• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Liste (presque) complète des maires de Beuvry depuis la révolution.

Posté par Joël le 21 février 2010

 

Voici une liste des Maires de Beuvry, établie le 13 février 2010 d’après plusieurs sources internet et papier.

Même s’il reste quelques trous, c’est à ma connaissance, la liste, la plus complète, accessible à ce jour.

La dernière colonne comporte les renvois à des renseignements complémentaires.

tableau liste des maires de beuvry

A    Premier maire de Beuvry, élu à 47 ans.

B    Premier renouvellement des maires en France pas de renseignement pour Beuvry

  Première République

D   26 vendémiaire au 10 Thermidor de l’an VIII : Félix Pottier est « maire provisoire ».

E    François SOMVILLE, Maire et officier de l’état civil du 27 Fructivore an VIII de la République Française (consulat) au 30 juin 1813 (Premier Empire).

F    Monarchie de Juillet

G   Notaire de Beuvry, maire sous la monarchie de Juillet maintenu en 1848 sous la 2ième République

   Il n’y a aucune information précise (accessible par internet) pour le première maire de la 3ième République.

      Le site du club d’histoire précise : De 1870 à 1888 la commune fut administrée par une municipalité réactionnaire. Après cette période, grâce au sectionnement électoral de la commune en 2 parties délimitées par le canal d’Aire à La Bassée, l’ancien conseil fut remplacé par un autre aux idées un peu plus libérales.

I     Fin Aout 1914 le premier adjoint Jules Leblanc remplaçait le maire élu Arthur DEMULIER parti sur le front.

J    État français

K    Retour de Jules WEPPE (Gouvernement provisoire de la République française)

L    Quatrième république actée en 1946, les élections municipales ont eu lieu les 19 et 26 octobre 1947.

M   Élections municipales 26 avril et le 3 mai 1953.

N    Louis DUTERIEZ , premier adjoint exerçant les fonctions de maire en attente de l’élection de Marceau WEPPE

O   Les élections municipales ont lieu les 8 et 15 mars 1959. Malgré le changement de République, ces élections procèdent au renouvellement normal des mandats municipaux issus des élections de 1953, qui arrivent à leur terme.

P    Les élections municipales ont lieu les 14 et 21 mars 1965. Premier adjoint : Marceau WEPPE.

Les élections municipales de 1971 ont lieu les 14 et 21 mars. Comme je l’ai précisé dans l’article expliquant ma démarche, je m’arrête à cette date pour rester dans la rubrique  » Histoire de Beuvry «  .

Petite anecdote : j’ai trouvé le nom du tout premier maire de Beuvry en dernier. Samedi 13 février alors que j’effectuais des recherches plus générales pour les articles publiés cette semaine, j’ai trouvé des informations sur un site dont je vous parlerai prochainement.

 

Toutes les informations complémentaires, du point de vue historique, sont les bien venues.

Joël DEPRETZ

 

 

Les articles liés à ce sujet sont consultables ici :
Histoire+des+élections+municipales+Françaises


 

Publié dans Conseil municipal, Histoire, Présentation de Beuvry | 1 Commentaire »

Beuvry et non beuverie !

Posté par Joël le 28 août 2009

les communes au nom amusant

Vous est-il arrivé de faire sourire en annonçant, par exemple en vacances, que vous habitiez Beuvry ?

Chacun sait pourtant que ce nom n’a rien à voir avec l’excès de boissons alcoolisées…

 

L’origine du nom de notre commune est bien expliquée sur le site du club histoire de Beuvry : étymologie.

La prochaine fois que cela vous arrive, pensez à ces dizaines de communes Françaises au nom amusant voir loufoque. Un jour en effectuant le trajet Anger-Rennes, j’ai aperçu un panneau indicateur « Marans » puis « Corps-Nuds ».

(Si vous vous trompez de route, vous risquez même d’apercevoir « Ballots » au sud de la Mayenne.)

En me remémorant cela, j’ai eu l’idée de vous proposer un florilège de quelques communes portant chacune un nom bien plus cocasse que Beuvry.

 

Vinsobres 

En parlant de ville au nom amusant comme Beuvry, je devais commencer par celle-ci.

Cette commune de la Drôme est située à 9 km au sud-ouest de Nyons et à 15 km au nord de Vaison-la-Romaine.

Voilà un nom surprenant pour une commune qui produit le premier Cru des Côtes-du-Rhône en Drôme provençale !

Les vignerons de Vinsobres cultivent la vigne et élaborent un vin, défini depuis des siècles par la maxime de Monseigneur de Suarès (1633) : « Vinsobres ou sobre vin, prenez-le sobrement ».

Les Vinsobrais(es) étaient 1 131 en 2006.

 

Arnac-la-Poste

Connu par les auditeurs des « grosses têtes », Arnac-la-Poste se situe dans les environs de Limoges (nord de la Haute-Vienne) à mi-chemin du parcours Paris – Toulouse par l’autoroute.

Ce nom peu banal remonte au début du XVIIIe siècle. La commune a abrité un relais de poste sur la route royale Paris-Toulouse.

Les 1036 habitants sont les Arnacois. Et non les arnaqueurs…

C’est un village et pourtant un joli site internet : http://www.mairie-arnaclaposte.fr/

 

Corps-Nuds

Cette commune d’Ille-et-Vilaine s’est d’abord appelée Cornut (Kornuz en breton).

D’après les recherches du chanoine Guillotin de Corson, l’orthographe actuelle viendrait de certains scribes du Moyen-Âge qui, croyant faire preuve de science et d’esprit, auraient remplacé Cornut par « Corps-Nuds ».

Les habitants s’appellent les Cornusien(ne)s, ils sont 2 865.

Site officiel de la commune : http://www.corps-nuds.fr/

 

Cessales

Cessales est un petit village de 135 habitants, les Cessalois(es). Je n’ai donc pas trouvé beaucoup d’informations. Mais on dit que malgré son nom, il est tout à fait bien entretenu !

La commune est située à 32 km au sud-est de Toulouse (Haute-Garonne).

 

Vatan

Vatan se situe dans l’Indre, à 33 km de Châteauroux dans le département de l’Indre.

A l’époque mérovingienne, Vatan était un « vicus », une agglomération secondaire. Le nom de la commune serait issu du mot latin « vastinum » (vaste étendue de terre aride et isolée).

« Vatan, tu reviendras » : C’est le nom de l’association qui vise à promouvoir la commune et son terroir.

On comptabilisait en 2006 environ 2050 Vatanais(es). Le site internet de la ville : http://www.vatan-en-berry.com/

 

Bouzillé

Rabelais cite Bouzillé dans Gargantua. Il s’est amusé à trouver une origine gargantuesque à ce nom de village. L’histoire raconte que le géant, séjournant dans la région, eut à départager les habitants de Liré et du Marillais qui pensaient être chacun à mi-chemin entre Nantes et Angers. Afin de délimiter ces deux villages le plus précisément possible, Gargantua mit le pied gauche sur Nantes, le pied droit sur Angers et se soulagea.

Tout le monde cria alors « Bouse y est ! »… et la commune était née.

A peine plus de 1450 Buzilliacéen(ne)s et site internet : http://www.bouzille.fr/

 

Marant ou Marans

La chute de cet article est toute trouvée avec cette commune de « Marant » avec un « t », dans le Pas-de-Calais. Ce petit village près de Montreuil comptait 72 âmes en 2006.

Deux communes portent le nom de « Marans » avec un s : une en Charente-Maritime, l’autre dans le Maine-et-Loire près de Segré.

 

Marans – Maine-et-Loir

Ce village comptabilisait 462 habitants en 2006, les Marantais(es).  (Vous pouvez y faire un saut si vous allez visiter la mine d’ardoise de Noyant-la-Gravoyère. Je vous conseille d’ailleurs vivement de voir cette ancienne ardoisière que l’on appelle « la mine bleue » qui est à nouveau ouverte au publique depuis 2007 après 10 ans de fermeture. )

 

Marans – Charente-Maritime

Marans a la particularité d’être la commune la plus étendue du département.

Le nom Marans vient du latin « mare ante » signifiant « devant la mer ». Cette ville est en effet située à quelques kilomètres seulement de l’Océan Atlantique à proximité du marais poitevin.

Ces  Marandais(es) là sont environ  4700.

Leur site officiel est particulièrement marrant : http://www.ville-marans.fr/

Sources :

http://www.insee.fr/ (pour population totale 2006)

Des visites sur les Webzines

et quelques souvenirs…

Publié dans Culture, Humour, Le saviez-vous ?, Présentation de Beuvry | 4 Commentaires »

Beuvry commune la plus étendue de France ?

Posté par Joël le 26 octobre 2008

Pourquoi la bataille pour la mairie de Beuvry est aussi acharnée ?

« Parce que c’est la commune la plus étendue de France ! » …répondent la plupart des Beuvrygeois sûr d’eux.

Hier, j’ai lu dans un article de la voix du nord, au sujet du célèbre garde champêtre de Beuvry, une référence à la superficie de notre ville :

« Une vieille histoire très locale n’assure-t-elle pas que Beuvry est plus étendue que Paris ? »

Alors mythe ou réalité ?

La superficie de Beuvry est de 16,85 km².

Un indice : la taille moyenne d’une commune de France métropolitaine est de 14,88 km².

Aie, c’est mal parti pour être la première quand on est aussi prêt de la moyenne…

La réalité :

Arles (758,93 km²) et les Saintes-Maries-de-la-Mer (374,45 km2), toutes les deux dans les Bouches-du-Rhône, sont les deux communes les plus étendues du territoire métropolitain. Arles est en fait la 17ième commune, les 16 premières étant toutes en Guyane qui compte 22 communes pour 86.504 km².

La commune Française la plus étendue est donc Maripasoula (3 710 habitants) avec 18.360 km². Pour repère, Paris a une superficie de 105,40 km².

Le mythe s’effondre !

Peut-être que l’on est simplement la commune la plus étendue du département ?

Notre « chère » voisine Béthune, ne fait que 12,97 km² et la préfecture Arras est encore moins étendue avec 11,63 km², je tiens le bon bout. Mais voilà, il y a Calais avec 33,5 km².

Alors ?

Beuvry est la commune la plus étendue… du canton qui compte au total 36,41 km².

Beuvry 16,85  -  Labourse 4,70  -  Nœux-les-Mines 8,84  -  Sailly-Labourse 6,02

Canton de Nœux-les-Mines : 36,41

Beuvry est en réalité la 10.454ième commune par sa superficie…

Bon serait-ce comme le fer dans les épinards, une erreur de virgule ? Je n’ai pas la réponse et je suis preneur de toute information.

Notez, avec 895 communes, le Pas-de-Calais est le département dans le quel le nombre de communes est le plus important.

A mon avis, Beuvry n’est donc pas si grande que cela,

mais ce n’est pas une raison pour lui faire perdre ni son identité ni son nom.


 

 

 

Publié dans Culture, Géographie, Présentation de Beuvry | 1 Commentaire »

1234
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77