• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

27 mai 2017 à Beuvry – Journée Nationale de la Résistance

Posté par Joël le 6 juin 2017

 

Le 27 mai 1943, Jean Moulin présida la première réunion du CNR (Conseil National de la Résistance). Le CNR se fixa pour objectifs de coordonner l’action de la résistance, sous l’égide du général de Gaulle, pour que la France parle d’une seule voix sur la scène internationale, mais aussi de préparer l’avenir de la France.

Outre Jean Moulin, Pierre Meunier et Robert Chambeiron, ont participé à la réunion ce jour là : 2 représentants des centrales syndicales, 8 représentants mouvements de la Résistance et 6 représentants des partis.

 drapeau france gif abimé

Le samedi 27 mai 2017, sous un soleil de plomb une poignée de Beuvrygeois témoignaient de leur gratitude envers ceux qui ont résisté à l’occupant et au régime collaborationniste.

plaque jean moulin beuvry

 

Un premier hommage a été rendu à Jean Moulin au niveau de la stèle éponyme avec les membres de l’harmonie disponibles.

commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017commémoration CNR Beuvry 2017

 

Puis, la petite délégation d’élus, de représentants d’anciens combattants et quelques visages connus que l’on pouvait compter sur les doigts, se sont retrouvés place de la liberté pour la deuxième partie de la cérémonie.

commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017 commémoration CNR Beuvry 2017

 


Publié dans Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

Cérémonie du 11 novembre 2016 sous le soleil à Beuvry

Posté par Joël le 17 novembre 2016

harmonie beuvry

 

Un ciel dégagé et des températures plus douces que d’habitude ont sans doute permis la présence d’un peu plus de personnes lors de cette commémoration patriotique.

drapeaux cimetière britanique beuvry harmonie beuvry drapeaux 11 novemvre beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry

 

Actualité chargée en cette période pour l’Harmonie de Beuvry, toujours bien représentée aux diverses commémorations.

Vendredi 18 les personnes qui ont réservé leur place pourront assister à une prestation musicale vendredi dans le cadre de la soirée Beaujolais organisée par l’association.

Samedi, les musiciens auront une répétition générale pour le concert du lendemain.

Et dimanche, donc, l’Harmonie de Beuvry, la Pastorale et l’Orchestre Odéum vous invitent à assister à leur concert gratuit de Sainte-Cécile, à 15h30 en l’église St-Martin de Beuvry.

 


Publié dans Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

Jean Lefebvre, résistant Beuvrygeois né le 24 mai 1916

Posté par Joël le 24 juin 2016

 

Ouvrier mineur né à Beuvry le 24 mai 1916, Jean Lefebvre fut résistant durant la seconde guerre mondiale.
Il a été abattu le 30 juillet 1943 par la Gestapo.

Une plaque lui rend hommage sur le mur des fusillés, dans les fossés de la Citadelle d’Arras.
La rue entre le square des martyrs et la passerelle de la gare porte son nom.

 Jean Lefebvre Beuvry

Jean Lefebvre (dit « Ma cagnotte » ou « Jules ») était chargé du secteur FTP (Francs-tireurs et partisans) de Béthune, aux côtés de Henri Duriez également de Beuvry et de Augustin Delrue, mineur d’Auchel.

Leur photo fifurait sur une affiche qui les signale comme « terroristes particulièrement dangereux ».

Jean Lefebvre participa notamment : aux sabotages de la Fosse 8 à Béthune (en janvier 1942), de l’écluse de Cuinchy (8 avril 1942), de la voie ferrée de Lille à Béthune (en novembre 1942), à l’attaque de la mairie de Raimbeaucourt (la nuit du 29 au 30 juillet), du commissariat de Divion (le 25 octobre 1942) et du commissariat de Beuvry (e 24 mars 1943)…

  

La Citadelle d’Arras

Une idée de promenade pour un dimanche après-midi par exemple : la citadelle d’Arras.

Elle a été construite d’après les plans de Vauban entre 1668 et 1672 sur l’ordre de Louis XIV. Son rôle initial était de protéger la ville contre des invasions ennemies (Les Pays Bas Espagnols en particulier). Mais sa position peu stratégique lui valût rapidement le surnom de « Belle inutile ». En effet, Arras n’aura connu aucune attaque après la construction de l’infrastructure.

Les fortifications de Vauban dont font partie la citadelle d’Arras et onze autres sites, sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Lorsque l’on visite la citadelle d’Arras on ne peut pas faire sans aller voir à l’extérieur de l’enceinte, « le Mur des Fusillés ».

 

Mémorial du mur des fusillés

Les fossés de la citadelle d’Arras ont été, de 1941 à 1944, le lieu d’exécution de nombreux otages et résistants, pour la plupart originaires du Nord et du Pas-de-Calais.

 

À l’entrée du mémorial une plaque rappelle :

« In Memoriam. 218 patriotes de toutes origines ont été fusillés de 1941 à 1944 dans les fossés de la Citadelle d’Arras. Vous qui venez en ce lieux, gardez en vos mémoires le souvenir de leur martyre. »

 

Les fusillés appartenaient à neuf nationalités différentes : 189 Français, 15 Polonais, 5 Belges, 3 Soviétiques, 2 Portugais, 1 Italien, 1 Hongrois, 1 Tchèque, 1 Yougoslave.

Toutes les catégories sociales étaient représentées : 1 prêtre, 7 enseignants, 10 artisans, commerçants, 11 cultivateurs, 16 employés, fonctionnaires, 10 cheminots SNCF, 33 ouvriers, 130 mineurs.

En entrant dans le mémorial, sur le côté gauche, vous trouverez la plaque à la mémoire du résistant Jean Lefebvre.

 

citadelle arras citadelle arras citadelle arras citadelle arras citadelle arras citadelle arras

Photos prises le dimanche 19 juin 2016

Lien :

L’attentat contre le commissaire de police de Beuvry

 

Publié dans Histoire, Lieux de mémoire, Zoom sur | Pas de Commentaire »

22 juin 1916 – l’enfer de Verdun

Posté par Joël le 22 juin 2016

 

Les commémorations patriotiques ne rassemblent plus beaucoup de monde, on ne cesse de le rappeler.
Le 11 novembre ou le 8 mai, on ne compte qu’une poignée d’enfants sur les centaines scolarisés dans la commune.
Les adultes, ne sont guère plus nombreux, à part peut-être certaines années particulières…

A-t-on oublié le sacrifice humain des différents conflits qui ont marqué le 20ième siècle ?
Ce n’est pourtant pas si éloigné de nous.

Il y a un siècle, la France subissait la « grande guerre».
Deux batailles particulièrement meurtrières marquèrent l’année 1916 : celle de Verdun et celle de la Somme.

 

Du 21 février au 19 décembre 1916, c’est « l’enfer de Verdun »…

La bataille de Verdun a fait plus de 700.000 victimes : 306.000 tués et disparus (dont 163.000 Français et 143.000 Allemands), environ 406.000 blessés (dont 216.000 Français et 190.000 Allemands).

Cette bataille, destinée à « saigner à blanc l’armée française », a finalement coûté des pertes quasiment identiques dans les deux armées adverses !

30 millions d’obus allemands et 23 millions d’obus français de tous calibres sont tombés sur quelques dizaines de kilomètres carrés.

 

Les communes relevant la bataille de Verdun

La bataille de Verdun s’est en réalité déroulée sur un grand nombre de communes.

Neuf villages situés en première ligne de l’offensive de février 1916 ont été entièrement détruits lors de la bataille de Verdun. Six d’entre eux n’ont jamais été reconstruits.

Avocourt ; Azannes ; Beaumont-en-Verdunois (village détruit) ; Bethelainville ; Bezonvaux (village détruit) ; Brabant-sur-Meuse ; Bras-sur-Meuse ; Charny-sur-Meuse ; Chattancourt ; Consenvoye ; Cumières-le-Mort-Homme (village détruit) ; Damloup ; Douaumont (village détruit) ; Eix ; Esnes-en-Argonne ; Flabas ; Fleury-devant-Douaumont (village détruit) ; Forges-sur-Meuse ; Fromeréville-les-Vallons ; Gercourt-et-Drillancourt ; Gremilly ; Haucourt ; Haumont-près-Samogneux (village détruit) ; Louvemont-Côte-du-Poivre (village détruit) ; Malancourt ; Marre ; Montfaucon ; Montzéville ; Neuville ; Ornes (village détruit) ; Regnéville-sur-Meuse ; Regret ; Samogneux ; Septsarges ; Thierville-sur-Meuse ; Vacherauville ; Vaux-devant-Damloup (village détruit) ; Verdun ; Vignéville ; Ville-devant-Chaumont

 

Juin – la pression allemande

Début juin, le général Falkenhayn veut frapper un grand coup pour enfin en finir avec Verdun !

Il devient en effet urgent et primordiale pour l’Allemagne de dégager ce point du front ouest car les services de renseignement allemand prévoient l’imminence de 3 grandes offensives :

- dans la Somme, menée par la France et l’Angleterre ;

- sur le front russe ;

- sur le front italien.

 

Le 106e régiment d’infanterie (12e divisions d’infanterie – 24e brigade) en défense du fort de Vaux

Le 18 juin, pendant la nuit, des éléments  montent  en ligne du ravin des Fontaines à la Laufée avec les 54e, 67e et 132e R.I. (en face du fort de Vaux). Le 106 R.I. relève les 292e, 305e et 321e R.I. très éprouvés par leur lutte face au fort.
Le 20, d’autres éléments se placent en ligne dans le bois de Nawè avec les 54e, 67e et 132e R.I. (à la batterie de Damloup).

22 juin 1916 – l’enfer de Verdun dans Bassin minier vaux-plan1

Le 21 juin, à partir de 8 h 00, le bombardement allemand s’étend à tous les fronts de la rive droite de la Meuse.

Sentant l’imminence de l’attaque franco-britannique sur la Somme, les Allemands veulent en finir avec Verdun et lancent leurs meilleures troupes dans la bataille. L’armée allemande se prépare à l’attaque massive sur la ligne Fleury, Fort de Souville, Fort de Tavannes.

Une torpille tue un lieutenant du 106e ainsi que 8 hommes et fait 4 blessés. Un obus défonce l’abri Sud-ouest de la batterie de Damloup où toute une section de mitrailleuses est ensevelie.

bataille-de-verdun mineurs dans Ce blog - son auteur

 

Le 22 a lieu la terrible préparation d’artillerie allemande aux obus à gaz toxique en prévision de l’attaque du lendemain.

Ce bombardement intensif durera presque 24 heures.

À 13 h, une contre-attaque par les 2e et 3e bataillons du 54e R.I. est décidée vers la cote 349, à l’ouest du fort de Vaux.
Le 2e bataillon, renforcé par 3 compagnies du 106e R.I. et 2 compagnies du 132e, doit partir à droite, alors que le 3e bataillon doit se diriger sur la gauche. Le 245e R.I. reste en soutien.

A l’heure prévue, plusieurs compagnies sont déjà anéanties par un bombardement très violent. D’autres sont bloquées devant les lignes allemandes, prises sous le feu des mitrailleuses. D’autres encore se déportent en avançant et n’atteignent pas leur objectif.

Finalement, cette attaque n’apporte aucun résultat, sinon de faire tuer des hommes !

 

Selon les récits des survivants, ce 22 juin, le soleil brillait. Mais comme les jours précédents, et les suivants, il s’est éteint à tout jamais pour de nombreux les soldats tombés ce jour-là. Parmi eux, le frère de mon grand-père.

Soldat au 106e régiment d’infanterie, Oscar DEPRETZ est mort pour la France le 22 juin 1916 à Damloup, il avait 21 ans. Ce régiment a connu de lourdes pertes ce jour-là : 74 tués et 270 blessés.

oscar-depretz dans Histoire oscar-depretz-1 dans Lieux de mémoire

23 juin : Grosse offensive allemande

Estimant avoir neutralisé nos batteries et interdit à tout renfort ou ravitaillement l’accès de nos lignes, l’armée Allemande se lançait à l’assaut.

50.000 hommes sont donc jetés à la conquête d’un front de 6 km entre le bois de Nawé (ravin de la Dame) à l’ouest et la batterie de Damloup à l’est.

A 5 h 30, l’ennemi attaque la batterie de Damloup mais ne parvient pas à percer, les fantassins Allemands redescendent rapidement la pente que parsèment de nombreux cadavres. 3 compagnies, accompagnés de 2 bataillons du 63e R.I. montent en renfort sur Froideterre.

Pour les éléments en ligne du ravin des Fontaines aux abords du fort de Vaux, la bataille ne faiblit pas.

 

Carte du front le 23 juin 1916

front-verdun-juin-23

 

Le 25, le régiment subit encore un violent bombardement. 

 

Le 26 juin , le 106e R.I. est relevé par le 173e R.I.
Il a eu 224 tués dont 7 officiers, 644 blessés dont 11 officiers et 82 disparus. Il remet à ses successeurs tout le terrain qu’on lui a confié le 18 juin.

 

Cet article est dédié à la mémoire de mon grand-oncle, mais aussi des 18,6 millions de morts (civils et militaires, de toutes les nationalités)
Le nom de Oscar DEPRETZ, ouvrier mineur avant la mobilisation, est gravé sur le monument aux morts Place Sainte-Barbe à Nœux-les-Mines.
Ce monument porte l’inscription : « La Compagnie des Mines de Vicoigne Nœux et Drocourt à la mémoire de son personnel ».

 

monument-noeux-les-mines-sainte-barbe monument-noeux-les-mines-plaque

 

Quelques liens :

Les Divisions d’Infanterie

Verdun – juin 2016 en détail

La grande guerre… au jour le jour

Animation sur la chronologie de la bataille de Verdun

 


Publié dans Bassin minier, Ce blog - son auteur, Histoire, Lieux de mémoire | 1 Commentaire »

Cérémonies du 11 novembre 2015 à Beuvry

Posté par Joël le 12 novembre 2015

 

Ce qui a marqué les esprits lors des commémorations du 11 novembre cette année, c’est le nombre de personnes présentes, plus élevé que d’habitude. Il faut dire que plusieurs enseignants avaient battu le rappel et ainsi, une bonne trentaine d’enfants ont assisté à la cérémonie au monument aux morts (certaines années ils sont 10 fois moins). Il y avait également deux fois plus d’adultes.

11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry

 

Certains enfants ont même participé activement… Chacun était invité à chanter La Marseillaise accompagné des musiciens de l’harmonie.

11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry

Comme toujours, de nombreux membres de l’harmonie de Beuvry ont donné de leur temps pour honorer la mémoire des victimes de guerres.
11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry

11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry

Cimetière militaire Britannique

 11 novembre 2015 à Beuvry 11 novembre 2015 à Beuvry

Stèle du poilu inconnu à Beuvry

 


Publié dans Commémorations, Harmonie de Beuvry, Immanquable, Lieux de mémoire | 2 Commentaires »

Notre Dame de LORETTE

Posté par Joël le 6 novembre 2015

 

A l’approche des commémorations du 11 novembre, je propose souvent un article en rapport avec l’armistice et en particulier les lieux de mémoire de notre commune.

Cette année, j’ai souhaité partager quelques photos prises en octobre dernier pas très loin d’ici. J’ai finalement travaillé plusieurs soirs cette semaine pour enrichir l’article prévu, avec des informations complémentaires.

Notre Dame de LORETTE   dans Lieux de mémoire drapeaufrance 

La colline de LORETTE, à 165  mètres au-dessus  du  niveau  de  la  mer, est située à proximité de la route d’ARRAS à BETHUNE. Au pied de cette colline se trouve les villages d’Ablain Saint Nazaire et de Souchez. Ce lieu fut un des champs de bataille les plus disputés entre octobre 1914 et septembre 1915.

 lorette-1 citoyenneté dans Lieux de mémoire

lorette-2 histoire

 

Origine du nom de LORETTE

Sur cette colline il y avait la chapelle de LORETTE détruite pendant la première guerre mondiale.

Le peintre Florent Guilbert originaire d’Ablain St Nazaire, guéri au cours d’un pèlerinage au sanctuaire italien de Loreto (Lorette), situé dans la région d’Ancome, avait fait édifier un oratoire en 1727 sur cette colline.

La célébration de la messe y fut autorisée en 1729. L’édifice devint rapidement un lieu de pèlerinage fréquenté par les habitants de la région qui substituèrent au nom originel du site (le mont Coquaine) celui de Notre-Dame de Lorette.

Détruit en 1794, relevé en 1815, puis transformé de 1870 à 1880 par l’abbé Pengrenon, l’oratoire est devenu une petite église qui ne résistera pas aux batailles entre 1914 et 1915.

728-001 Pas-de-Calais chapelle.detruite

La chapelle de Notre Dame de Lorette avant les combats en 1914 et détruite en mai 1915.

205-001

Les combattants édifièrent eux-mêmes un petit oratoire, à l’emplacement de l’ancienne chapelle.

 

Honorer le sacrifice des combattants

Dès 1919, le site s’imposa comme l’espace où devait être commémoré le sacrifice de centaines de milliers de combattants.

Le petit cimetière créé en 1915 fut donc agrandi. Il reçut les années suivantes les corps de soldats français provenant de plus de 150 cimetières des fronts de l’Artois, de l’Yser et du littoral belge. Un décret présidentiel du 16 janvier 1924 décida la réalisation de ce vaste ensemble, le plus vaste des cimetières militaires français (13 hectares).

Il forme un vaste rectangle mesurant 645 mètres d’Ouest en Est et sur 200 mètres du  Sud au Nord. Au centre un terre-plein de 200 mètres  de long sur 75 de large a été dégagé pour la Basilique et la tour lanterne.

19.000 corps identifiés ont reçu une sépulture individuelle !

22.970 corps ont été recueillis dans sept ossuaires dont un dans la tour lanterne (6000).

12.800 corps identifiés ont été rendus aux familles.

Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE

Notre Dame de LORETTE

Notre Dame de LORETTE

Notre Dame de LORETTE

 

La basilique (de 46 m. de long et 14 de large), et la tour lanterne furent érigées d’après les plans de Louis-Marie Cordonnier, architecte lillois (de 1921 à 1931).

La chapelle, de style romano-byzantine, comprend notamment des fresques religieuses et des vitraux qui évoquent les événements de la Grande Guerre et l’histoire religieuse et patriotique de la France. Sur les murs de la basilique, on peut voir des milliers de plaques  en souvenir de ces sacrifices humains.

Notre Dame de LORETTE    Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE

 

Une Garde d’honneur est constituée de plus de 4000 bénévoles qui assurent depuis 1920 l’accueil des visiteurs et raniment, chaque dimanche, la flamme du souvenir.

 

L’anneau de la Mémoire

L’anneau de la Mémoire est un mémorial sur lequel sont gravés les noms de 580.000 soldats de toutes les nationalités morts en Flandre française et en Artois entre 1914 et 1918. Ce mémorial, situé face au cimetière de LORETTE a été dessiné par l’architecte Philippe Prost. Il forme un anneau d’un périmètre de 345 m, sur lequel sont inscrits les noms des soldats par ordre alphabétique, sans distinction de nationalité, de grade ou de religion.

 Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE

 

Lens 14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix

Nous avons pu également visiter ce musée ouvert depuis le 9 juin 2015.Il est situé au pied de la colline de Notre-Dame de Lorette, 102 rue Pasteur à SOUCHEZ.

L’exposition permet d’appréhender de manière chronologique et thématique les grandes étapes du conflit : la guerre de mouvement et le système des tranchées, les offensives meurtrières et l’occupation du Nord, les offensives de 1918 et la mort au front.

Je vous conseille vivement la visite de ce lieu, l’entrée est gratuite en famille.

 

Liens :

Les gardes d’honneur de Lorette : section de Beuvry
Lectures du 11 novembre
Association du monument de Notre-Dame de Lorette


Publié dans Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

18 juin 2015 à Beuvry

Posté par Joël le 22 juin 2015

cérémonie 18 juin Beuvry

 

Comme chaque année, la commémoration de l’appel du 18 juin a rassemblé une poignée de Beuvrygeois.

Un enregistrement du texte prononcé par le général De Gaulle a été diffusé sur la place de la liberté ce 18 juin 2015 à Beuvry. Ce message fut diffusé sur les ondes de la BBC le 18 juin 1940, à 22 heures et rediffusé le lendemain à 16 heures.

L’harmonie de Beuvry a notamment interprété « le chant des partisans », hymne de la Résistance française durant l’occupation par l’Allemagne nazie.

18 juin 2015 harmonie de Beuvry 18 juin 2015 harmonie de Beuvry 18 juin 2015 harmonie de Beuvry  18 juin 2015 harmonie de Beuvry 18 juin 2015 harmonie de Beuvry

L’heure du rassemblement a peut-être accentué le manque de motivation déjà constaté pour ce rassemblement, pourtant aussi important que les manifestations des 8 mai et 11 novembre. Certains musiciens habituellement présents aux commémorations n’ont pu être présents ce jeudi 18 juin à 18h.

 

Voir également :

Le chant des partisans
Texte de l’appel du 18 juin 1940

18 juin 2015 monument aux morts Beuvry


Publié dans Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Immanquable, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

8 mai 1945 – 8 mai 2015

Posté par Joël le 11 mai 2015

 

Ce 8 mai 2015 on commémorait le 70ième anniversaire de la capitulation sans condition de l’Allemagne.
Le 8 mai 1945, c’est la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, mais la fin véritable de la Seconde Guerre mondiale interviendra le 2 septembre suivant, avec la capitulation du Japon après les explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août.

Pour ceux qui n’attendent pas une décennie ou une échéance électorale, les manifestations patriotiques ont toutes la même importance. Il arrive parfois que pour raison professionnelle, raison de santé ou pour motif personnel, on ne participe pas à telle ou telle commémoration, cela n’enlève rien à la sincérité de ce que l’on appelle le devoir mémoire.

Néanmoins on peut comprendre la déception des anciens combattants de voir peu de monde au monument aux morts lors de ces manifestations patriotiques. Et les appels à respecter ces commémorations de la part des responsables est bien légitime. En revanche certains « appels » peuvent être surprenants surtout lorsqu’ils émanent de personnes que l’on n’a jamais vu à ces « rendez-vous incontournables » durant des années.

 

Le 8 mai étant cette année situé en période de vacances scolaires, nous étions en famille à quelques centaines de kilomètres de Beuvry. Cela ne nous a pas empêché de consacrer quelques minutes pour marquer notre attachement à la liberté et notre gratitude à ceux qui ont donné leur vie pour celle-ci.

 

8 mai 2015 8 mai 2015 8 mai 2015 8 mai 2015


Publié dans Ce blog - son auteur, Commémorations, Histoire, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

Lectures du 11 novembre 2014

Posté par Joël le 11 novembre 2014

 

Voici quelques articles à lire ou à relire en rapport avec le 11 novembre.

11 novembre et les chasseurs

Les Journées Nationales Commémoratives

11 Novembre : jour de mémoire

La Marseillaise entonnée à Beuvry

Le 11 novembre 2013 en images

11 novembre 2013 à Beuvry

Les gardes d’honneur de Lorette : section de Beuvry

 

Site des bleuets de France

 


Publié dans Commémorations, Ephéméride, Histoire, Lieux de mémoire, Zoom sur | Pas de Commentaire »

27 mai – journée nationale de la Résistance

Posté par Joël le 27 mai 2014

 

L’année dernière quelques Beuvrygeois célébraient le 70ième anniversaire de l’unification de la résistance.

Ce soir, le monument aux morts de Beuvry sera à nouveau le lieu de rendez-vous pour la journée Nationale de la Résistance instaurée par la loi n° 2013-642 du 19 juillet 2013, jour anniversaire de la création du Conseil national de la Résistance.

monumentauxmortsdebeuvrypasdecalais.jpg

Les Journées Nationales Commémoratives sont nombreuses (voir mon article à ce sujet). Il est bien évident que chacun d’entre nous peut ne pas être disponible à certaines de ces commémorations. Mais chacun en fonction de ses convictions, peut marquer son attachement aux valeurs de paix, de liberté et honorer la mémoire des victimes des conflits du 20ième siècle. Le principal est que ce soit un acte sincère, et non une obligation de représentation à un moment donné.

jean moulin CNR 27 mai

 

Voir mon article de l’an dernier

27 mai 2013 à Beuvry : Commémoration de la première réunion du CNR


Publié dans Histoire, Immanquable, Le saviez-vous ?, Lieux de mémoire | 1 Commentaire »

1234
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77