• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Triste nouvelle : pollution avérée

Posté par Joël le 27 février 2010

Lorsque que l’on tient un blog pour parler principalement de sa ville (actualités de Beuvry, annonces et informations sur les manifestations : festivités, rendez-vous patriotiques, rencontres associatives…) ou de sujets variés en rapport avec cette ville (histoire, géographie, hydrographie, environnement, tramway…), quoi de plus désagréable que de devoir annoncer une mauvaise nouvelle ?

 

L’association Beuvrygeoise  » Les Albrans  » ne ménage pas sa peine depuis des années pour entretenir bénévolement un Marais situé à Annequin, juste à la limite de Beuvry.

 

Le 23 novembre 2009, je vous ai proposé une réflexion sur l’eutrophisation :

Une forme d’eutrophisation dans les environs de Beuvry ?

 

En janvier 2010, j’ai attiré votre attention dans la rubrique  » liens du moment  » avec l’article des Albrans : Actualité de ce dimanche qui annonçait la mort de canards et montrait des photos inquiétantes de poissons morts.

 

Suite à cela, des analyses d’eau ont été réalisées.

 

Les résultats des analyses sont rentrés du laboratoire.

Le commentaire du chef de laboratoire est plus qu’alarmant, et les Albrans s’inquiètent fortement de l’avenir du marais.

 

Pour avoir des détails sur cette pollution et je l’espère soutenir les Albrans, au moins moralement,

je vous invite à lire cet article et à le faire connaître : Analyses d’eau sur le marais

 

Merci pour eux, merci pour les générations futures, car au travers de cet exemple local n’est-ce pas un signe évident d’une dégradation générale de l’environnement ?

Joël DEPRETZ

 

 

Les textes écrits de cette manière : correspondent à des liens


Publié dans Eau, Ecologie, Les Albrans, Quoi de neuf ? | 1 Commentaire »

Le bassin minier candidat au patrimoine de l’UNESCO

Posté par Joël le 29 janvier 2010

http://www.dailymotion.com/video/x61c1y

De quoi s’agit-il ?

La liste du patrimoine mondial ou patrimoine de l’humanité est établie par le Comité du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO).

Le but est de cataloguer, nommer, et conserver les sites dits culturels ou naturels d’importance pour l’héritage commun de l’humanité.

Sous certaines conditions, les sites répertoriés peuvent obtenir des fonds de l’organisation World Heritage Fund.

Ce programme fut fondé avec la Convention Concernant la Protection de l’Héritage Culturel et Naturel Mondial, adoptée à la conférence générale de l’UNESCO le 16 novembre 1972.

Actuellement 890 sites sont répertoriés répartis dans 148 États. 689 sont culturels, 176 naturels, et 25 mixtes.

 

Le bassin minier inscrit au patrimoine mondial, est-ce possible ?

 » Une candidature exceptionnelle par son sujet et son ampleur qui, en outre, est portée avec passion et émotion par toute une région  » pour le ministre de la Culture.

L’objectif est de changer l’image du bassin minier, 20 ans après la fermeture du dernier puits à Oignies.

L’association Bassin Minier Unifié a déposé son dossier de candidature de 1.600 pages à la Maison de l’Unesco de Paris. Il représentera la France pour une éventuelle inscription au patrimoine de l’Unesco en juillet 2011.

La particularité du dossier est d’engager un territoire de 120 km de long qui s’étend d’Enquin-les-Mines à Condé-sur-l’Escaut avec environ 200 terrils et 21 chevalements.

Cette candidature, présentée par la France dans la catégorie  » patrimoine culturel évolutif « , regroupe des vestiges de l’outil industriel (fosses, chevalements, machines d’extraction), mais également des églises, écoles, dispensaires, monuments commémoratifs, corons…

87 communes, affichant chacune au moins un site, sont concernées.

Afin de préparer et de soutenir cette candidature, 69 sites évoquant l’ère minière de la région (de la découverte du charbon dans le Pas-de-Calais en 1841 à la fermeture de la dernière fosse en décembre 1990) ont été inscrits l’an dernier à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques.

 

L’UNESCO devrait annoncer son choix à la mi 2011.

Mon avis sur ce sujet précède l’article.

Joël DEPRETZ

 

 Liens :

Reportage TF1

Biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial

Association BMU

Exemple de soutien dans le bassin minier du Puy-de-Dôme

 

 

 


  

Publié dans Bassin minier, Ce blog - son auteur, Patrimoine, Quoi de neuf ?, Vidéo | 3 Commentaires »

Des chiffres en veux-tu en voilà : 9203

Posté par Joël le 20 janvier 2010

Le mois de janvier est généralement le mois pendant lequel chacun étale des chiffres et apporte sa propre interprétation.

J’ai sélectionné quelques chiffres vu dans la presse, en rapport avec quelques sujets liés à notre commune.

 

Développement des énergies renouvelables

20 millions de tonnes équivalent pétrole d’énergie renouvelable ont été consommées en France en 2009.

Ce qui représente 12,5 % du total de l’énergie consommée, selon des chiffres du Syndicat des Energies Renouvelables (SER) publiés le mardi 19 janvier 2010.

 

Concernant la production de chaleur, 15,6% de l’énergie consommée en 2009 était renouvelable ; 15,3% dans la production d’électricité mais seulement de 5% dans les carburants.

 

Le développement des énergies renouvelables a progressé en France depuis 4 ans. Mais le rythme de croissance est encore insuffisant pour atteindre les objectifs du Grenelle de l’environnement.

 

Beuvry avec son projet de centrale photovoltaïque, s’il voit effectivement le jour, contribuera peut-être à remplir les objectifs Nationaux ?

Ce sujet a pour l’instant simplement été évoqué dans une réunion du conseil municipal. Des détails seront sans doute donnés prochainement. A suivre…

 

Bilan démographique national publié ce mercredi 20 janvier dans la presse.

Les journaux annonçaient ce matin que la population Française serait de 64,7 millions d’habitants, soit une progression de 0,5% en un an.

Ce qui se dégage du bilan de l’INSEE :

Certes l’espérance de vie augmente, mais le vieillissement de la France s’accentue.

Ce vieillissement a fini par modifier les équilibres entre générations : la part des jeunes de moins de 20 ans ne cesse de baisser (depuis 2000, elle est passée de 25,8 % à 24,7 %), tandis que celle des plus de 60 ans augmente régulièrement (depuis 2000, elle a grimpé de 20,4 % à 22,6 %).

Ne me contentant pas des  » pomper – coller  » je suis allé sur le site officiel de l’INSEE.

Une page annonce bien 64.667.374  habitants

 

Bilan démographique régional

Le décret N° 2009-1707 du 30 décembre 2009 (authentifiant les chiffres des populations) précise les populations totales par région et par département.

Population de la Région Nord / Pas de Calais au premier janvier 2010 : 4.091.129  (4 018 444 au 01-01-2009)

Population du Pas de Calais au premier janvier 2010 : 1.484.667 

 

La population légale de Beuvry en 2010

La notion de population légale est assez complexe.

 

Les populations légales sont actualisées chaque année. Celles qui sont entrées en vigueur le 1er janvier 2010 sont millésimées 2007. C’est à dire qu’elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2005 à 2009 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période.  

De cette manière toutes les communes disposent chaque année d’une population légale quelle que soit l’année où le recensement a été réalisé.

En résumé, les populations légales sont basées sur le recensement précédent avec une progression estimée par des démographes.

Ce principe permet une égalité de traitement entre les communes. La population légale étant la base de calcul à bon nombre de décisions et elle est la source de nombreux enjeux.

Ainsi même si l’INSEE dispose des chiffres du recensement de 2009, c’est la population totale estimée en 2007 qui sert de référence.

 

Population légale 2010 = population totale 2007

Population municipale : 9.031

Population comptée à part : 172

Population totale de Beuvry : 9.203

(La population totale 2006 était de 9.295 habitants soit une légère baisse)

 

Sources INSEE sur la base des limites territoriales au 1er janvier 2009

Joël DEPRETZ

 

 Voir aussi : 2009 Recensement  de la Population à Beuvry

 


 

Publié dans Ecologie, Géographie, Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

Des cocons pour le service de néonatalogie du centre hospitalier de Beuvry – Béthune

Posté par Joël le 19 janvier 2010

 

« L’hôpital de Beuvry »

 

Nous ne nous attarderons pas sur le nom du centre hospitalier ni le territoire qu’il occupe.

Tout ce qui touche aux querelles politiques, voire aux querelles des personnes ne nous passionnent pas.

En revanche, si comme nous vous êtes attaché à l’identité de Beuvry, vous avez probablement vu ces articles concernant ce dossier épineux :

Le centre hospitalier souffre-t-il d’une appellation « inappropriée » ?

Motion pour l’hôpital de… Beuvry

Guerre éclaire pour un nom

 

L’unité de néonatalogie

Le service de néonatalogie a vu le jour au centre hospitalier Beuvry – Béthune en novembre 2008 : matériel ultrasophistiqué, incubateur et berceaux chauffants, salle d’allaitement et table de réanimation dernier cri permettent de soigner sur place les 150 prématurés  transférés auparavant chaque année à Lens.

La prise en charge de ces nourrissons est préoccupante. C’est pourquoi, en plus du problème médical les soignants se sont penchés sur l’intérêt d’apporter un confort environnemental pour assurer le confort postural et limiter les hyperstimulations.

Le cocon fait donc partie intégrante des soins de développement dans le respect de la motricité du nouveau né.

Cependant, ce fameux cocon manque à l’appel au centre hospitalier. Son intérêt est largement expliqué dans le dossier « Le cocon en réanimation pédiatrique et en néonatalogie » de Caroline Bruneaux et Sandrine Moreau, hôpital des enfants de Bordeaux.

Ce gros travail explique les avantages et les utilisations diverses du cocon chez le nourrisson prématuré et des possibilités de stimuler et respecter les compétences motrices du nouveau-né. (dossier complet en cliquant ici)

 

Le cocon sécurise le bébé et le maintient dans une position  » rassemblée  » c’est à dire comme dans le ventre de sa mère.

 

Solidarité du club Soroptimist de Béthune

 

Par bonheur, l’association Soroptimist s’est penchée sur ce problème d’équipement en matière de cocons et le club de Marseille a été précurseur de l’action, par le biais de l’équipe de néonatalogie de l’hôpital Nord de Marseille.

1.100 cocons sont livrés ou le seront grâce à la participation de plus de 80 clubs.

http://www.dailymotion.com/video/x8moq3

Le club de Béthune, dirigé par Joëlle DECLERCQ et son équipe a promis d’offrir 20 cocons au centre hospitalier.

Vous avez suivi l’actualité du club sur les blogs Beuvrygeois. Grâce à son travail lors du salon Talents de femmes, cette équipe de femmes a acheté les dix premiers cocons et œuvre encore pour trouver les fonds à l’achat des dix suivants promis.

Le spectacle de clowns, Cracra et Momo de samedi 11 janvier était dédié à cette action.

Des finances restent à trouver pour offrir au centre hospitalier du matériel qui a fait ses preuves et permet au prématuré un développement plus en harmonie avec les différentes pathologies liées à son état.

Il faut trouver près de 2.000 Euros pour 10 cocons.

Paule DUBRULLE, Joël DEPRETZ

cocon néonatalité

 

Publié dans Autres rédacteurs, Quoi de neuf ?, Solidarité | Pas de Commentaire »

Une belle action caritative pour l’hopital Gemon – Gauthier

Posté par Joël le 18 janvier 2010

On vous en a parlé dans les blogs (cliquez pour relire l’article)

Les enfants ont raconté le spectacle  (cliquez pour relire l’article)

La presse a relaté l’évènement, en attendant quelques explications que nous vous donnerons demain avec la représentante Beuvrygeoise du club Soroptimist, je vous laisse découvrir cet article :

Le théâtre de Poche était rempli par un public de parents et d’enfants, ravis du spectacle.

Cracra (le clown blanc) et Momo (l’auguste) traînent leurs chaussures loufoques et leur chapeau pointu dans toute la région depuis presque 20 ans.

 

Ces deux fantaisistes ont égayé l’après-midi d’une trentaine d’enfants. Les grands éclats de rire des petits ont témoigné de l’intensité humoristique des deux clowns magiques. Leurs gags et leurs farces ont enchanté petits et grands.

 

En effet, samedi dernier au théâtre de Poche, le club Soroptimist de Béthune avait organisé un spectacle pour financer l’achat de 20 cocons pour le service de néonatalogie de l’hôpital Béthune-Beuvry Germon – Gauthier.

 

Actuellement, ce projet, soutenu par l’Union Française du Soroptimist international, a permis que plus de 1 100 cocons soient livrés (ou sont en cours de livraison) grâce à la participation de plus de 80 clubs français. Mais, qu’est-ce qu’un cocon ?

 

« Un cocon est un berceau spécialement étudié pour permettre aux bébés prématurés de retrouver une activité et une mobilité voisines de celles observées dans l’utérus maternel. », explique la présidente du Club de Béthune, Joëlle Declercq.

 

Le Soroptimist International est un club-service réunissant des femmes exerçant une activité professionnelle et aidant avec leurs compétences les communautés locales, nationales et internationales, un club qui lutte en faveur des droits humains et du statut de la femme. C’est un mouvement interprofessionnel, non politique et non confessionnel qui regroupe aujourd’hui, en France, 3 000 membres dans 124 clubs. Les principaux objectifs de ce mouvement sont la promotion du statut de la femme, le maintien d’un haut niveau de moralité, l’égalité, le développement, la paix… Cracra et MoMo se produiront très prochainement avec le grand David Larible, surnommé « le clown des clowns » et Gensi. Un spectacle à ne pas manquer !

 

L’avenir de l’Artois  du 14 janvier 2010

 

 

 

 


 

Publié dans Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

Spectacle solidaire de l’unité de néonatologie de Beuvry – Béthune

Posté par Joël le 10 janvier 2010

Je reprends le commentaire posté par Mathilde sur le blog des Albrans, au sujet d’un spectacle dont j’ai parlé sur ce blog.

Revenues avec des images plein la tête, elles voulaient nous faire partager ce moment de fête.

Mathilde a rédigé elle même un petit texte, avec la participation enthousiaste de ses sœurs.

 

Paroles d’enfants sur ce spectacle Grandifique

 

 

Le samedi 9 janvier 2010 à 16 heures, au théâtre de poche de Béthune rue Fernand Bar, un spectacle de clowns a été organisé.

 

Les clowns : Cracra et Momo étaient si rigolos qu’il y a eu des pétards de rires dans la salle.

 

Cracra, le clown blanc jouait le rôle de metteur en scène, Momo lui jouait le rôle du jardinier et il devait s’occuper de son jardin (qui était le public) en arrosant les fleurs et en mettent du désherbant sur les mauvaises herbes, pendant que Mathilde jouait le rôle de caméraman.

Pour arroser les fleurs, Momo a pris un seau d’eau, il allait verser le seau remplit d’eau sur les spectateurs quand Cracra l’arrêta et lui dit d’aller le ranger.

Momo est allé le ranger mais il l’a seulement échangé contre un seau de confettis qu’il a ensuite lancé sur le public.

 

Cracra a pris 2 enfants dans le public pour faire un éléphant.

 

Ce spectacle était  » Grandifique  » emoticone

 

Après le spectacle, avec tous les autres enfants on s’est approché de la scène et on a chanté pour l’anniversaire de Momo.

 

Mathilde, Agathe et Bérénice

 

 Avec Paule et le club Soroptimist de Béthune, nous vous ferons connaitre la suite de cette démarche solidaire.
 


 

Publié dans Autres rédacteurs, Quoi de neuf ?, Solidarité | Pas de Commentaire »

Noël 2009 à Beuvry

Posté par Joël le 23 décembre 2009

 Les Beuvrygeois ont commencé à célébrer Noël

 

Quelques exemples des évènements marquants de cette fin d’année à Beuvry :

Démonstration de l’école de gymnastique  » La concorde  » de Beuvry

Vendredi 18 décembre 2009, les élèves de l’école de gym Beuvrygeoises ont fait une démonstration des progrès accomplis depuis la rentrée. Un spectacle familial à la maison du parc qui a attiré le Père Noël venu récompenser les jeunes gymnastes.

 

La marche aux étoiles : un message de paix et d’amour du prochain.

Samedi 19 décembre au matin, bravant le froid et la neige, 5 enfants de la catéchèse de Beuvry Gorre (CM2) ont distribué dans 37 foyers des étoiles et des bougies en papier qu’ils ont confectionnées eux même.

L’émotion fut très grande chez les Beuvrygeois qui ont reçu cette visite surprise.

Les gestes gratuits sont tellement rare de nos jours !

 

Spectacle de Noël pour le club des Tritons de Beuvry

Samedi soir, dans une ambiance conviviale les nageurs Beuvrygeois et leurs familles ont assisté à un spectacle enchanteur, tout en se restaurant. Le père Noël était encore là, il a offert des cadeaux aux jeunes nageurs Beuvrygeois.

ara et magicien à Beuvry spectacle chien et clown appel du père noëll

 Salle du parc de la Loisne
 

 

 

 


 

Publié dans Festivités, Quoi de neuf ?, Sport | Pas de Commentaire »

l’US Beuvry recherche des joueurs

Posté par Joël le 9 décembre 2009

l’US Beuvry recherche des joueurs pour

renforcer la catégorie U13 (11 et 12 ans)

 

 

Si vous connaissez des jeunes de 11 ou 12 ans qui aimeraient jouer au foot à Beuvry faites suivre ce message.

Les informations sont disponibles sur le forum du club dans la catégorie U13.

Le site officiel de l’US Beuvry : http://usbeuvry.free.fr/news/news.php
coupes de l' US Beuvry

 

 

 


 

Publié dans Associations, Quoi de neuf ?, Sport | Pas de Commentaire »

Don du sang à Beuvry

Posté par Joël le 7 décembre 2009

Samedi 5 décembre 2009 : Faible mobilisation à Beuvry

 

Le dernier rendez-vous de l’année pour les donneurs de sang Beuvrygeois n’a rassemblé que 71 personnes.


Pourtant, plusieurs médias avaient relayé l’information et l’amicale des donneurs de sang de Beuvry n’a pas ménagé ses efforts.

Les bénévoles étaient comme toujours sur le pont dès le début de matinée pour assurer la logistique et en particulier la restauration indispensable après un don. Merci pour leur dévouement.

Un nombre de malades important pourrait peut-être expliquer la faible participation ?

Si vous avez des hésitations pour savoir si vous pouvez donner votre sang ou pas, lisez les conditions pour donner son sang.

 

Par ailleurs, Lucien DOLLE  toujours fidèle au poste présentait sa sensibilisation au don d’organe.

Visitez son blog : Don de Vie

 

L’établissement Français du Sang a offert aux donneurs un agenda bien pratique. Et oui, nous sommes à moins de 4 semaines de la fin de l’année, il est grand temps d’avoir sur soi  un agenda pour noter les évènements de l’année 2010.

 

Prenez donc note du prochain rendez-vous sur votre agenda :le lundi 1er février 2010, don du sang toute la journée.

Joël DEPRETZ


Publié dans Quoi de neuf ?, Solidarité | 4 Commentaires »

Une forme d’eutrophisation dans les environs de Beuvry ?

Posté par Joël le 23 novembre 2009

La pollution aquatique s’accroît-elle dans la région ?

Ce phénomène d’eutrophisation est-il grave ?

Quelles sont les causes et conséquences des apparitions des lentilles d’eau

ou de plantes verdâtres à la surface des marais ?

Sommes-nous directement concernés ?

 

Nous avons lu sur le blog de l’association les Albrans les inquiétudes des bretons sur la prolifération des algues vertes, les conséquences et les responsabilités humaines… Cliquez pour relire cet article

Une promenade sur les marais d’Annequin et de Cambrin, ont attiré mon attention : la surface des plans d’eau est recouverte de plantes verdâtres. Cliquez pour relire un article sur le sujet

Nous pouvons contribuer à la réflexion, car nos plans d’eau naturels ou artificiels sont bien concernés par le phénomène.

 


 

Voici une synthèse de mes recherches sur l’eutrophisation : 

L’eutrophisation est la modification et la dégradation d’un milieu aquatique lié, en général, à un apport exagéré de substances nutritives qui augmentent la production d’algues et de plantes aquatiques.

Un milieu aquatique eutrophe (du grec eu : « bien, vrai » et trophein : « nourrir »), tels que cours d’eau ou mares, décrit originellement sa richesse en éléments nutritifs, sans caractère négatif.

Pourtant, à partir des années 70, le terme eutrophisation a été employé pour qualifier la dégradation des grands lacs par excès de nutriments (comme le lac d’Annecy, le lac du Bourget ou le lac Léman).

Il a aujourd’hui un sens proche de dystrophie et vient souvent comme qualificatif de sens négatif pour des milieux aquatiques d’eau douce ou marins.

 

Un milieu aquatique pauvre en éléments nutritifs est dit oligotrophe ; dans le cas intermédiaire, on qualifie le milieu de mésotrophe.

Étant donné que les facteurs naturels produisent des milieux plus ou moins chargés en nutriments en dehors de toute intervention humaine, l’état d’eutrophisation d’un milieu aquatique doit être apprécié en fonction de sa nature et ne peut pas se baser sur des indicateurs absolus.

L’eutrophisation est aussi une des étapes du processus naturel qui transforme lentement les lacs peu profonds en marais, puis en prairie ou en mégaphorbiaies et finalement en forêt. Le comblement d’une mare ou d’un marais est très accéléré par la présence de nutriments artificiels, par la proximité d’arbres (à cause des feuilles mortes), mais aussi par l’absence de faune se nourrissant dans l’eau tout en exportant les nutriments.

L’atterrissement d’une petite mare en sous-bois peut se faire en quelques décennies, alors que les lacs naturels se comblent eux en dizaines de milliers voire en millions d’années.

 

Les causes de l’eutrophisation :

Apport excessif de nutriments : azote (des nitrates par exemple), carbone (matières organiques,  carbonates…) et phosphore notamment. Le phosphore étant généralement le facteur limitant dans les milieux aquatiques naturels (loi de Liebig), ce sont ces composés, en particulier les phosphates qui permettent l’emballement du processus.

Ce milieu déséquilibré, dystrophe, devient alors hypertrophe.

 

Ce processus a comme principales origines :

  • des épandages agricoles excessivement riches en engrais (azote et phosphore),
  • des rejets industriels ou urbains riches en nitrates, ammonium, matières organiques non traitées, la présence de polyphosphates dans les lessives font de l’eutrophisation un processus fréquent, atteignant même les zones océaniques (pouvant provoquer l’extension de zones mortes), ou le développement d’algues toxiques, telles Dinophysis, sur les littoraux, par exemple en Bretagne (rejet du lisier provenant des élevages de porc).

 

Des effets visibles :

  • Augmentation du volume d’algues ;
  • Développement de phytoplancton toxique ;
  • Développement de pathogènes par diminution de la pénétration des UV qui ont un pouvoir désinfectant ;
  • Diminution de la biodiversité (animale et végétale) ;
  • Diminution du rendement de la pêche …

 

Elle a aussi des effets négatifs sur le tourisme (suite à la perte de transparence de l’eau, au développement d’odeurs et augmentation de l’envasement).

Parfois les algues peuvent boucher les prises d’eau, les filtres, entraver le fonctionnement d’écluses voire du moteur de petits bateaux pour les algues filamenteuses.

 

Sources :

Mon Carnet à Spirales (définitions) : http://definition.over-blog.fr

Le blog des Albrans : http://albransbeuvry62.over-blog.com

 


Publié dans Eau, Ecologie, Eutrophisation, Les Albrans, Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

1...67891011
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77