le parquet et se brisant en morceaux, et lorsqu’on vérifie le résultat annoncé par ces vacarmes, on ne trouve, en général, rien de brisé, rien de démoli, rien de déplacé, quoique l’hypothèse d’une illusion hallucinatoire soit inadmissible, par suite de l’ensemble des observations et des constatations.

 

Nous avions, à Paris, en 1907, une « Société universelle d’études psychiques » qui a été invitée à faire plusieurs enquêtes sur le sujet que nous étudions ici.

Signalons notamment l’histoire d’une maison hantée située aux environs de Beuvry, gros bourg de sept mille habitants, à 8 kilomètres de Béthune, en plein pays noir.

 

« Notre voyage trop tardif — écrivait dans un rapport* M. Chaplain, ingénieur — ne nous a pas permis d’assister aux phénomènes, qui avaient cessé depuis plusieurs jours. Néanmoins, nous avons pu, malgré la défiance du propriétaire, pénétrer dans la maison, en interroger les habitants et examiner sur le mobilier les traces incontestables de la violence avec laquelle il a été traité. Les premiers faits remontent au 3 janvier. M. Sénéchal, qui tient un petit commerce d’épicerie, habite la maison, avec sa femme déjà âgée et complètement impotente, par suite d’une paralysie qui la tient clouée dans son fauteuil depuis plusieurs années, et une jeune fille d’environ quinze ans qui leur sert de servante. À partir du 3 janvier, les meubles de la maison commencèrent à danser une sarabande insensée. Les chaises volèrent d’une pièce à l’autre, vinrent se briser contre les tables ou les murs ; les vases, les objets de ménage tombèrent à terre, en morceaux ; le comptoir de la boutique fut renversé ; des caisses de savon sautèrent au-dessus de lui ; des chaussures montèrent l’escalier ; un plat de viande sortit du four et vint tomber dans la chambre à coucher, une carafe tomba à terre sans se briser, mais, replacée, reprit le même chemin et cette fois se brisa. Tous ces faits se passaient pendant le jour et cessaient à la tombée de la nuit.

Ils avaient toujours lieu dans la pièce où était la jeune servante et jamais en son absence. Cette fille ayant pris un congé de quelques jours, la maison retrouva sa tranquillité et les phénomènes reparurent au moment de sa rentrée dans la maison. Un autre caractère est que jamais personne n’a vu les objets se mouvoir : on entendait un bruit derrière soi, on se retournait et on constatait la chose. La jeune servante, elle-même, n’a jamais vu le mouvement se produire. Les époux Sénéchal n’ont pas remarqué un état spécial chez la jeune fille ; elle vaquait à ses occupations normalement. Quelques jours avant notre arrivée, M. Sénéchal avait congédié sa servante. Depuis lors, aucun fait ne s’est reproduit. Nous avons fait notre possible pour retrouver la jeune fille, mais sans succès. Les époux Sénéchal, désolés de ce qui s’est passé chez eux, ont refusé absolument de donner l’adresse de leur servante. »

 

Paul CHAPLAIN, ingénieur.

 

Il est tout naturel que l’on ait accusé la servante. Mais le lecteur sait, par les exemples qu’il vient de lire, qu’elle n’en était pas responsable.

 

* Annales des sciences psychiques, février 1907.

 

Cet ouvrage fait aussi référence à d’autres maisons hantées de la région comme à Fives (Lille) et à Douai…

Si on vous demande si cette histoire est réelle ou encore où se trouvait cette maison, vous pouvez toujours maintenir le mystère en disant que vous préférez ne pas révéler le lieu pour ne pas réveiller les revenants !

 

Liens : 

Épidémie à Beuvry 

Veille de Noël à Beuvry : la légende de la fontaine hideuse 

Beuvry, théâtre d’une légende de Noël… en ch’ti (Le château des noyés dans l’étang) 

Légende de la pierre du diable de Beuvry

 


Publié dans Insolite, Le saviez-vous ?, Légende | Pas de Commentaire »

Journées du patrimoine 2019 à Beuvry

Posté par Joël le 23 septembre 2019

 

La 36e édition des JEP (Journées Européennes du Patrimoine), était organisée autour du thème « Arts et divertissements ».

A Beuvry, même si on s’écartait du thème, il y avait entre autres 2 lieux intéressants à voir… ou à revoir.

 

La prévôté de Gorre

La salle Robert Hazebrouck accueillait une exposition sur les commerces de Beuvry dans les années 1950/1960 qui ont disparu.

La ville comptait alors environ 200 commerces, artisans, cafetiers, etc.

Il s’agissait donc d’un retour en arrière, entre nostalgie pour certains et peut-être espoir de renouveau pour d’autres ?

 

exposition histoire beuvry

 

Ce fut également l’occasion d’une promenade sur le parcours aménagé dans le domaine…

exposition histoire beuvry exposition histoire beuvry exposition histoire beuvry

 D’autres photos viendront (peut-être) prochainement…

 

Chapelle des Gosse de Gorre

Dans son livre, « Beuvry-sur-Loisne », l’abbé Bacon rappelle que Beuvry fut nommée « la ville aux cent chapelles ».

L’une d’elles, longtemps inaccessible au public, fut érigée au lieu-dit Le Quesnoy en 1817. Elle abritait les dépouilles de la famille des Gosse de Gorre jusqu’en 1956 date à laquelle l’ensemble des corps furent transférés à la concession Gosse de Gorre du cimetière communal.

Deux maires de Beuvry ont même reposé dans cette chapelle : Henri Luglien Dalmanza Gosse de Gorre (maire de juin 1878 à août 1886) et Luglien Fernand Gosse de Gorre, qui lui succéda jusqu’en mai 1888.

chapelle-gosse-de-gorre dans Histoire chapelle-gosse-de-gorre-sous-la-vegetation dans Immanquable chapelle-gosse-de-gorre-restauree dans Manifestations

A partir de mai 2013, Messieurs Claude JOUET – Tailleur de pierre – et Edouard Musial – Restaurateur des ferronneries du monument – se sont attelé bénévolement à une tâche incroyable : la restauration de ce monument.

Voici le résultat de ce travail exceptionnel :

chapelle gosse de gorre chapelle rénovée monument beuvry chapelle gosse de gore rénovée chapelle gosse de gorre chapelle rénovée

Liens utiles

Site officiel des JEP

Claude Jouet restaure la chapelle Gosses de Gorre à la force du poignet

Situer la Prévôté de Gorre à Beuvry

Liste (presque) complète des maires de Beuvry depuis la révolution

Parc et chapelle Quinty

 


Publié dans Culture, Histoire, Immanquable, Manifestations, Patrimoine, Photos de Beuvry, Présentation de Beuvry | Pas de Commentaire »

Premier concert de l’année pour l’Harmonie de Beuvry

Posté par Joël le 12 février 2019

 

Dans le cadre du programme culturel de la commune, l’association Harmonie de Beuvry a donné un concert salle Robert Hazebrouck le dimanche 3 février.

Les fidèles étaient au rendez-vous pour ce programme varié. Parmi les spectateurs, certains ont découvert ou redécouvert la formation musicale qui avait été mise à l’honneur en recevant la médaille de la ville lors de la cérémonie des vœux municipaux.

concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre concert harmonie prévôté de gorre

 

Liens : 

D’autres photos du concert 

L’Harmonie de Beuvry mise à l’honneur

Salle Robert Hazebrouck à la Prévôté de Gorre

 


Publié dans Culture, Festivités, Harmonie de Beuvry | Pas de Commentaire »

Boîte à lire ou boite à livres

Posté par Joël le 16 janvier 2019

 

Une boîte à lire (ou boîte à livres) est une toute petite bibliothèque « de rue » où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement.
Il en existe des milliers en France, des centaines dans la région.
Alors, pourquoi pas à Beuvry ?

 

De quoi parle-t-on exactement ?

Une boîte à livres est un espace gratuit de retrait et de dépôt de livres, situé dans un lieu d’accès libre au public de manière permanente, sans inscription ni engagement d’aucune sorte des lecteurs, emprunteurs ou déposants. 

Un livre peut être emprunté pour une heure, deux semaines, trois mois ou plus.

Les premières boîtes à livres sont apparues à Graz (en Autriche), en 1991, sous le nom de « bibliothèques ouvertes », dans le cadre d’un projet artistique. Le projet a été renouvelé à Hambourg (en Allemagne) en 1993 et à Mayence (également Allemagne) en 1994.

Depuis les bibliothèques ouvertes se sont multipliées partout dans le monde !

On en trouve à proximité des gares, sur des lieux touristiques, et même sur la place de petits villages.

 

A quoi ça ressemble ?

Elles sont de dimensions, de formes, de couleurs très différentes.

Elles peuvent être de fabrication totalement artisanale, parfois achetées, et souvent réalisées à partir d’un objet détourné (armoire, réfrigérateur, cabine téléphonique…).

boite à livres boite à livres boite à livres boite à livres boite à livres

 

Quel est l’intérêt ?

Les boîtes à livres peuvent être considérées comme des outils d’accès à la culture pour tous, et pourquoi pas, des outils pour animer un village ou un quartier. 

Il ne s’agit absolument pas de venir en concurrence avec les commerces de livres neufs ni avec les bibliothèques publiques.

Mettre en place une boîte à livres, c’est s’inscrire sur plusieurs plans :

  • écologie : donner (des livres) plutôt que jeter.
  • solidarité : permettre aux personnes qui ont peu de moyens d’accéder à la lecture sans être obligées d’acheter des livres neufs et sans forcément s’inscrire à une médiathèque.
  • ouverture culturelle : donner ou redonner le goût de la lecture, dans une société devenue « tout numérique ».
  • partage culturel que l’on peut résumer de cette façon : « j’ai aimé ce livre, j’invite d’autres personnes à le lire ».

 

Comment de simples passants deviennent-ils utilisateurs ?

Le principe est maintenant connu : on apporte un livre (ou plusieurs) et on repart avec un livre (ou plusieurs) déposé(s) par une autre personne. On peut aussi laisser un livre sans en reprendre et prendre un livre sans forcément en déposer un ce jour-là.

Et on l’a vu également ci-dessus, ces lieux doivent être accessibles en permanence au public.

Mais pour les promeneurs qui n’ont jamais vu de boite à livres (et qui n’ont pas encore lu cet article), comment peuvent-ils savoir de quoi il s’agit ?

Si j’avais à écrire un mode d’emploi court, je crois que je le rédigerai ainsi :

« Prends le livre, c’est gratuit. Rends-le, c’est gratuit aussi. Et si possible, ramènes-en un ! »

Il faudrait que ce soit écrit suffisamment grand pour que ce soit lisible par les passants.

On peut ensuite compléter par un texte un peu plus complet précisant les règles de respect du lieu et des autres usagers.

 

Alors… pourquoi pas à Beuvry ?

Je me suis fait la réflexion il y a déjà longtemps, j’ai officiellement proposé l’idée il y a plusieurs mois, mais je n’avais pas encore trouvé le temps de faire un article sur le sujet.

A suivre… peut-être !

 


Publié dans Culture, Ecologie, Le saviez-vous ?, Solidarité | 2 Commentaires »

Auditions de fin d’année scolaire pour l’école municipale de musique

Posté par Joël le 4 juillet 2017

 

 Vendredi 30 juin les élèves de l’école municipale de musique ont donné une audition pour terminer l’année scolaire.

 

audition beuvry audition beuvry audition beuvry audition beuvry audition beuvry


Publié dans Culture, Manifestations, Musique | Pas de Commentaire »

Béthune en vidéo

Posté par Joël le 2 novembre 2015

 

Juste pour le plaisir de partager de belles images…

Voici deux montages vidéo sur notre voisine, Béthune. Le premier est un parcours historique, le second est une prouesse graphique qui finalement, est tout à fait en rapport avec la première vidéo. Je vous laisse la surprise…

 

 

 

Publié dans Culture, Histoire, Patrimoine | Pas de Commentaire »

Un peu d’Histoire locale

Posté par Joël le 13 octobre 2015

 

Il ne vous aura pas échappé que je n’alimente plus mon blog autant que les premières années. Ce n’est pas que je n’ai plus envie d’écrire, mais j’ai remarqué que certaines actions associatives ou certains textes publiés n’intéressent pas forcément beaucoup de monde (sauf à l’approche d’échéances électorales) ou suscitent un intérêt des mois, voire des années plus tard.
Pour autant, je m’intéresse toujours à la vie de ma commune mais aussi à d’autres sujets développés sur ce blog (souvent dans des articles relatifs à Beuvry) : l’environnement, la vie associative, l’Histoire locale…

A propos d’Histoire locale, je me mets aujourd’hui au clavier pour partager une petite information trouvée lors de mes lectures, qui vous le découvrirez, a aussi un rapport avec Beuvry.

Dans quelques jours, le 25 octobre exactement, on commémorera la fameuse bataille d’Azincourt qui fut l’une des plus cuisantes défaites de la chevalerie française au cours de la guerre de Cent ans.

Un peu d’Histoire locale dans Culture azincourt-carte

Il y a 600 ans, cette bataille frontale, violente, disputée dans la boue, se solda par l’écrasante victoire des archers et des fantassins anglais sur les chevaliers français, malgré une infériorité numérique importante (10.000 combattants côté anglais contre 18.000 côté français).

Plus de 6.000 chevaliers français (soit un tiers des combattants) ont perdu la vie lors de la bataille d’Azincourt (contre 1.600 côté Anglais).

azincourtarchers1 histoire dans Histoire

Les historiens n’ont pu retrouver que 500 noms, ce qui me semble finalement déjà bien pour un événement si ancien. Ces morts, pour la plupart, ont été recensés peu après la bataille.

En 1865, un historien, le marquis René de Belleval, dont l’un des ancêtres périt à Azincourt, réalisa un recensement le plus complet possible des morts, des prisonniers et des combattants de la bataille.

Les combattants les plus nobles tombés à Azincourt le vendredi 25 octobre 1415 ont été enterrés dans les églises et de chapelles avoisinantes. Par contre, les simples soldats, restés pendant trois jours sur le champ de bataille, ont été inhumés sur place, dans des fosses communes.

Dans cette liste de morts qui ont pu être identifiés, on trouve des combattants de tous âges : des jeunes d’à peine 15 ans comme le Petit Hollande (ou Hellandes), fils du bailli de Rouen, mais aussi des septuagénaires, comme Floridas de Moreuil ou Guillaume de Brémond d’Ars, dont les pères respectifs avaient été tués en 1346 lors de la bataille de Crécy (autre défaite humiliante pour les Français lors la Guerre de Cent Ans).

 

Parmi ces 500 victimes identifiées, on retrouve un nom qui a attiré mon attention, et motivé cet article :

Enguerrand de Nédonchel, capitaine de Beuvry.

 bp-2197182 Pas-de-Calais

Les armes de la famille : d’azur à la bande d’argent.

 

Après quelques recherches complémentaires j’ai pu compléter les informations à son sujet.

Enguerran DE NEDONCHEL, capitaine de Beuvry, fils puîné de Robert de Nédonchel, écuyer, seigneur de Liévin, et de Marguerite de Baudart. Sans alliance. Il appartenait à une branche éteinte vers 1560 dans la maison de La Vieuville. — Cette noble famille est connue depuis Godefroy de Nédonchel en 1006, et par filiation littéralement suivie depuis autre Godefroy de Nédonchel, chevalier, vivant avec Alette d’Humières, sa femme, en 1150.

Ce nom figure sur une plaque commémorative située dans une tour du château médiéval « Philippe Auguste » à l’intérieur de la citadelle de Montreuil.

Parmi les 500 noms, on trouve également : Jean du Bois, seigneur d’Annequin, Perceval de Richebourg ou encore Jean de Nédonchel, dit Baugeois, seigneur de La Beuvrière et son fils Gamant.

 


Publié dans Culture, Histoire | Pas de Commentaire »

L’harmonie de Beuvry a déjà fait sa rentrée !

Posté par Joël le 26 août 2015

 

Ce mardi 25 août, les membres de l’association musicale la plus ancienne de Beuvry ont fait leur rentrée avec un peu d’avance.

Pas de pleurs pour cette rentrée, bien au contraire : beaucoup de bonne humeur… et très peu de bavardage.

rentrée pour l’harmonie de Beuvry   Les premiers arrivés attendent l’institutrice… presque dans le calme !

rentrée pour l’harmonie de Beuvry   Ils n’avaient pas tous préparé leur cartable pour le jour de la rentrée ?

rentrée pour l’harmonie de Beuvry   C’est Clément qui commence !

 

Plutôt 2 fois qu’une !

Habituellement les répétitions ont lieu tous les vendredis à partir de 18h45 et suivent le calendrier scolaire. Mais, à concert exceptionnel, répétitions exceptionnelles…

En effet, deux répétitions cette semaine, ont été programmées pour préparer le concert du samedi 5 septembre. Celui-ci aura lieu à partir de 20h30 à la maison du parc.

 

rentrée pour l’harmonie de Beuvry rentrée pour l’harmonie de Beuvry rentrée pour l’harmonie de Beuvry

 

Publié dans Culture, Harmonie de Beuvry, Histoire, Musique, Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

Vent d’Est à Beuvry

Posté par Joël le 16 avril 2015

 

Les Beuvrygeois ont déjà pu apprécier les talents artistiques de Camille LETOMBE au travers notamment ses compositions végétales époustouflantes.

composition florale composition florale composition florale

Elle avait aussi remporté le prix décerné par le public lors de l’exposition photos « La goutte d’eau » organisée par l’association « Les Albrans » en novembre 2013.

Cette fois-ci vous aurez l’occasion d’admirer son

 

expo photo « Vent d’Est »

Le Samedi 25 Avril de 10h00 à 18h00 et le Dimanche 26 de 10h à 17h00

Salle de l’harmonie de Beuvry

(juste à côté de la mairie)

Entrée Gratuite

Vent d’Est à Beuvry dans Culture exposition-vent-dest-camille

Publié dans Culture, Manifestations, Peinture - Art | Pas de Commentaire »

12345...8
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77