• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

  • Accueil
  • > Recherche : arrete poubelle

Résultats de votre recherche

Le décret Poubelle du 24 novembre 1883

Posté par Joël le 1 décembre 2010

Voici l’intégralité du texte publié dans le BMO du 4 mars 1884 présentant la délibération votée le 22 février par les élus.

 

Le Conseil,

Vu l’arrêté préfectoral en date du 24 novembre 1883, relatif à l’enlèvement des ordures ménagères ;

Vu les propositions déposées sur cette question par divers membres du Conseil ;

Vu le rapport de ses 3e et 6e Commissions ;

Délibère :

M. le Préfet de la Seine est invité à modifier comme suit l’arrêté préfectoral du 24 novembre 1883 ;

 

Art. 2, § 2.

Au lieu de :

Le dépôt de ces récipients devra être effectué avant le passage du tombereau d’enlèvement des ordures ménagères, enlèvement qui doit commencer, etc.

Mettre :

Le dépôt de ces récipients devra être effectué une heure au moins avant l’heure réglementaire de l’enlèvement qui doit commencer, etc.

 

Art. 3, § 1er

Au lieu de :

Chaque récipient aura une capacité de 80 litres au minimum et de 120 litres au maximum.

Mettre :

Chaque récipient aura une capacité de 120 litres au maximum.

À cet article, ajouter un § 3 ainsi conçu :

Ces récipients seront tenus à la disposition des locataires et par les soins des propriétaires, depuis 9 heures du soir jusqu’à l’heure où ils doivent être déposés sur la voie publique.

 

Art. 4. Sous réserve des exceptions prévues ci-après aux art. 5 et 6, il est interdit aux habitants de verser leurs résidus de ménage ailleurs que dans les récipients communs à l’immeuble. Ils ne devront effectuer ce versement que le matin, avant le passage du tombereau d’enlèvement. Si le récipient commun vient à faire défaut, ils devront, soit laisser leurs récipients particuliers à la place ou auprès du récipient commun, soit attendre le passage du tombereau pour y verser directement le contenu de ces récipients particuliers.

Supprimer la phrase en italique : ils ne devront effectuer ce versement que le matin, avant le passage du tombereau d’enlèvement. (Le reste est maintenu).

 

Art. 6. Il est également interdit de verser dans les récipients communs les objets suivants dont l’Administration assure l’enlèvement, mais qui doivent être déposés dans des récipients spéciaux à côté des récipients communs, savoir :

1° Les débris de vaisselle, verre, poterie, etc., provenant des ménages.

2° Les coquilles d’huîtres.

Supprimer le § 2

 

Art. 7. Il est interdit aux chiffonniers de vider les récipients sur la voie publique ou de faire tomber à l’extérieur une partie quelconque de leur contenu, pour y chercher ce qui peut convenir à leur industrie.

Mettre :

Il est interdit aux chiffonniers de répandre les ordures sur la voie publique ; ils pourront faire le triage sur une toile et devront remettre les ordures dans les récipients.

 

Le vote reflète les dissensions internes au Conseil :

Nombre de votants : 52

Majorité absolue : 27

Pour : 34

Contre : 18

Publié dans | Pas de Commentaires »

Le tri sélectif : c’est Eugène qui l’a inventé !

Posté par Joël le 24 novembre 2010

tri sélectifs poubelle jaune bleue rouge verte Le tri « sélectif » est souvent présenté comme une idée moderne, voire révolutionnaire.   Pourtant, son principe date un peu… 

Il date même du début de la 3ième République.

 

 

Les arrêtés Poubelle.

Ces arrêtés posent les bases de la collecte des ordures ménagères.

 

Le Préfet de la Seine, Eugène-René Poubelle, impose de regrouper les ordures dans des récipients fermés par un couvercle pour que les rues de Paris soient plus propres.

Il signe un arrêté le 24 novembre 1883 qui oblige les propriétaires à acquérir des récipients spéciaux pour leurs déchets et ceux de leurs locataires.

 

Après trois mois de délibérations, de travail en commissions, malgré l’opposition des chiffonniers, et suite au vote du conseil municipal de Paris le 22 février 1884, le Bulletin municipal officiel de la ville de Paris daté du 7 mars 1884 publie un nouvel arrêté préfectoral intitulé « Enlèvement des ordures ménagères, Règlement », également signé par Eugène Poubelle, qui précise les modalités de leur utilisation.

Ces prescriptions ont amélioré de manière considérable l’hygiène des foyers de la capitale.

Le reste de la Préfecture de la Seine suit progressivement.

Cette invention s’est répandue dans toutes les grandes villes de France, même s’il a fallu attendre la Seconde Guerre mondiale pour que les poubelles soient totalement généralisées.

 

Le tri dès le 19ième siècle

Le bon vieil Eugène avait tout prévu :

A l’origine, ce récipient devait être en bois, garni de fer blanc à l’intérieur pour des raisons de sécurité et de propreté.

Il devait également être muni d’un couvercle et avoir une capacité maximale de 120 litres.

 

Le Préfet de la Seine avait même à l’époque imaginé la collecte sélective.

3 conteneurs obligatoires : un pour les déchets organiques, un pour papiers et chiffons, le dernier étant réservé au verre, faïence ou coquilles d’huitre !

Autant dire que plus d’un siècle plus tard, on redécouvre le tri sélectif…

 

Un nom qui restera célèbre

Les Parisiens prirent l’habitude de désigner les réceptacles à ordures du nom du préfet Poubelle.

La définition de la « poubelle » fut insérée dès 1890 dans le supplément du Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle.

 

Eugène Poubelle fut également à l’origine de la mise en route du tout-à-l’égout, concept qui gagna la faveur du public, suite à la dernière résurgence du choléra en 1892.

Cela lui permit, en 1894, de faire passer un arrêté imposant aux propriétaires de raccorder leurs immeubles au réseau d’égout.

 

Aujourd’hui une seule rue porte son nom à Paris, dans le 16ième arrondissement, mais elle est bien courte (28 m) et n’a qu’un numéro, le 2.

Voilà peut-être une idée originale de nom de rue ?

plaque de rue Eugène Poubelle Paris

 

Le meilleur déchet est celui qu’on n’a pas produit.

Certes le renforcement et la généralisation du tri des déchets est indispensable, mais pensons en premier lieu à réduire le volume des déchets : c’est tout le sens de cette semaine Européenne.

 

Pour cela il suffit par exemple de :

  • Se demander, lors de l’acte d’achat, si le produit envisagé est indispensable.
  • Se demander si, par hasard, l’on ne pourrait pas emprunter, louer ou partager cet objet/produit plutôt que de l’acheter.
  • Acheter des appareils de qualité qui dureront longtemps
  • Remplacer un objet jetable (lingette, appareil photo, vaisselle en carton…) par un autre qui dure plus longtemps.
  • Éviter les produits trop emballés. Leur préférer des recharges, des grands formats ou des produits vendus en vrac.
  • Éviter les portions individuelles.
  • Utiliser un cabas ou un caddie pour les courses et refuser ainsi les sacs plastiques
  • Placer la nourriture dans des boites en plastique au lieu de l’emballer dans du papier aluminium.
  • Pour les pique-niques, utiliser des boites en plastique, des gourdes et des couverts lavables.
  • Utiliser des éponges (pour nettoyer) et des serviettes ou des torchons (pour essuyer) à la place de l’essuie-tout.
  • Boire de l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille.
  • Refuser les publicités par une affiche sur sa boite aux lettres…
  • Surveiller les dates de péremption des aliments…

 

 

 


 

Publié dans Ephéméride, Histoire, Le saviez-vous ? | 2 Commentaires »

Ça n’arrive pas qu’aux autres !

Posté par Joël le 19 novembre 2010

 

Lors du salon organisé par l’association Beuvrygeoise « les Albrans » les 29 et 30 mai 2010, parmi les nombreuses animations, plusieurs stands étaient consacrés à la solidarité.

Ça n'arrive pas qu'aux autres ! dans Les Albrans lucien1 Lucien, (est-il encore nécessaire de le présenter aux Beuvrygeois ?), était présent pour sensibiliser les visiteurs au don d’organe.  

 

Un autre stand sur lequel j’ai eu également l’occasion de m’arrêter longuement était tenu par l’association des chiens guides d’aveugles.

Cette ouverture sur les autres, ainsi que les préoccupations environnementales de l’association, ont suscité l’intérêt de Beuvrygeois et ainsi donné naissance à la branche écocitoyenne des Albrans : « l’amicale des Albrans« .

Pour la journée « Ensemble, redonnons vie à nos objets », organisée par l’amicale des Albrans, des actions de solidarités seront couplées avec le thème principal : la réduction des déchets.

 

Collecte de Bouchons le samedi 27 novembre à Beuvry

Dans le cadre de la semaine Européenne de réduction des déchets, les Beuvrygeois sont invités en toute simplicité à faire 2 bonnes actions en une en apportant par exemple des bouchons en plastique :

  • Participer à la réduction des déchets plastiques.
  • Contribuer aux actions de solidarité de l’association  » Les Chtis Truckers « .

Voir les détails ici.

De même, vous mettrez de côté dès aujourd’hui vos bouchons en liège pour RECYCLIEGE France  qui organise la collecte et le recyclage du liège, afin d’obtenir des fonds pour des actions humanitaires (handicap, maladie).

recycliegelogo dans Manifestations

Autres collectes solidaires :

Le 27 novembre 2010, chacun pourra encore réduire considérablement le volume de sa poubelle en redonnant une seconde vie à des jouets en bon état ou des vêtements :

Les jouets seront redistribués pour le Noël des Saint Vincent de Paul.

bannière animée vêtements

Les vêtements enfants chauds seront récupérés par « Mères pour la Paix ».

Organisation humanitaire, Mères Pour la Paix s’emploie à apporter une aide matérielle d’urgence aux femmes et aux enfants victimes de conflits armés, à promouvoir des micro-projets économiques ou culturels, de manière à leur permettre de se reconstruire et de retrouver leur autonomie.

De plus, le club Soroptimist de Béthune (qui a organisé le week-end dernier le salon Talents de Femme), partenaire de plusieurs actions humanitaires, sera présent le 27 novembre.

Les représentantes se chargeront de la collecte des vêtements « été » pour les remettre AZN (Association inter-villages ZORAMB NAAGTAABA). AZN regroupe 10 villages au Burkina Faso.

 

Collecte de livres
L’association des femmes françaises « Les femmes en Crète » a monté une bibliothèque (belles revues et livres dont elles sont avides) car elles connaissent toutes le grec, travaillent mais n’ont  pas à disposition la culture française. La « bibliothèque Orange« , bibliothèque tournante, leur fait don de la collection annuelle déjà lue sur Beuvry, Béthune, Nœux (mais ceci représente une trentaine de livres uniquement).

 

Les collectes déjà en place continuent…

 

Par ailleurs, tous les chasseurs sont invités comme le font les chasseurs de l’association les Albrans, à récupérer leurs cartouches vides pour l’opération écocitoyenne « recycladouille« .

 

Enfin, les bouteilles en verre (avec leur couvercle à visser) servirons à l’association des croqueurs de pomme pour conditionner les jus de pomme pressé artisanalement comme vous avez vu lors du salon des 29 et 30 mai.

 

Voici le type de bouteilles collectées :

bouteillesvides dans Solidarité

 

Rendez-vous le samedi 27 novembre 2010 salle du tir à Beuvry.

poubelle7

(Toutes les informations en cliquant ici)

 


 

Publié dans Les Albrans, Manifestations, Solidarité | 1 Commentaire »

éphéméride

Posté par Joël le 7 novembre 2010

Je vous ai déjà proposé quelques articles à la date anniversaire d’un évènement, dans la catégorie « éphéméride ». 

Je vous ai donc fait une petite sélection pour novembre qui, vous le verrez, n’est pas faite totalement au hasard.

éphéméride à effeuiller

9 novembre 1970

Charles de Gaulle s’éteint à Colombey-les-Deux-Églises un an et demi après sa démission.

Selon ses vœux, son enterrement se fait dans l’intimité, seuls les habitants du village et ses compagnons de l’Ordre de la Libération étant invités à la messe. Toutefois, une cérémonie officielle rassemblant les présidents de nombreux pays a lieu parallèlement à Paris.

Charles de Gaulle est né le 22 novembre 1890, dans la maison de ses grands-parents maternels, au 9 rue Princesse à Lille.

 

11 novembre 1940

L’Allemagne signe l’armistice qui met fin à la Première Guerre mondiale.

Quatre années de tranchées, de boue, de gaz, d’horreur dans les deux camps.

 

14 novembre 1888

L’Institut Pasteur est inauguré à Paris par le Président de la République Sadi Carnot.

C’est le premier institut de recherche jamais créé au monde. Il se donne pour objectif l’identification des virus.

 

16 novembre 1945

L’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO : United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)  est née le 16 novembre 1945.

L’objectif que s’est fixé l’organisation est vaste et ambitieux : construire la paix dans l’esprit des hommes à travers l’éducation, la science, la culture et la communication.

 

21 novembre 1783

Les frères Montgolfier parviennent à faire un premier vol libre en ballon dirigeable.

Ce nouvel engin, constitué d’un panier surmonté d’une toile sphérique, décolle grâce à la diffusion d’air chaud.

 

24 novembre 1883

Eugène Poubelle, préfet de la Seine, signe un arrêté qui oblige les propriétaires parisiens à fournir, à chacun de leurs locataires, un récipient muni d’un couvercle.

Parallèlement commence le ramassage de la boîte à ordures qui prendra rapidement le nom de poubelle !

Le préfet Poubelle avait tout prévu : dimension et contenance des boîtes. Il avait même imaginé la collecte sélective.

En effet, trois boîtes étaient obligatoires : une pour les matières putrescibles, une pour les papiers et les chiffons, et une dernière pour le verre, la faïence ou les coquilles d’huîtres !


Publié dans Ephéméride, Histoire, Le saviez-vous ? | Pas de Commentaires »

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77