• Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

La première boite à livres a été inaugurée à Beuvry

Posté par Joël le 1 mars 2020

 

Avec ces tempêtes et averses qui se succèdent que peut-on faire au lieu de regarder la télévision ?

Lire bien sûr !

Si vous avez déjà lu tous les livres de votre bibliothèque, il y a une solution : emportez un ou plusieurs ouvrages dont vous aimeriez partager la lecture et rendez-vous vers une « boite à livres » pour en emprunter un autre (ou plusieurs).

Cela tombe bien, la première boite à livres de Beuvry baptisée par certains « cabane à livres » a été inaugurée samedi dernier à proximité de la poste.

 

boite à livre beuvry cabane à livres beuvry boite à livre beuvry boite à lire 62660

J’avais évoqué une première fois cette idée à l’automne 2018 sans être totalement compris… (j’ai l’habitude de ne pas convaincre instantanément)

Après mon article début 2019 et échange de mails pour expliquer le principe et les multiples aspects (écologie – solidarité – ouverture et partage culturel), le conseil de quartier du centre a accepté d’être porteur du projet. On a déterminé le lieu d’implantation et une cabane à livres a été construite bénévolement par Monsieur Michel THOREL.

Même si mon nom est cité dans la presse en tant qu’initiateur du projet, je n’ai fait que mettre en lumière un concept largement développé en France et même au-delà.

C’est à Monsieur THOREL que revient tout le mérite de cette très belle réalisation. Un grand merci à lui !

 

Je suis désolé de n’avoir pas pu assister à l’inauguration. La date n’était choisie pas celle que j’avais imaginée. C’est néanmoins une belle fin pour mon implication de 6 ans en tant que bénévole au sein du conseil de quartier du centre, même si j’aurais souhaité que d’autres propositions voient le jour elles aussi…

J’y ai déposé plusieurs livres dans différents styles et emprunté un ouvrage Historique en allant prendre quelques photos.

 

La presse en a parlé, voici le texte :

Beuvry : la lecture accessible à tous grâce à une cabane à livres

 

Les conseillers du quartier du Centre dévoilaient la première cabane à livres de la ville, samedi 22 février. Idéalement située place Salengro, en face du bureau de poste et de la salle Bérégovoy, la cabane permettra à tous de déposer ou d’emprunter des livres 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. « Les Beuvrygeois disposent déjà d’une médiathèque, mais cette cabane sera complémentaire », considère l’adjoint au maire, Gaétan Verdoucq.

 

Déjà opérationnelle

À l’origine du projet, Joël Dépretz et ses collègues conseillers du quartier du Centre. Ils ont confié la fabrication de la cabane au menuisier Michel Thorel. Puis, les services techniques ont réalisé les pieds et assuré le positionnement. En bois verni et décorée de rondins, la cahute s’intègre parfaitement dans la végétation, un sapin la protégeant de la pluie. « J’espère qu’elle sera respectée », exprime le menuisier.

 

Pour amorcer la machine, chaque conseiller était venu avec un livre ou un magazine. Et déjà une passante intriguée s’arrêtait. Adepte de la lecture, elle réside à la maison de retraite toute proche. Elle a assuré qu’elle reviendrait.

 

Une belle initiative en faveur de la culture, pour encourager la lecture et son partage. Et si cette cabane devait susciter des envies dans les autres quartiers, c’est bien volontiers que Michel Thorel en fabriquera d’autres.

[L'avenir de l'Artois - 24/02/2020]

 

Encore un peu de lecture avec ces quelques liens :

Mon article de présentation : Boîte à lire ou boite à livres

L’article de l’Avenir de l’Artois : Beuvry : la lecture accessible à tous grâce à une cabane à livres

L’article de La Voix du Nord : Une boîte à livres vient d’arriver dans le centre de Beuvry

Mon article de l’année dernière dans lequel j’évoque à la fois le fait ne pas toujours convaincre (Cassandre), mes idées qui n’ont été entendues et mon implication sur de nombreux thèmes. Cet article comporte lui-même d’autres liens vers tous ces sujets :
Juste quelques lignes, juste quelques articles, juste quelques années…

 

Tous droits réservés. - Reproduction (même partielle) interdite sans l’accord écrit de l’auteur.


Publié dans Ce blog - son auteur, Culture, Ecologie, Photos de Beuvry, Zoom sur | Pas de Commentaire »

Le temps et l’envie

Posté par Joël le 25 août 2019

 

Après 11 ans d’existence, mon blog est resté sans nouvel article depuis près de 100 jours.
Pour répondre aux personnes qui ont eu la gentillesse de s’informer sur les raisons de ce silence et de prendre de mes nouvelles, voici quelques lignes…

 

Pour administrer un blog, il faut du temps, il faut aussi avoir envie de le faire (avoir quelque chose à raconter, à partager), et aussi avoir quelques petites connaissances pour gérer l’éditeur de blog. Sur ce dernier point, je vous invite à retrouver d’anciens articles en cliquant ICI.

 

Avoir du temps…

Le tri de photos, le recadrage, la mise au format pour être ajouté à un blog… tout cela prend un temps que certains sous estiment peut-être. La recherche d’informations, la comparaison des sources puis la rédaction d’une synthèse et la mise en forme pour être publié sur un blog peut parfois s’avérer également chronophage.

Il faut donc du temps, et depuis plus d’un an, je n’en ai pas trouvé autant que je l’aurai souhaité.

Entre vie professionnelle et vie familiale, nous avons tous des périodes où l’on se dit que « ça passe trop vite ».

 internaute gif humour beuvry web

Avoir envie de continuer

Nous avons des périodes où nous pouvons avoir envie d’écrire, de raconter des choses, de travailler des sujets et de partager le fruit de nos recherches. Et puis d’autres où la motivation est moins forte.

On peut aussi être déçu du résultat, du peu d’intérêt que les autres portent à notre travail et parfois surpris du manque de reconnaissance…

C’est un peu comme pour l’investissement dans la vie associative. On donne de son temps, sans compter, et sans attendre d’ailleurs de reconnaissance. Mais, si on s’aperçoit que d’autres personnes peuvent recevoir des éloges sans avoir fait de miracle, sans avoir donné plus de temps que soi-même, et surtout qu’au hasard d’une conversation quelqu’un vous fait remarquer que « toi aussi, tu as fait beaucoup… », alors le doute s’installe. Et même si on n’attend rien en retour de l’investissement, le manque de reconnaissance peut nous laisser un peu perplexe.

Si cette situation que chacun surmonte de manière différente en fonction de son caractère ou de son vécu s’ajoute à une période de moindre disponibilité, alors on fait une pause… plus moins longue.

 

Si vous avez lu certains de mes articles précédents peut-être celui-ci ne fera que compléter ce que vous avez déjà compris.

 


Publié dans Associations, Ce blog - son auteur | Pas de Commentaire »

Boîte à lire ou boite à livres

Posté par Joël le 16 janvier 2019

 

Une boîte à lire (ou boîte à livres) est une toute petite bibliothèque « de rue » où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement.
Il en existe des milliers en France, des centaines dans la région.
Alors, pourquoi pas à Beuvry ?

 

De quoi parle-t-on exactement ?

Une boîte à livres est un espace gratuit de retrait et de dépôt de livres, situé dans un lieu d’accès libre au public de manière permanente, sans inscription ni engagement d’aucune sorte des lecteurs, emprunteurs ou déposants. 

Un livre peut être emprunté pour une heure, deux semaines, trois mois ou plus.

Les premières boîtes à livres sont apparues à Graz (en Autriche), en 1991, sous le nom de « bibliothèques ouvertes », dans le cadre d’un projet artistique. Le projet a été renouvelé à Hambourg (en Allemagne) en 1993 et à Mayence (également Allemagne) en 1994.

Depuis les bibliothèques ouvertes se sont multipliées partout dans le monde !

On en trouve à proximité des gares, sur des lieux touristiques, et même sur la place de petits villages.

 

A quoi ça ressemble ?

Elles sont de dimensions, de formes, de couleurs très différentes.

Elles peuvent être de fabrication totalement artisanale, parfois achetées, et souvent réalisées à partir d’un objet détourné (armoire, réfrigérateur, cabine téléphonique…).

boite à livres boite à livres boite à livres boite à livres

 

Quel est l’intérêt ?

Les boîtes à livres peuvent être considérées comme des outils d’accès à la culture pour tous, et pourquoi pas, des outils pour animer un village ou un quartier. 

Il ne s’agit absolument pas de venir en concurrence avec les commerces de livres neufs ni avec les bibliothèques publiques.

Mettre en place une boîte à livres, c’est s’inscrire sur plusieurs plans :

  • écologie : donner (des livres) plutôt que jeter.
  • solidarité : permettre aux personnes qui ont peu de moyens d’accéder à la lecture sans être obligées d’acheter des livres neufs et sans forcément s’inscrire à une médiathèque.
  • ouverture culturelle : donner ou redonner le goût de la lecture, dans une société devenue « tout numérique ».
  • partage culturel que l’on peut résumer de cette façon : « j’ai aimé ce livre, j’invite d’autres personnes à le lire ».

 

Comment de simples passants deviennent-ils utilisateurs ?

Le principe est maintenant connu : on apporte un livre (ou plusieurs) et on repart avec un livre (ou plusieurs) déposé(s) par une autre personne. On peut aussi laisser un livre sans en reprendre et prendre un livre sans forcément en déposer un ce jour-là.

Et on l’a vu également ci-dessus, ces lieux doivent être accessibles en permanence au public.

Mais pour les promeneurs qui n’ont jamais vu de boite à livres (et qui n’ont pas encore lu cet article), comment peuvent-ils savoir de quoi il s’agit ?

Si j’avais à écrire un mode d’emploi court, je crois que je le rédigerai ainsi :

« Prends le livre, c’est gratuit. Rends-le, c’est gratuit aussi. Et si possible, ramènes-en un ! »

Il faudrait que ce soit écrit suffisamment grand pour que ce soit lisible par les passants.

On peut ensuite compléter par un texte un peu plus complet précisant les règles de respect du lieu et des autres usagers.

 

Alors… pourquoi pas à Beuvry ?

Je me suis fait la réflexion il y a déjà longtemps, j’ai officiellement proposé l’idée il y a plusieurs mois, mais je n’avais pas encore trouvé le temps de faire un article sur le sujet.

A suivre… peut-être !

 


Publié dans Culture, Ecologie, Le saviez-vous ?, Solidarité | 2 Commentaires »

Quelle solution pour Graam chien-guide à Beuvry ?

Posté par Joël le 15 août 2018

 

Avec cet été particulièrement ensoleillé, on passe beaucoup moins de temps sur internet. Encore moins de temps que les autres étés.
Je n’avais pas prévu d’écrire un nouvel article avant la fin août. Mais l’actualité Beuvrygeoise m’a donné envie de m’exprimer.

 

Quelle solution pour Graam chien-guide à Beuvry ? dans Comprendre pour Agir ffac_logo

Nous avons tous croisé ou aperçu au moins une fois dans Beuvry, madame Revillon et son fidèle compagnon Graam, chien-guide.

Un article de presse a attiré l’attention de centaines de Beuvrygeois sur sa situation impensable.

Madame Revillon a décidé de se séparer de Graam qui lui est pourtant indispensable dans sa vie de tous les jours.

La raison ?

Des plaintes à répétition parce qu’elle ne peut pas ramasser les déjections de Graam, son chien guide ! (Cliquez pour lire l’article)

 

Si on peut parfaitement comprendre l’exaspération des piétons qui subissent au quotidien les désagréments des déjections de chiens aux maitres valides sans scrupules, on ne peut pas accabler les propriétaires de chiens-guides qui ne peuvent pas ramasser les déjections de leur compagnon.

 

Les beuvrygeois engagés dans la vie locale à divers titres ne peuvent-ils pas se mobiliser au-delà des idéaux qui les différencient dans une action citoyenne dépassant les clivages pour trouver une solution ?

 

Liens :

Beuvry : elle dit adieu à son chien-guide pour quelques crottes

Commentaires sur la page Facebook du journal  

Fédération Française des Associations Chiens guides d’aveugles


Publié dans Comprendre pour Agir, Solidarité | Pas de Commentaire »

18 juin 2018 : Commémoration de l’appel du 18 juin 1940

Posté par Joël le 21 juin 2018

 

S’il y avait bien quelques drapeaux tricolores dans Beuvry ce 18 juin, c’était probablement à la gloire des footballeurs plutôt que pour honorer ceux qui se sont battu contre l’occupant nazi.

 

Cette année, en l’absence d’échéance électorale, la commémoration de l’appel du Général De Gaulle (Journée nationale commémorative de l’appel du Général De Gaulle, le 18 juin 1940, à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi, le 18 juin) n’a rassemblé qu’une petite poignée de Beuvrygeois.

 

harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry

 

L’harmonie de Beuvry a notamment interprété le chant des partisans, hymne de la Résistance Française durant l’occupation .

 

Liens : 

Le chant des partisans

Texte de l’appel du 18 juin 1940 par le général Charles De Gaulle

 


Publié dans Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Associations, Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

8 mai 2018 à Beuvry

Posté par Joël le 10 mai 2018

 

La seconde guerre mondiale a emporté des dizaines de soldats Beuvrygeois morts pour la France et de très nombreuses victimes civiles (morts sous les bombardements, exécutés, déportés). 

Notre Dame de LORETTE   dans Lieux de mémoire drapeaufrance

Le lundi 7 mai 1945 à 2 heures 41 du matin, au siège de l’État-major suprême des Forces expéditionnaires alliées à Reims, le chef suprême de forces armées allemandes, le général Alfred Jodl, signa les documents stipulant la capitulation sans conditions de toutes les forces allemandes aux Alliés :

« Toutes les forces sous commandement allemand doivent cesser les opérations actives à 23 h 01, en Europe centrale, le 8 mai 1945 ».

Au lendemain de la capitulation sans condition de l’Allemagne, les chefs d’états et de gouvernements alliés, annoncent simultanément sur les radios la cessation officielle des hostilités en Europe. En France, ce fut le Général de Gaulle qui annonça la fin des combats, le 8 mai à 15 heures.

Chaque année, le 8 mai, on commémore la capitulation de l’Allemagne nazie et la fin des combat en Europe.
(La fin véritable de la Seconde Guerre mondiale interviendra le 2 septembre suivant, avec la capitulation du Japon après les explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août.)

 

Les commémorations de cette année se sont déroulées  sous le soleil.

8 mai 2018 à Beuvry dans Anciens Combattants et Victimes de Guerre 8-mai-2018-beuvry-1 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry

Les manifestations patriotiques n’attirent plus les citoyens.

En effet, malgré le très beau temps, il n’y avait pas plus de monde que la moyenne…

Quand il pleut ou il fait froid, certains prétextent le mauvais temps pour ne pas rendre hommage aux victimes de guerre.
Et quand il fait beau… Il faut trop chaud ?

8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry cérémonie 8 mai 2018 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry 8 mai 2018 à Beuvry

 

Peut-être verra-t-on quelques beuvrygeois réapparaître le 11 novembre 2019 ou le 19 mars 2020…

Mais combien de personnes seront encore prêtes à donner une heure de leur temps pour rendre hommage aux victimes des guerres dans 10 ou 20 ans ?

 

Liens :

Monument aux morts – place de la Liberté à Beuvry

 Site des bleuets de France

 


Publié dans Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Associations, Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Lieux de mémoire, Photos de Beuvry | Pas de Commentaire »

Fête du travail 2018 à Beuvry

Posté par Joël le 7 mai 2018

Fête du travail 2018 à Beuvry dans Associations 2018-05-01-1

 

Retour en images sur le 1er mai 2018 à Beuvry…

 

harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry harmonie beuvry


Publié dans Associations, Décorés du travail, Harmonie de Beuvry, Manifestations | Pas de Commentaire »

19 mars 2018 : Commémoration des accords d’Évian

Posté par Joël le 20 mars 2018

 

Une petite poignée de Beuvrygeois ont bravé le froid en fin de journée, ce lundi 19 mars, pour la « journée nationale du souvenir et du recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc » (créée officiellement par la loi N° 2012-1361 du 6 décembre 2012)

beuvry 19 mars 2018

Le 19 mars 1962, à midi, prend officiellement effet un cessez-le-feu signé la veille à Évian, mettant fin à 7 ans et demi de guerre en Algérie. La veille, à Évian, le gouvernement français a cédé au GPRA (gouvernement provisoire de la république algérienne) ses pouvoirs sur l’Algérie et le Sahara. Les accords ont été signés par le ministre Louis Joxe et le vice-président du GPRA Krim Belkacem. 

 

beuvry 19 mars 2018

 

Voir également :

Situer la stèle Julien Guérard à Beuvry

18 mars 1962 – Accords d’Évian

Les Journées Nationales Commémoratives


Publié dans Anciens Combattants et Victimes de Guerre, Associations, Commémorations, Harmonie de Beuvry, Histoire, Lieux de mémoire | Pas de Commentaire »

Quelques mots sur la journée mondiale des zones humides 2018

Posté par Joël le 2 février 2018

 

Le 2 février, c’est la chandeleur…  mais c’est aussi la journée mondiale des zones humides.

Cette journée mondiale des zones humides a été créée pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le mardi 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne. On l’appelle d’ailleurs « la Convention de Ramsar ».

Chaque année, un thème est attribué à la  journée mondiale des zones humides. Le thème de 2018 est « les zones humides pour un avenir urbain durable ».

 

Quelques mots sur la journée mondiale des zones humides 2018 dans Comprendre pour Agir ramsar-logo-jmzh

 

Depuis plusieurs années j’ai travaillé sur le thème de l’eau sous différents angles (eutrophisation, pollution de l’eau, cycle de l’eau, Réseau hydrographique, lois sur l’eau) et j’ai partagé le résultat de mes recherches sur ce blog ou dans le cadre associatif.

J’ai aussi réalisé des dossiers, mis à la disposition du public dans le cadre de manifestations éco-citoyennes : « Les besoin en eau dans la production alimentaire » ; « La gestion des zones humides » ; « L’eau potable »… pour au final une prise de conscience bien maigre.

 

J’ai encore dans ma besace quelques textes et dossiers sur tous ces sujets en lien avec l’eau. 

J’ai par exemple entamé début 2017 un dossier sur le thème « Les zones humides et les inondations » que je n’ai pas eu l’occasion de porter à votre connaissance (La JMZH 2017 avait pour thème « Les zones humides pour la prévention des risques de catastrophes »).

Peut-être que je trouverai un peu de temps pour en faire un condensé sur mon blog.

zone humide  Qu'est-ce qu'une zone humide ? Qu'est-ce qu'une zone humide ? Qu'est-ce qu'une zone humide ? Qu'est-ce qu'une zone humide ?

 

En attendant, à l’occasion de cette journée mondiale des zones humides 2018 je vous invite à retrouver mon travail en lisant ou relisant quelques articles :

 

Quels sont les types d’inondations ?

Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Eutrophisation en images

Préservation des zones humides : entre belles déclarations et réalité (article de 2015)

2 février : journée mondiale des zones humides (article de 2011)

La préservation des zones humides, vu de Beuvry (article de 2011)

Réseau hydrographique et lois sur l’eau

 

Vous pouvez également visiter le site officiel https://www.ramsar.org/fr/


Publié dans Comprendre pour Agir, Eau, Ecologie, Les Albrans | Pas de Commentaire »

Travaux sur les enrochements en baie d’Authie

Posté par Joël le 3 décembre 2017

 

Vous le savez, sur ce blog je partage parfois des informations qui ne concernent pas Beuvry directement*. Mais ces articles ont pour la plupart un rapport avec la commune :

Ils sont parfois présentés sous forme de dossiers :

Les transports en commun urbains→ le BHNS (Beuvry est à une extrémité de la future ligne).

Réseau hydrographique et lois sur l’eau → la Loisne, le canal des mines, le canal à grand gabarit traversent Beuvry.

Histoire des élections municipales Françaises →  Liste des maires de Beuvry de la révolution aux années 60.

Sans oublier les thèmes qui reviennent souvent pour lesquels je n’évoque pas nécessairement le rapport avec Beuvry car chacun peut faire par lui-même : le bassin minier, l’Histoire, l’écologie, …

Cette diversité de sujets m’a donné l’idée de modifier le bandeau supérieur de mon blog en début d’année.

Travaux sur les enrochements en baie d'Authie dans Eau bandeau-tout-beuvry     bandeau-vu-a-beuvry berck dans Ecologie

Aujourd’hui, vu de Beuvry, je vous propose un sujet sur lequel je me suis penché*, qui d’une part reste en rapport avec des articles récents (inondations - PAPI) et d’autre part interpelle sans doute bon nombre de Beuvrygeois qui se rendent souvent à Berck ou à Fort Mahon : l’évolution de la baie d’Authie.

Voici donc un article un peu plus long que la moyenne… la saison se prête à la lecture ! 

 


 

Depuis la mi-octobre, et jusqu’à la mi-janvier 2018, une dizaine d’engins s’activent en Baie d’Authie pour renforcer le cordon dunaire situé sur les communes de Berck et de Groffliers.

Travaux sur les enrochements en baie d'Authie

 

Que se passe-t-il en Baie d’Authie ?

L’accumulation des sables et sédiments sur sa rive sud provoque une dérive de l’estuaire, érodant la rive nord en entrée de baie, tout en colmatant le fond de la baie.

La lente dérive des courants de marée, poussés au nord par le poulier, s’est progressivement accélérée, notamment depuis début 2011.

Cette dérive se traduit par une érosion intense du cordon dunaire au lieu-dit du « bois de sapins » bien connu des amoureux de la baie.

Le cordon dunaire disparaissant, une brèche, toujours grandissante, s’y est créée début 2013, la porte est ouverte vers les zones arrière dont le niveau (entre 4 et 5m) est inférieur à celui des grandes marées.

L’accélération de l’érosion est telle que la dune a reculé en cet endroit de plus de 90m de février 2011 à novembre 2013. Depuis, le recul a persisté, avec une moindre intensité et rapidité.

Travaux sur les enrochements en baie d'Authie

 

Quelles sont les risques et conséquences ?

Le risque majeur qui menace potentiellement le secteur est la submersion de la zone arrière par la brèche en cas d’aléa climatique, dans les proportions forcément toujours grandissantes compte tenu de l’élargissement de la zone où ne subsiste aucun obstacle.

Mais il existe aussi un risque d’entrée progressive de la mer, sans aléa climatique particulier, quand les niveaux bas seront atteints.

Les conséquences sont la mise en danger des riverains de proximité et la dégradation de leurs biens, un patrimoine environnemental dunaire sauvage en voie de disparition, une salinisation des terres agricoles et de la nappe phréatique et une asphyxie du fond de baie avec des impacts faunistiques et floristiques désastreux.

Si on laisse la dérive des courants se perpétuer il est clair que le risque grandira toujours.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez pour télécharger le dossier :
« COMPRENDRE L’EROSION EN BAIE D’AUTHIE » (Document très instructif produit par l’association « Association de Défense contre la mer en Baie d’Authie ».)

 

Il fallait donc agir !

Le projet a été initié en 2016 par la Communauté de Communes. Il a été soumis à une enquête publique** portant sur la demande de concession d’utilisation du Domaine Public Maritime en vue du maintien d’ouvrages de défense contre la mer et de travaux de reconstruction d’un cordon en enrochements.

Le projet a naturellement fait l’objet d’un avis d’appel public à la concurrence intitulé « Travaux d’entretien du cordon d’enrochement des sternes ». Les entreprises devaient répondre au plus tard le 14 octobre 2016, soit environ un an avant le début des travaux.

 

Enquête publique

Le dossier d’enquête a été mis à la disposition du public aux heures normales d’ouverture des bureaux des mairies de Berck et de Groffliers du 15 mai au 16 juin 2017. 

Considérant notamment :

  • que les Avis Favorable formulés par les autorités compétentes ont été pris en considération ;
  • qu’aucune requête n’a été formulée durant l’ouverture de l’enquête tant sur les registres déposés en mairies de Berck sur Mer et Groffliers que sur le site internet ouvert spécialement à cet effet en Préfecture du Pas-de-Calais ;
  • que les conclusions de l’étude d’impact confirment que les travaux envisagés sont de nature à permettre la stabilisation du rivage sans conséquence sur les milieux naturel floristique et faunistique si ce n’est d’envisager durant l’exécution des travaux, des mesures particulières en vue d’assurer la tranquillité des populations de marsouins – phoques gris veaux marin sur leurs zones de repos ;

le Commissaire Enquêteur qui avait tenu 2 permanences sur chaque commune a rendu un avis favorable le 23 juin 2017.

 

Quelques chiffres

Un  cordon d’enrochement de 1,5 km pour une largeur variant de 3 à 5 m va renforcer l’enrochement déjà présent mais insuffisant.

Au final se sera environ 40.000 tonnes de roches provenant du bassin carrier de Marquise qui seront disposées dans la baie d’Authie pour constituer un « mur » qui empêchera l’eau de s’infiltrer dans les terrains situés derrière la baie.

 

Coût total : 1,39 millions d’euros, subventionnés à hauteur de 80% par l’État et l’Europe.

Dans la foulée de ces travaux, un ré-ensablement de 30.000 m3 est prévu au Bois de Sapin.

 

Travaux en cours

Voici quelques photos personnelles du dimanche 26 octobre :

berck travaux enrochements berck enrochements berck berck travaux enrochements berck enrochements berck

©  Reproduction Interdite

 

Voici une petite vidéo réalisée quelques semaines après le début des travaux :

 

 

Peut mieux faire…

L’association SOS Baie d’Authie précise dans un texte qui accompagne cette vidéo : 

« Notre association réclamait ces travaux depuis sa constitution le 15 01 2011, alors nous n’allons pas nous plaindre. D’autant plus que l’on y « met le paquet » et que l’on sécurise le secteur devenu fragile du cordon dunaire au niveau du camping du Halloy, devant une proche zone basse urbanisée, danger que nous signalions depuis deux ans. Bravo donc.
Rappelons que ces enrochements, qui ont été construits en plusieurs fois ,au fur et à mesure de la fragilisation de la dune par les tempêtes, étaient en fait un complément de la digue submersible qui remplissait de moins en moins sur le devant son rôle de brise lames du fait de son progressif délabrement.
Le dispositif sera complet lorsque que cette digue sera confortée. C’est dans les tablettes à ce que l’on nous a dit, mais quand???
Nous regrettons cependant que ces travaux ne concernent que la partie berckoise des enrochements qui allaient jusqu’au blockhaus, le bois de sapins n’est donc pas concerné par cette opération.
A Berck on respire mais à Groffliers on tousse encore.
Pourtant on se dit qu’avec un cordon d’un tel volume au bois de sapins, complété côté mer, d’un dispositif de blocage du courant et côté dune d’un rechargement en sable préservant d’un débordement, on serait tranquilles pour un bon moment. » 

 

Quelques liens

Connaissez-vous PAPI ?

Réflexions personnelles et méthodes de travail

Un million de visites !

Les phoques de la baie d’Authie

Site de l’association SOS Baie Authie

Page Facebook de l’association

Voir également les liens (bleu clair) contenus dans l’introduction de cet article.

 


*  Il m’est arrivé à plusieurs reprise de constater que certaines personnes ne portaient pas un intérêt aussi sincère que celui qu’elles affichaient publiquement sur des thèmes tels que l’Histoire ou l’écocitoyenneté et à chaque fois j’ai eu envie d’arrêter ou limiter ce partage d’informations. Des échanges récents m’ont finalement encouragé à poursuivre quelques temps cette démarche. L’article que je vous ai proposé aujourd’hui avait une autre destination, je me suis finalement décidé à le publier sur mon blog.

** Comme c’est souvent la cas, l’enquête publique n’a pas reçu beaucoup d’attention de la part des habitants…
(Souvent, ceux-là même qui refusent de se pencher vraiment sur les dossiers, d’assister aux réunions publiques en écoutant attentivement les intervenants ou de formuler des remarques lors d’enquêtes publiques sont les premiers à se manifester bruyamment lorsque les décisions sont prises… mais c’est un autre sujet.)


Publié dans Eau, Ecologie, Le saviez-vous ?, Revue de presse | Pas de Commentaire »

12345...12
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77