• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Béthune en vidéo

Posté par Joël le 2 novembre 2015

 

Juste pour le plaisir de partager de belles images…

Voici deux montages vidéo sur notre voisine, Béthune. Le premier est un parcours historique, le second est une prouesse graphique qui finalement, est tout à fait en rapport avec la première vidéo. Je vous laisse la surprise…

 

 

 

Publié dans Culture, Histoire, Patrimoine | Pas de Commentaire »

Les voyettes de Beuvry

Posté par Joël le 28 avril 2015

 

Une voyette est une petite voie, un sentier d’accès entre deux habitations, des parcelles cultivées ou des jardins ou encore un petit chemin qui permet de traverser un village à l’abri de la circulation routière.
Ce terme est très utilisé dans notre région et aussi en Bretagne.
En Ancien Français on retrouve aussi le terme proche de « voiete » et en chti on écrit « voïette ».

Une expression chti dit : « El jour qu’i aura pus d’voïette, y aura pus d’amoureux».

 

Les habitants et les écoliers empruntaient chaque jour ces raccourcis dans les villes et villages. Les amoureux s’y retrouvaient après l’école, le mercredi matin (ou le jeudi pour les plus jeunes) ou le dimanche après-midi pour d’autres.

Si les murets qui longent ces chemins de traverse pouvaient parler, ils auraient sans doute à raconter !

Petites aventures ou peut-être épisodes de l’Histoire locale…

Certaines voyettes existent toujours, mais d’autres ont malheureusement disparu ou sont devenues peu praticables.

 

  Les voyettes aux amoureux 

 

Nos voyettes ne voient plus guère d’amoureux passer.

Mais ne doivent pas tomber dans les oubliettes.

Il faut sauvegarder ces chemins du passé.

 

Cela devient urgent de les entretenir.

Pour que Roméo y retrouve sa Juliette.

Et ainsi leur assurer un bel avenir.

Les voyettes de Beuvry dans Ce blog - son auteur voyette-beuvry-2015

El jour qu’i aura pus d’voïette, y aura pus d’amoureux… 


 

Publié dans Ce blog - son auteur, Comprendre pour Agir, Patrimoine | 2 Commentaires »

Un programme riche et original pour les journées du patrimoine à Beuvry

Posté par Joël le 15 septembre 2014

 

Cette année le club d’histoire de Beuvry propose de découvrir ou redécouvrir l’histoire de la commune.

 

Histoire du canal des mines situé à Beuvry

L’association Beuvrygeoise vous donne rendez-vous samedi 20 septembre à 11h en face de la base de canoé-kayak.

Présentation du « bras mort » du canal avec quelques photos, de sa construction à aujourd’hui.

Visite guidée : Les secrets du canal de Beuvry

Une balade allant des vis sans fin à la gare d’eau aura lieu pour relater le passé de ce lieu historique et économique de notre ville.

 Un programme riche et original pour les journées du patrimoine à Beuvry dans Bassin minier rivage-beuvry

Exposition sur « la Grande Guerre »

Le samedi 20 et le dimanche 21 septembre, de 9h à 12h et de 14h à 18h, à la Prévôté de Gorre.

Cette exposition sera unique et inédite, organisée par un des membres du club d’Histoire : Monsieur Fortuné Lericque, avec sa collection personnelle de documents, photos, projections …

Du matériel y sera également exposé, provenant toujours de différentes collections personnelles.

 

La Chapelle Gosse de Gorre sort de l’oubli

Monsieur Claude Jouet, Tailleur de pierres à la retraite, qui restaure la Chapelle Gosse de Gorre, ouvrira celle-ci le samedi 20 matin et le dimanche 21 matin.

Ce sera l’occasion d’admirer le remarquable travail de ce bénévole qui a fait sortir ce monument de l’oubli.

chapelle-gosse-de-gorre dans Histoire chapelle-gosse-de-gorre-sous-la-vegetation dans Immanquable chapelle-gosse-de-gorre-restauree dans Manifestations

 

Quelques liens utiles

La page Facebook du club histoire

17 avril 1861 : acte de naissance du canal de Beuvry

Le passé minier de Beuvry

Situer la Prévôté de Gorre à Beuvry

 

Publié dans Bassin minier, Histoire, Immanquable, Manifestations, Patrimoine, Présentation de Beuvry | Pas de Commentaire »

Beuvry et ses traces de l’Histoire

Posté par Joël le 12 mars 2014

Lundi, certaines personnes ont sans doute eu une petite pensée pour les victimes de l’un des évènements les plus dramatiques de l’exploitation minière de la région : la catastrophe de Courrières (voir l’article). Quelques échanges de mails et discussions suite à un diaporama que j’ai réalisé à la mémoire des victimes m’ont rappelé l’importance du travail de recherches personnelles effectué depuis quelques années et que j’ai partagé sur ce blog.

 

Intéressé par l’Histoire en général, celle de notre région en particulier et par le passé minier pour des raisons personnelles, j’ai réalisé un certain nombre d’articles sur l’histoire des mines et les empreintes qu’elles ont laissé.

En effet, si les traces du passé sont nombreuses dans notre région, celles-ci ne se limitent pas aux anciennes voies Romaines ou vieilles pierres. L’exploitation minière a également laissé de nombreuses marques dans le paysage.

On pense bien sûr aux terrils, corons, chevalements et autres friches abandonnées, mais ce n’est pas tout.

Ainsi, l’un des lieux de promenades préférés des Beuvrygeois trouve sont origine dans l’exploitation minière : le canal de Beuvry, appelé à l’époque de l’exploitation de la houille, « canal des mines de Nœux ».

Cette voie d’eau de trois kilomètres fut construite par la compagnie des mines de Nœux (dépendant de la Compagnie de la Vicoigne) afin d’acheminer la houille grâce une voie ferrée partant de Nœux-les-mines pour rejoindre le réseau navigable existant via ce canal (qui dans le projet d’origine devait se prolonger jusque Nœux).

Le canal de Beuvry débouche ainsi sur la rive gauche du canal à grand gabarit d’Aire à La Bassée, au PK (point kilométrique) 13,273.

canal des mines rivage beuvry

Vous pouvez relire :

Le passé minier de Beuvry

Réseaux de transport dans le Nord Pas-de-Calais issus de l’exploitation minière

Description du canal d’Aire à La Bassée

17 avril 1861 : acte de naissance du canal de Beuvry

Beuvry a pris ses quartiers d’été

Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais classé par l’Unesco

Articles liés au bassin minier

 

Publié dans Bassin minier, Canaux, Ce blog - son auteur, Histoire, Patrimoine, Présentation de Beuvry | 1 Commentaire »

Histoire de Beuvry – la prévôté de Gorre

Posté par Joël le 24 octobre 2013

 

Après avoir situé la Prévôté de Gorre, voici un peu d’Histoire…

 

Les prévôtés ou « prévostés »

Le terme prévôt vient du latin « præpositus » (préposé).

Le prévôt était au Moyen Âge l’intendant d’un domaine seigneurial. Il avait pour rôle d’administrer, de juger et de percevoir les taxes. Il était subordonné au bailli.
Il était en outre chargé de gérer les biens et les revenus pour le compte d’un maître, d’un seigneur laïc, ou d’un ecclésiastique.

Dans l’Église catholique, la prévôté est le lieu de résidence du prévôt.
Le Terme désignait également le territoire où s’exerçait sa juridiction.

Les prévôtés pouvaient porter divers noms selon les régions : vicomtés en Normandie, vigueries en Provence, Occitanie ou Catalogne.

 

 

La prévôté de Gorre à Beuvry

La prévôté de Gorre fut créée en 1130 et dépendait de l’abbaye de Saint-Vaast d’Arras.

Les premiers bâtiments ont été construits sur un ancien marais. Ils se trouvaient isolés du village à l’intersection de quatre chemins menant à Festubert, Essars et Beuvry. On y accédait par un pont de pierres au dessus de la Loisne et une double porte cochère.
Aux XVI et XVIIe siècles, il existait là un monastère imposant, avec son église, ses cloîtres, ses jardins et vergers, sa ferme à cour fermée.
La prévôté de Gorre, qui était également un lieu de justice, a longtemps rayonné sur toute la région. Les droits de haute et basse justice lui furent conférés sur les territoires de Beuvry, Sailly-la-Bourse, Locon, Festubert et Lozinghem.

 Histoire de Beuvry - la prévôté de Gorre dans Histoire plan1715

La prévôté de Gorre est vendue comme « bien national » à la Révolution (le 8 novembre 1791) à Henri-Joseph-Aimé GOSSE, avocat à Arras qui fait construire un château.

Le domaine est transmis de générations en générations jusqu’à Luglien Napoléon.
Balthazar Jean d’Almanza Gosse de Gorre (arrière-petit-fils Henri-Joseph-Aimé Gosse). Luglien Gosse de Gorre qui hérite du château et de ses 11 hectares de terres, marais et bois de Gorre et de Festubert abandonna le domaine suite aux destructions de la première guerre mondiale.

Le château fut entièrement démoli en 1918 ; seules les fondations ont été préservées, ce qui permet à certains animaux d’y trouver refuge (notamment les chauves-souris).
Il ne subsiste désormais que la ferme du prieuré qui a pu être conservée avec son porche pigeonnier et plusieurs blasons scellés dans la pierre.
Cette ferme, est achetée et exploitée en 1937.

 

Grace à la ténacité de Monsieur Robert Hazebrouck, ce site est redevenu un lieu de vie. En effet, en 2001, la municipalité de Beuvry en fait l’acquisition suite à la mise en vente des propriétaires cultivateurs qui cessaient leur activité.

Aujourd’hui les centres de loisirs y font des activités liées à la nature et des associations ou organismes y proposent des manifestations diverses (concerts, auditions de l’école de musique, expositions…).

 

eglisedepuisprvt histoire dans Patrimoine tourprvt Pas-de-Calais dans Photos de Beuvry

 


Publié dans Histoire, Patrimoine, Photos de Beuvry, Présentation de Beuvry | Pas de Commentaire »

Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais classé par l’Unesco

Posté par Joël le 3 juillet 2012

logo bassin minier Depuis plusieurs mois, vous avez constaté la présence du logo « Bonne Chance » sur ce blog.
C’était un signe de reconnaissance pour ceux (internautes, associations, communes,…) qui ont cru très tôt en la nécessité de reconnaître le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais comme Patrimoine Mondial et qui ont espéré voir aboutir ce projet de classement.

 

Il y a 2 ans et demi, j’évoquais cette candidature (voir l’article)

En février 2011, on apprenait que la candidature ne serait pas présentée par la France cette année là. (voir l’article).

Mais l’association BMU (Bassin Minier Uni) ne se décourageant pas, annonçait déjà qu’elle postulerait pour 2012.

En préambule à cette nouvelle candidature, j’ai réalisé en début d’année 2012 plusieurs articles sur le régime spécial des mineurs et aux sacrifices humains que ces derniers ont fournis à notre pays.

C’est donc en janvier que la France a décidé cette fois-ci de ne présenter que le projet « BMU ».

Tous ceux qui suivent depuis longtemps cette candidature pouvaient donc avoir confiance.

Inutile de préciser qu’en rentrant d’un long week-end en dehors de la région hier soir, j’ai accueilli la nouvelle avec une certaine satisfaction :

Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais distingué par l’Unesco

Ce samedi 30 juin en fin d’après-midi, à Saint-Pétersbourg, les 21 pays membres du Comité du patrimoine mondial ont voté, à l’unanimité, l’inscription du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais dans la catégorie « Paysage culturel évolutif vivant ».

Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais devient ainsi le 38e bien culturel ou naturel français inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

353 sites ou constructions entrent donc dans ce patrimoine historique au titre de « paysage culturel évolutif vivant » :

17 fosses, 21 chevalements, 51 terrils, 3 gares, 124 cités, 38 écoles, 26 édifices religieux et des salles des fêtes.

87 communes concernées entre Enquin-les-Mines à Condé-sur-l’Escaut, le tout sur un territoire qui s’étend sur 120 km de long et 12 km de large.

 

Le bassin minier souffre aujourd’hui encore d’une image dévalorisée.

C’est donc une bonne nouvelle pour changer le regard sur notre région qui a subi de plein fouet l’arrêt de l’exploitation des mines de charbon après presque 3 siècles de quasi mono-industrie.

Cette inscription va permettre au bassin minier du Nord – Pas-de-Calais de développer le tourisme autour de ce patrimoine exceptionnel.

 

La prochaine Sainte Barbe, le 4 décembre, sera sans doute célébrée avec encore plus d’émotion par les anciens mineurs et leurs descendants !

 

Pour ceux que cela intéresse, je vous conseille : la carte interactive

 

 Le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais classé par l'Unesco dans Bassin minier Bassin-minier-unesco

 

Publié dans Bassin minier, Géographie, Histoire, Patrimoine | 2 Commentaires »

Le bassin minier ne sera pas classé au patrimoine de l’UNESCO… cette année

Posté par Joël le 9 mars 2011

Bassin minier Nord Pas-de-Calais La nouvelle est tombée le mardi 1er février 2011 :  Le dossier Bassin Minier Unifié (BMU) ne sera pas présenté par la France en juin à Bahreïn pour le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Déception ou désintérêt ? L’information n’a pas été particulièrement relayée. Cette annonce n’est pas passée inaperçue pour tout le monde. J’avais évoqué cette candidature régionale dans un article « Le bassin minier candidat au patrimoine de l’UNESCO ».

Je voulais attendre le triste anniversaire de la catastrophe de Courrières pour y revenir.

 

La France avait un quota et ne pouvait présenter que deux dossiers

La France a donc préféré, contre toute attente, les dossiers du territoire Causses et Cévennes et de « l’œuvre architecturale et urbaine de Le Corbusier ».

Ce sont deux dossiers déjà choisis par la France et pourtant déjà recalés par l’Unesco en 2009 pour Le Corbusier et en 2006 et 2009 pour les Causses et Cévennes.

dossier Causses et Cévennes unesco 2011 dossier le corbusier unesco 2011

Cela ne remet pas en cause le projet BMU, (du nom de l’association qui porte ce projet). Celui-ci sera présenté à nouveau l’année prochaine.

 

Il faudra attendre 1 an de plus

Prochaine grande date concernant le dossier du bassin minier : janvier 2012, pour savoir si le projet BMU sera choisi par la France.

A priori, aucun obstacle ne devrait, cette fois, barrer la route du bassin minier puisque la France n’a pas instruit de nouveau dossier depuis.

Le projet régional, unique en son genre, sera le seul dossier français et devrait donc pouvoir arriver jusqu’en finale, à Bombay cette fois, où il sera choisi, ou pas, par l’UNESCO.

 

Annonce inattendue

Au regard de ce que représente le bassin minier dans l’histoire de France, les personnes qui ont porté cette candidature, et tous les anonymes qui la soutenaient, sont surpris.

Je proposerai prochainement d’observer l’empreinte laissée par ces 250 ans d’exploitation de la houille pour comprendre l’intérêt de ce projet.

Au-delà des conséquences économiques, l’activité minière laisse un héritage culturel, architectural et urbanistique, des marques sur le paysage et l’environnement, mais surtout : une empreinte humaine forte.

Mais je commencerai donc, comme je l’ai annoncé par rappeler le lourd bilan humain payé par la région, en vous invitant à relire mon article :

10 mars 1906 : la catastrophe de Courrières.


 

 

Publié dans Bassin minier, Patrimoine | Pas de Commentaire »

La Chapelle Quinty a récupéré son horloge.

Posté par Joël le 16 septembre 2010

C’était la photo mystère de la semaine :

horloge de la chapelle quinty béthune beuvry
 

La réponse de trouve dans ce message des charitables de Beuvry :

La Chapelle Quinty a récupéré son horloge… Les Anciens apprécieront cette nouvelle !
 

Les 18 et 19 septembre – journées du patrimoine

La Chapelle sera ouverte le matin de 10h00 à 12h00 et l’après-midi de 14h30 à 17h00.

Les Charitables de la confrérie de BETHUNE et BEUVRY vous accueilleront (dans leur tenue de cérémonie).

Merci de venir nombreux afin d’apprécier cette association,la plus ancienne en France (depuis 1188).
 

Les visites du mercredi reprendront à partir du 22/09/2010 (de 14h30 à 17h00).

 

Confraternellement vôtre, les Charitables de Beuvry.

 

Voir aussi l’article sur Réfection de la chapelle Quinty et la procession à Naviaux qui aura lieu le dimanche 26 septembre 2010 (cliquez)

 


 

Publié dans Charitables, Patrimoine, Photo Mystère | Pas de Commentaire »

Salle Robert Hazebrouck à la Prévôté de Gorre

Posté par Joël le 12 septembre 2010

 

En toute logique…

 

Il était naturel pour les Beuvrygeois de rendre hommage à leur ancien maire, décédé en mars 2008, en donnant à un lieu publique le nom de Robert Hazebrouck.

Quand on connaît la modestie de l’homme et son attachement à ce projet qui l’a habité pendant 10 ans, on n’imaginait mal un édifice prestigieux porter son nom, mais bien évidemment une bâtisse dépendant de la prévôté de Gorre.

C’est chose faite depuis ce 11 septembre 2010.

salle Robert Hazebrouck - Beuvry Gorre

 

Que faut-il retenir de cette inauguration ?

 

L’homme qui a sorti la prévôté de l’oubli

Madame Hazebrouck a adressé ses remerciements aux Beuvrygeois venus honorer la mémoire et saluer la pugnacité de son époux.

Plusieurs dizaines de Beuvrygeois l’ont écoutée, partageant son émotion.

Elle a rappelé que l’acquisition de la prévôté a été réalisée « sans endetter la ville » dans une « approche visionnaire« .

L’épouse de l’ancien maire a souligné qu’il avait le souci de « préserver un patrimoine de la ville« , patrimoine historique retracé par les représentants du club histoire de Beuvry mais aussi un « patrimoine botanique et faunistique« .

Madame Hazebrouck a précisé, que le site de la prévôté a « une valeur inestimable, bien au-delà de l’aspect comptable« .

 

Un « projet collégial »

Dans l’esprit de Robert Hazebrouck, la plaque dévoilée met à l’honneur tous les adjoints et conseillers municipaux qui ont travaillé à ses côtés pendant 10 ans. Quelques-uns étaient présents.

Plaque Robert Hazebrouck maire de beuvry

 

L’intarissable Monsieur Gallas

Dans l’ancienne porcherie, devenue cette superbe salle Robert Hazebrouck, une exposition de photos a permis de nous remémorer l’impressionnante histoire de la prévôté.

Passionné et passionnant, Monsieur Gallas nous a retracé la destinée de ce haut lieu historique : cinq siècles de vie monastique, dépendant de l’Abbaye Saint-Vaast d’Arras, suivi de l’acquisition après la révolution par Henri-Joseph-Aimé GOSSE, avocat à Arras (qui ajouta de GORRE à son nom).

La présentation historique, qui a reçue toute l’attention des Beuvrygeois présents, a permis de rappeler que le hameau de Gorre, aujourd’hui séparé physiquement par le canal, est particulièrement important dans le destin de Beuvry.

La prévôté de Gorre, qui était également un lieu de justice, a longtemps rayonné sur toute la région. (Souvenez-vous de la brillante interprétation théâtrale de Beuvrygeois passionnés lors des journées du patrimoine en 2008 !)

Il fut rappelé également qu’à l’époque la rivière la Loisne entourait le domaine. (L’intérêt écologique incontestable de ce lieu était d’ailleurs pris en compte par Robert Hazebrouck).

La famille Gosse de Gorre abandonna le domaine suite aux destructions de la première guerre mondiale (le château fut entièrement démoli en 1918). Devenue une ferme, sans la ténacité de Robert Hazebrouck, ce site serait peut-être totalement tombé dans l’oubli.

Prévôté de Gorre
 


 

Publié dans Conseil municipal, Histoire, Manifestations, Patrimoine, Photos de Beuvry, Présentation de Beuvry | Pas de Commentaire »

Les Charitables de Beuvry et Béthune préparent la procession à naviaux

Posté par Joël le 27 août 2010

L’actualité de la Confrérie des Charitables de Beuvry est riche…

Réfection de la chapelle Quinty

D’après la légende, cette chapelle fut érigée au XIIIe siècle par Germon et Gauthier, en hommage à Saint-Éloi, à l’endroit où ces deux forgerons se sont rencontrés.

Elle fut reconstruite en 1880 et reste aujourd’hui un lieu de prière, de pèlerinage et de recueillement.

 

En accord avec la Confrérie de Béthune, les charitables de Beuvry ont décidé de remettre en état les peintures intérieures de la Chapelle Quinty. Les travaux ont débuté et dureront jusqu’au 13 septembre 2010.

De ce fait la Chapelle est actuellement fermée au public.

Passée cette date, les charitables vous accueilleront avec sympathie.

chapelle quinty beuvry béthune procession à Naviau au départ de Beuvry.jpg

Dimanche 26 septembre 2010 : procession à Naviaux

Les charitables de Beuvry nous convient, par l’intermédiaire de ce blog, à la procession à Naviaux qui aura lieu le dimanche 26 septembre 2010. 

Tous les ans, le dimanche qui suit la Saint Mathieu, les charitables de Saint-Éloi fêtent l’anniversaire de la fondation de leur confrérie.

Les charitables de Béthune et de Beuvry entament une longue marche traditionnelle jusqu’au parc de Quinty où se feront les retrouvailles en souvenir de la rencontre de Germon et Gauthier.

BETHUNE – BEUVRY

9 h 45 : départ des processions de leur “chambre” respective.

SQUARE DE QUINTY

10 h 45 : rencontre des Confréries.

11 h 00 : messe en plein air, célébrée par Mgr Jean-Paul JAEGER évêque d’ARRAS.

12 h 00 : rencontre des Prévôts et Chéris, remise des médailles.

Cliquez ici pour voir les photos de la procession à naviaux 2009

 


 

Publié dans Charitables, Patrimoine, Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

12
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77