• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Table ronde à Beuvry

Posté par Joël le 1 mai 2009

affiche table ronde littéraire à Beuvry

 

Comme annoncé dans la page agenda municipal depuis samedi, un débat Littéraire aura lieu le 13 mai 2009, à la Maison du parc de la Loisne à Beuvry.

En présence de Philippe Lefait (France 2), il sera question de ce que lisent les jeunes aujourd’hui, d’amener des livres dans leurs mains, de la critique littéraire.

Bref, un vaste et très intéressant sujet que vous êtes tous conviés à suivre. C’est gratuit.

Pour plus de renseignements : forumdelapresse@gmail.com

En clôture de cette table ronde, on retrouvera également Romain Musart chroniqueur littéraire dans le journal  » La Voix du Nord  » et parrain du concours de critiques littéraires lancé dans les établissements scolaires du Béthunois et dont le verdict sera rendu ce mercredi 13 mai, vers 16h30.

Publié dans Culture | Pas de Commentaire »

Comment alimenter un Site ou un blog sur Beuvry ?

Posté par Joël le 2 avril 2009

Citations de grands auteurs, ou de personnages plus ou moins célèbres,

Maximes, dictons populaires, proverbes du monde entier,

Images animées ou non,  photos insolites,

Messages personnels, plus ou moins imagés,

Petites blagues ou grosse farce une fois par an …

Ce ne sont pas les procédés qui manquent pour s’exprimer

avec ce moyen de communication incontournable qu’est internet.

 

Comme je l’ai annoncé au début de cette aventure sur le net, je n’ai pas le temps d’écrire autant que je le souhaiterai.

Je l’ai précisé dans un commentaire, sur le blog d’une association de Beuvry : j’ai une petite réserve de phrases qui ont attirées mon attention lors de lectures. Mais surtout, comme tout internaute, je vais chercher les citations, proverbes ou autres sur la toile selon mon inspiration et selon l’air du temps. Il y a même des sites qui ne proposent que cela : dicton du jour, saint du jour, blagues, anniversaire, etc… J’aimerai être capable de créer un blog sur ce principe, mais je me limite à quelques sujets d’actualité.

Je laisse volontairement la « pensée du moment » quelques jours, car j’ai bien conscience que certains lecteurs ne viennent pas tous les jours consulter « Tout Beuvry sur le Web ». J’alterne donc entre ajout d’article et modification d’informations diverses, pour que les visiteurs quotidiens trouvent le plus souvent possible quelque chose de nouveau.

Une rubrique que je pourrais ajouter : les répliques célèbres du cinéma Français.

Depuis « Si j’aurai su, j’aurai pas venu ! » dans la guerre des boutons  à « Elle va marcher beaucoup moins bien forcément… » par Bourvil dans le Corniaud, en passant par Belmondo « Si la connerie n’est pas remboursée par les assurances sociales, vous finirez sur la paille. » dans un singe en hiver, il y a de quoi nourrir les réflexions et entretenir notre mémoire.

La réplique qui me vient à l’esprit est beaucoup plus actuelle : « Tout l’monde y sait s’qu’y a din, ya personne qu’il dit » dans Bienvenue chez les ch’tis.

En effet, il arrive que des informations restent à la disposition d’une minorité. C’est dommage…

Publié dans Ce blog - son auteur, Culture | Pas de Commentaire »

La trêve des confiseurs, à Beuvry comme ailleurs…

Posté par Joël le 7 décembre 2008

trêve de noël à Beuvry

Entre Noël et le jour de l’an, c’est la trêve des confiseurs :

c’est comme cela que l’on appelle la mise en sommeil, durant cette période de fêtes, de certaines activités.

Cette notion est principalement utilisée pour décrire la trêve hivernale en politique(traditionnellement suivie par la Chambre des Députés et le Sénat depuis 1875), au football (en réalité pour des raisons météorologiques) et surtout en temps de guerre. La trêve des confiseurs est une expression également utilisée pour désigner l’accalmie traditionnelle de fin d’année sur les marchés boursiers.

Mais par extension, l’expression s’applique à n’importe quelle activité professionnelle qui décroche pendant cette semaine. 

C’est donc la trêve pour tout le monde sauf pour les confiseurs, les pâtissiers et les traiteurs !

 

Alors certains se posent la question de savoir si l’on doit tenir son blog pendant cette semaine de fin d’année et parfois pour une période beaucoup plus longue… 

Mais quand même, cette trêve des confiseurs ne dure en principe qu’une semaine… 

Certes, l’expression provient de la « trêve de Dieu », confirmée en France par le roi Saint Louis vers 1245 : l’Église Catholique ordonnait que les combats guerriers soient arrêtés pendant la période de l’Avent à Noël. 

Plus récemment lors de la seconde guerre mondiale, on parle de la trêve de Noël en référence à la période de Noël 1914 : les soldats du front occidental étaient épuisés et choqués par l’étendue des pertes humaines. 

Au petit matin du 25 décembre, les Britanniques qui tenaient les tranchées autour de la ville d’Ypres entendirent des chants de Noël venir des positions ennemies, puis découvrirent que des arbres de Noël étaient placés le long des tranchées Allemandes.

Lentement, des colonnes de soldats Allemands sortirent de leurs tranchées et avancèrent jusqu’au milieu du « no man’s land », où ils appelèrent les Britanniques à venir les rejoindre. Les deux camps se rencontrèrent au milieu d’un paysage dévasté par les obus, échangèrent des cadeaux, discutèrent et jouèrent au football. 

Ce genre de trêve fut courant là où les troupes britanniques et allemandes se faisaient face, et la fraternisation se poursuivit encore par endroits pendant une semaine jusqu’à ce que les autorités militaires y mettent un frein. 

On retrouve cette histoire dans les tranchées du Vimy, dans le magnifique film « Joyeux Noël »

De nos jours cette expression est construite ainsi car cette période des fêtes de Noël et de nouvel an est traditionnellement propice aux plaisirs de la table et plus particulièrement aux confiseries.

Alors une semaine ou un mois, trêve des confiseurs ou trêve de dieu, à chacun de choisir…

Personnellement, n’étant pas en guerre, je ne sais pas vraiment comment appliquer cette notion (je mettrai sans doute ce blog au ralenti). Il m’arrive de mener des combats pour des idées ou des causes qui me semblent justes.

Et dans ce cas, je ne vois pas au nom de quoi je devrais abandonner mes convictions quelle que soit la période. Si quelque chose qui m’apparaissait scandaleux durant les fêtes, je resterai fidèle à moi-même. 

L’année dernière à la même période j’ai regardé sur France 5 une émission sur la trêve de Noël. Un intervenant expliquait que certains hommes politiques profitaient de cette expression pour ne rien engager sur une longue période de décembre à janvier. Il attirait l’attention sur le danger que leurs ennemis politiques en profitaient pour mener des actions sans craindre de trouver des opposants… 

Je vous fais juste part de cette remarque en annexe, car moi je n’y connais rien en stratégie politique.

 


 

Publié dans Ce blog - son auteur, Culture, Le saviez-vous ? | 1 Commentaire »

Bienvenue chez les ch’tis Beuvrygeos !

Posté par Joël le 29 octobre 2008

Allez, un t’cho coup d’projecteur sur eun’ compagnie d’théâtreux qui vaudro l’coup d’êt’ vu !

 

Ne manquez pas le samedi 8 novembre à 20H30 à la Maison du Parc de la Loisne à Beuvry :

LA SOIRÉE « THÉÂTRE PATOISANT » - Organisée par l’Harmonie de Beuvry

Avec  » Ni fleurs, ni couronnes…ni farandoles, ni pièche-montée «  

Une pièce de Bertrand Cocq, interprétée par les Tréteaux de l’impasse

Réservations 03 21 57 23 12 ou 06 18 82 29 17 – Faire vite pour les dernières places…

Bin voilà,  j’vous invite à aller raviser leur sit in cliquant su l’imach ichi in d’ssous !

trteauxdelimpasse1.jpg

Joël DEPRETZ

 

 

Publié dans Chti ou Ch'ti, Culture, Humour | 2 Commentaires »

Beuvry commune la plus étendue de France ?

Posté par Joël le 26 octobre 2008

Pourquoi la bataille pour la mairie de Beuvry est aussi acharnée ?

« Parce que c’est la commune la plus étendue de France ! » …répondent la plupart des Beuvrygeois sûr d’eux.

Hier, j’ai lu dans un article de la voix du nord, au sujet du célèbre garde champêtre de Beuvry, une référence à la superficie de notre ville :

« Une vieille histoire très locale n’assure-t-elle pas que Beuvry est plus étendue que Paris ? »

Alors mythe ou réalité ?

La superficie de Beuvry est de 16,85 km².

Un indice : la taille moyenne d’une commune de France métropolitaine est de 14,88 km².

Aie, c’est mal parti pour être la première quand on est aussi prêt de la moyenne…

La réalité :

Arles (758,93 km²) et les Saintes-Maries-de-la-Mer (374,45 km2), toutes les deux dans les Bouches-du-Rhône, sont les deux communes les plus étendues du territoire métropolitain. Arles est en fait la 17ième commune, les 16 premières étant toutes en Guyane qui compte 22 communes pour 86.504 km².

La commune Française la plus étendue est donc Maripasoula (3 710 habitants) avec 18.360 km². Pour repère, Paris a une superficie de 105,40 km².

Le mythe s’effondre !

Peut-être que l’on est simplement la commune la plus étendue du département ?

Notre « chère » voisine Béthune, ne fait que 12,97 km² et la préfecture Arras est encore moins étendue avec 11,63 km², je tiens le bon bout. Mais voilà, il y a Calais avec 33,5 km².

Alors ?

Beuvry est la commune la plus étendue… du canton qui compte au total 36,41 km².

Beuvry 16,85  -  Labourse 4,70  -  Nœux-les-Mines 8,84  -  Sailly-Labourse 6,02

Canton de Nœux-les-Mines : 36,41

Beuvry est en réalité la 10.454ième commune par sa superficie…

Bon serait-ce comme le fer dans les épinards, une erreur de virgule ? Je n’ai pas la réponse et je suis preneur de toute information.

Notez, avec 895 communes, le Pas-de-Calais est le département dans le quel le nombre de communes est le plus important.

A mon avis, Beuvry n’est donc pas si grande que cela,

mais ce n’est pas une raison pour lui faire perdre ni son identité ni son nom.


 

 

 

Publié dans Culture, Géographie, Présentation de Beuvry | 1 Commentaire »

1...45678
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77