• Visiteurs

    Il y a 6 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • A visiter

    Proverbes, citations, dictons, questions du jour...

    échange

    Cliquez

     

    Le saint du jour dans le calendrier grégorien et la correspondance dans calendrier républicain.

    A visiter aussi...

     

  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Lentilles d’eau : photos à Beuvry

Posté par Joël le 29 juin 2010

Pour répondre à un commentaire, voici une série de photos prises à Beuvry le 21 et le 24 juin 2010.

Sur le canal de la compagnie des mines de Nœux (dit canal de Beuvry), sur le canal à grand gabarit (canal d’Aire à la Bassée), ou un ancien chantier naval (embranché sur le canal à grand gabarit, côté Gorre), on peut constater que Beuvry n’est pas épargné par les lentilles d’eau.

basenautique 24 juin 2010.jpg eutrophisationcanal de beuvry 21 juin 2010 eutrophisation canal des mines Beuvry 22 juin 2010 eutrophisation beuvry petite jonction au canal d'aire eutrophisation canal d'aire à la bassée 24 juin 2010 Beuvry canal grand gabarit beuvry 24 juin 2010 eutrophisation ancien chantier naval beuvry


Publié dans Canaux, Eutrophisation, Lentilles d'eau, Photos de Beuvry | Pas de Commentaire »

Si on parlait d’eutrophisation ?

Posté par Joël le 19 juin 2010

L’eutrophisation est un phénomène certes naturel, mais il est amplifié par les rejets des activités humaines.

Ce sujet a été évoqué sur plusieurs blogs. Les réactions semblent encore peu nombreuses.

A l’approche des vacances et des loisirs aquatiques, je vous propose juste de visionner cette vidéo.

 

Pour mémoire, et peut-être avant de compléter ce sujet, vous pouvez relire les articles suivants :

Marais des Albrans et Eutrophisation

Une forme d’eutrophisation dans les environs de Beuvry ?

Des envahisseurs

Eutrophisation (définition)

Dystrophisation (définition)

Bloom (définition)


Publié dans Comprendre pour Agir, Eau, Ecologie, Eutrophisation, Lexique, Vidéo | Pas de Commentaire »

Triste nouvelle : pollution avérée

Posté par Joël le 27 février 2010

Lorsque que l’on tient un blog pour parler principalement de sa ville (actualités de Beuvry, annonces et informations sur les manifestations : festivités, rendez-vous patriotiques, rencontres associatives…) ou de sujets variés en rapport avec cette ville (histoire, géographie, hydrographie, environnement, tramway…), quoi de plus désagréable que de devoir annoncer une mauvaise nouvelle ?

 

L’association Beuvrygeoise  » Les Albrans  » ne ménage pas sa peine depuis des années pour entretenir bénévolement un Marais situé à Annequin, juste à la limite de Beuvry.

 

Le 23 novembre 2009, je vous ai proposé une réflexion sur l’eutrophisation :

Une forme d’eutrophisation dans les environs de Beuvry ?

 

En janvier 2010, j’ai attiré votre attention dans la rubrique  » liens du moment  » avec l’article des Albrans : Actualité de ce dimanche qui annonçait la mort de canards et montrait des photos inquiétantes de poissons morts.

 

Suite à cela, des analyses d’eau ont été réalisées.

 

Les résultats des analyses sont rentrés du laboratoire.

Le commentaire du chef de laboratoire est plus qu’alarmant, et les Albrans s’inquiètent fortement de l’avenir du marais.

 

Pour avoir des détails sur cette pollution et je l’espère soutenir les Albrans, au moins moralement,

je vous invite à lire cet article et à le faire connaître : Analyses d’eau sur le marais

 

Merci pour eux, merci pour les générations futures, car au travers de cet exemple local n’est-ce pas un signe évident d’une dégradation générale de l’environnement ?

 


Publié dans Associations, Eau, Ecologie, Les Albrans, Quoi de neuf ? | 1 Commentaire »

Une forme d’eutrophisation dans les environs de Beuvry ?

Posté par Joël le 23 novembre 2009

La pollution aquatique s’accroît-elle dans la région ?

Ce phénomène d’eutrophisation est-il grave ?

Quelles sont les causes et conséquences des apparitions des lentilles d’eau

ou de plantes verdâtres à la surface des marais ?

Sommes-nous directement concernés ?

 

Nous avons lu sur le blog de l’association les Albrans les inquiétudes des bretons sur la prolifération des algues vertes, les conséquences et les responsabilités humaines… Cliquez pour relire cet article

Une promenade sur les marais d’Annequin et de Cambrin, ont attiré mon attention : la surface des plans d’eau est recouverte de plantes verdâtres. Cliquez pour relire un article sur le sujet

Nous pouvons contribuer à la réflexion, car nos plans d’eau naturels ou artificiels sont bien concernés par le phénomène.

 


 

Voici une synthèse de mes recherches sur l’eutrophisation : 

L’eutrophisation est la modification et la dégradation d’un milieu aquatique lié, en général, à un apport exagéré de substances nutritives qui augmentent la production d’algues et de plantes aquatiques.

Un milieu aquatique eutrophe (du grec eu : « bien, vrai » et trophein : « nourrir »), tels que cours d’eau ou mares, décrit originellement sa richesse en éléments nutritifs, sans caractère négatif.

Pourtant, à partir des années 70, le terme eutrophisation a été employé pour qualifier la dégradation des grands lacs par excès de nutriments (comme le lac d’Annecy, le lac du Bourget ou le lac Léman).

Il a aujourd’hui un sens proche de dystrophie et vient souvent comme qualificatif de sens négatif pour des milieux aquatiques d’eau douce ou marins.

 

Un milieu aquatique pauvre en éléments nutritifs est dit oligotrophe ; dans le cas intermédiaire, on qualifie le milieu de mésotrophe.

Étant donné que les facteurs naturels produisent des milieux plus ou moins chargés en nutriments en dehors de toute intervention humaine, l’état d’eutrophisation d’un milieu aquatique doit être apprécié en fonction de sa nature et ne peut pas se baser sur des indicateurs absolus.

L’eutrophisation est aussi une des étapes du processus naturel qui transforme lentement les lacs peu profonds en marais, puis en prairie ou en mégaphorbiaies et finalement en forêt. Le comblement d’une mare ou d’un marais est très accéléré par la présence de nutriments artificiels, par la proximité d’arbres (à cause des feuilles mortes), mais aussi par l’absence de faune se nourrissant dans l’eau tout en exportant les nutriments.

L’atterrissement d’une petite mare en sous-bois peut se faire en quelques décennies, alors que les lacs naturels se comblent eux en dizaines de milliers voire en millions d’années.

 

Les causes de l’eutrophisation :

Apport excessif de nutriments : azote (des nitrates par exemple), carbone (matières organiques,  carbonates…) et phosphore notamment. Le phosphore étant généralement le facteur limitant dans les milieux aquatiques naturels (loi de Liebig), ce sont ces composés, en particulier les phosphates qui permettent l’emballement du processus.

Ce milieu déséquilibré, dystrophe, devient alors hypertrophe.

 

Ce processus a comme principales origines :

  • des épandages agricoles excessivement riches en engrais (azote et phosphore),
  • des rejets industriels ou urbains riches en nitrates, ammonium, matières organiques non traitées, la présence de polyphosphates dans les lessives font de l’eutrophisation un processus fréquent, atteignant même les zones océaniques (pouvant provoquer l’extension de zones mortes), ou le développement d’algues toxiques, telles Dinophysis, sur les littoraux, par exemple en Bretagne (rejet du lisier provenant des élevages de porc).

 

Des effets visibles :

  • Augmentation du volume d’algues ;
  • Développement de phytoplancton toxique ;
  • Développement de pathogènes par diminution de la pénétration des UV qui ont un pouvoir désinfectant ;
  • Diminution de la biodiversité (animale et végétale) ;
  • Diminution du rendement de la pêche …

 

Elle a aussi des effets négatifs sur le tourisme (suite à la perte de transparence de l’eau, au développement d’odeurs et augmentation de l’envasement).

Parfois les algues peuvent boucher les prises d’eau, les filtres, entraver le fonctionnement d’écluses voire du moteur de petits bateaux pour les algues filamenteuses.

 

Sources :

Mon Carnet à Spirales (définitions) : http://definition.over-blog.fr

Le blog des Albrans : http://albransbeuvry62.over-blog.com

 


Publié dans Associations, Eau, Ecologie, Eutrophisation, Les Albrans, Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

Beuvry : ce n’est pas fini !

Posté par Joël le 31 octobre 2008

 

 

Risques sur les habitations, atteinte à l’environnement, risques de pollution, nuisances diverses…

Un réseau de vigilance semble se mettre en place à Beuvry, indépendamment des engagements politiques des uns et des autres . Beuvrygeoises, Beuvrygeois, n’attendez pas qu’il soit trop tard !

 


Récapitulatif des articles sur la page dossiers Beuvrygeois

En visitant le blog de l’opposition municipale, vous trouverez sans doute des commentaires dont les auteurs vous invitent à visiter leur site. Même si le reste du site en question ne vous intéresse pas voyez ce que chacun à dire à propos des forages qui, je vous le rappelle ne sont pas du tout abandonnés.

Attention aux titres des journaux, contrairement à nous, les bénévoles de l’information sur internet, les journalistes ont pour habitude de jongler avec les mots, un titre accrocheur, et vous retenez ce qu’ils ont envie de vous faire retenir.

 

Comme chaque adhérent l’association « Les 4 arbres », j’ai reçu mardi la lettre relative à leur consultation du dossier. 

Chacune des 12 questions posées dans cette lettre soulève un point sur lequel nous devons être attentifs.

Mercredi, j’ai passé quelques heures à consulter le dossier du SMAEL en mairie. En essayant de répondre à au moins une des questions, bien d’autres me sont apparues ! Je suis surpris que si peu de personnes soient allées consulter ce dossier. Même sans être spécialiste, il y a des choses à découvrir. Allez y aussi, l’accueil par le personnel communal est très sympa, en plus il fait bien chaud à la mairie ! 

Voici quelques unes des très nombreuses questions qui attendent des réponses de la part des décideurs.

1/ Pourquoi le schéma récapitulatif de la ressource en eau de la CALL à échéance 2010 fait-on apparaître les forages F4 et F5 avec un débit de 6000 m3 / jour.

2/ Pourquoi le dossier qu’a adressé le SMAEL à l’association « les 4 arbres » n’est pas à l’identique du dossier actuellement déposé en mairie. Il manque les pages 114 à 120 ? (mes remarques sous forme de commentaires sur le blog de Voltaire Bouque)

3/ Pourquoi installer un réservoir à cet endroit là ? Les explications du SMAEL ne nous ont pas convaincu. Les contraintes techniques pour la remontée de l’eau ne peuvent pas mener dans les quatre tracés de longueur différente au même point de convergence qu’est le terrain sur lequel se situe F4 ! 

4/ Nous sommes très réticents  à avoir une construction de plus sur les champs captants (dits irremplaçables), d’autant plus que des risques inhérents au chantier d’abord, puis à l’utilisation du matériel sont prévus. 

5/ La profondeur du chantier pour la traversée sous le canal nous fait craindre de grandes perturbations, voire pollutions de la nappe phréatique qui se situe à cette profondeur. 

6/ Pourquoi la ville de Béthune n’est elle  pas associée à cette enquête publique qui fait peser des risques sur les industries classées SEVESO de son territoire et sur la ressource en eau qui risque d’être polluée à la fois par le chantier et par l’utilisation de l’ouvrage. 

7/ Si réellement la construction sur les champs captant est la seule solution, il faut impérativement prévoir un chantier et une construction HQE pour garantir que le maximum de précaution aura été pris. 

8/ La jonction avec la canalisation existante se fait bien loin du réservoir, le tracé est pour le moins compliqué. 

 …

Tous droits réservés. - Reproduction (même partielle) interdite sans l’accord écrit de l’auteur.


Publié dans Associations, Eau, Immanquable | Pas de Commentaire »

Les forages de Beuvry ne sont pas définitivement abandonnés

Posté par Joël le 21 octobre 2008


Une réunion publique a eu lieu avec le SMAEL ce lundi 20 octobre dans le but de présenter le dossier technique sur la construction d’un réservoir en bas du pont de Gorre et l’acheminement en eau vers celui-ci.


 

Suite à ma conversation hier soir avec les responsables de l’association « Les 4 arbres », qui mènent le combat dans l’intérêt des Beuvrygeois depuis des années, je vous transmets un résumé de la situation (prochainement, cette association ouvrira son blog, je ferai un lien vers celui-ci).

Ce qu’il faut retenir : 

Malgré les tentatives de contourner le sens de certaines questions, les intervenants n’ont pas convaincu le public.

Les forages ne sont pas définitivement abandonnés. Il en est toujours question dans un dossier d’enquête publique.

Il n’y aura pas de mesure de compensation sur l’environnement (remaillage des zones naturelles, riches et rares dans le secteur). Le représentant d’une association de défense de l’environnement reste sceptique comme bon nombre de Beuvrygeois ayant assisté à cette présentation après la déclaration des responsables du projet : « il n’y aura pas d’atteinte à l’environnement ».

  

Restons mobilisés

Les termes employés dans la lettre d’information de l’association « les 4 arbres » étant précis :

« La communaupole (Lens-Liévin) a renoncé pour plusieurs années à prélever de l’eau aux captages de Beuvry (F4-F5). »

Pour plusieurs années ne veut dire définitivement… 

 

Pour en savoir plus contactez l’association : 

Les 4 arbres

Présentation de son compte rendu le mercredi 26 novembre à la salle JM Leclercq.

  

Une enquête publique est en cours jusqu’au 6 novembre. 

Consultez en mairie le dossier d’enquête publique, et mettez y vos commentaires.

Rencontrez le commissaire enquêteur qui sera en mairie de Beuvry le jeudi 6 novembre de 14H00 à 17H00.

 

Tous droits réservés. - Reproduction (même partielle) interdite sans l’accord écrit de l’auteur.


Publié dans Eau, Quoi de neuf ?, Zoom sur | Pas de Commentaire »

Construction d’un réservoir d’eau pour le SMAEL à Beuvry

Posté par Joël le 18 octobre 2008

 

La communaupole (Lens-Liévin) a renoncé (pour plusieurs années) à prélever de l’eau aux captages de Beuvry (F4-F5). 

Un projet de raccordement de la communaupole au réseau du Syndicat Mixte d’Adduction des Eaux de la Lys est en cours. Ce projet prévoit la construction d’un réservoir sur notre commune. 

Une enquête publique est en cours jusqu’au 6 novembre. Vous pouvez consulter en mairie le dossier d’enquête publique, et y mettre vos commentaires. 

Une réunion publique avec le SMAEL est organisée ce lundi 20 octobre 2008 à 18H30  à la salle Jean-Marie Leclerq.

 

Vous pouvez également rencontrer le commissaire enquêteur qui sera en mairie de Beuvry le jeudi 6 novembre de 14HOO à 17H00.

Pour plus d’infos : l’opposition a développé ce sujet dans un article plus complet.

D’autres blogs ou site politiques de Beuvry vous donnerons probablement leur version également. Je vous invite à les consulter tous, même s’ils ne correspondent pas forcément à vos convictions, tous les points de vue sont bon à prendre quand il s’agit de l’avenir de notre commune.

 

Tous droits réservés. - Reproduction (même partielle) interdite sans l’accord écrit de l’auteur.


Publié dans Eau, Ecologie, Zoom sur | Pas de Commentaire »

1234
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77