• Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

L’Harmonie de Beuvry à l’honneur

Posté par Joël le 25 janvier 2016

 

Lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité, l’harmonie de Beuvry a été mise à l’honneur.

La rétrospective vidéo de l’année 2015 se terminait en effet par un extrait du reportage de TF1 au printemps dernier.

 

Voici la vidéo réalisée par le journal « La voix du nord » lors de cette cérémonie des vœux 2016 (précédée de publicités, désolé).

http://www.dailymotion.com/video/x3o0zhs

 

Cependant, dans l’article de presse on peut constater que le reporter n’avait pas la bonne partition.

Avant tout, cette formation musicale a le statut d’association (loi de 1901) et n’est donc pas municipale.

Ensuite, le reportage de TF1 datant de 2015, expliquait que l’harmonie avait déjà 160 ans, précisant qu’elle est née après un banquet en décembre 1854. Elle ne fêtera donc pas une nouvelle fois ses 160 ans en 2016. L’ensemble des représentations de 2014 étaient d’ailleurs placées sous le signe de cet anniversaire exceptionnel.

Enfin petit détail, un trombone a été offert par le conseil départemental et non par la mairie.

 

rentrée pour l’harmonie de Beuvry

Clément, que l’on voit ici en répétition à la batterie, joue également du trombone. Et c’est lui qui a eu l’honneur d’inaugurer l’instrument ainsi offert à l’association Beuvrygeoise vendredi soir.

 

Le premier grand rendez-vous de l’année pour l’harmonie de Beuvry est fixé au week-end des 2 et 3 avril.
L’association Beuvrygeoise recevra la fédération des sociétés musicales du Pas-de-Calais.
J’aurai l’occasion d’y revenir…

 


Publié dans Harmonie de Beuvry, Vidéo, Zoom sur | Pas de Commentaire »

Notre Dame de LORETTE

Posté par Joël le 6 novembre 2015

 

A l’approche des commémorations du 11 novembre, je propose souvent un article en rapport avec l’armistice et en particulier les lieux de mémoire de notre commune.

Cette année, j’ai souhaité partager quelques photos prises en octobre dernier pas très loin d’ici. J’ai finalement travaillé plusieurs soirs cette semaine pour enrichir l’article prévu, avec des informations complémentaires.

Notre Dame de LORETTE   dans Lieux de mémoire drapeaufrance 

La colline de LORETTE, à 165  mètres au-dessus  du  niveau  de  la  mer, est située à proximité de la route d’ARRAS à BETHUNE. Au pied de cette colline se trouve les villages d’Ablain Saint Nazaire et de Souchez. Ce lieu fut un des champs de bataille les plus disputés entre octobre 1914 et septembre 1915.

 lorette-1 citoyenneté dans Lieux de mémoire

lorette-2 histoire

 

Origine du nom de LORETTE

Sur cette colline il y avait la chapelle de LORETTE détruite pendant la première guerre mondiale.

Le peintre Florent Guilbert originaire d’Ablain St Nazaire, guéri au cours d’un pèlerinage au sanctuaire italien de Loreto (Lorette), situé dans la région d’Ancome, avait fait édifier un oratoire en 1727 sur cette colline.

La célébration de la messe y fut autorisée en 1729. L’édifice devint rapidement un lieu de pèlerinage fréquenté par les habitants de la région qui substituèrent au nom originel du site (le mont Coquaine) celui de Notre-Dame de Lorette.

Détruit en 1794, relevé en 1815, puis transformé de 1870 à 1880 par l’abbé Pengrenon, l’oratoire est devenu une petite église qui ne résistera pas aux batailles entre 1914 et 1915.

728-001 Pas-de-Calais chapelle.detruite

La chapelle de Notre Dame de Lorette avant les combats en 1914 et détruite en mai 1915.

205-001

Les combattants édifièrent eux-mêmes un petit oratoire, à l’emplacement de l’ancienne chapelle.

 

Honorer le sacrifice des combattants

Dès 1919, le site s’imposa comme l’espace où devait être commémoré le sacrifice de centaines de milliers de combattants.

Le petit cimetière créé en 1915 fut donc agrandi. Il reçut les années suivantes les corps de soldats français provenant de plus de 150 cimetières des fronts de l’Artois, de l’Yser et du littoral belge. Un décret présidentiel du 16 janvier 1924 décida la réalisation de ce vaste ensemble, le plus vaste des cimetières militaires français (13 hectares).

Il forme un vaste rectangle mesurant 645 mètres d’Ouest en Est et sur 200 mètres du  Sud au Nord. Au centre un terre-plein de 200 mètres  de long sur 75 de large a été dégagé pour la Basilique et la tour lanterne.

19.000 corps identifiés ont reçu une sépulture individuelle !

22.970 corps ont été recueillis dans sept ossuaires dont un dans la tour lanterne (6000).

12.800 corps identifiés ont été rendus aux familles.

Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE

Notre Dame de LORETTE

Notre Dame de LORETTE

Notre Dame de LORETTE

 

La basilique (de 46 m. de long et 14 de large), et la tour lanterne furent érigées d’après les plans de Louis-Marie Cordonnier, architecte lillois (de 1921 à 1931).

La chapelle, de style romano-byzantine, comprend notamment des fresques religieuses et des vitraux qui évoquent les événements de la Grande Guerre et l’histoire religieuse et patriotique de la France. Sur les murs de la basilique, on peut voir des milliers de plaques  en souvenir de ces sacrifices humains.

Notre Dame de LORETTE    Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE

 

Une Garde d’honneur est constituée de plus de 4000 bénévoles qui assurent depuis 1920 l’accueil des visiteurs et raniment, chaque dimanche, la flamme du souvenir.

 

L’anneau de la Mémoire

L’anneau de la Mémoire est un mémorial sur lequel sont gravés les noms de 580.000 soldats de toutes les nationalités morts en Flandre française et en Artois entre 1914 et 1918. Ce mémorial, situé face au cimetière de LORETTE a été dessiné par l’architecte Philippe Prost. Il forme un anneau d’un périmètre de 345 m, sur lequel sont inscrits les noms des soldats par ordre alphabétique, sans distinction de nationalité, de grade ou de religion.

 Notre Dame de LORETTE  Notre Dame de LORETTE

 

Lens 14-18 – Centre d’Histoire Guerre et Paix

Nous avons pu également visiter ce musée ouvert depuis le 9 juin 2015.Il est situé au pied de la colline de Notre-Dame de Lorette, 102 rue Pasteur à SOUCHEZ.

L’exposition permet d’appréhender de manière chronologique et thématique les grandes étapes du conflit : la guerre de mouvement et le système des tranchées, les offensives meurtrières et l’occupation du Nord, les offensives de 1918 et la mort au front.

Je vous conseille vivement la visite de ce lieu, l’entrée est gratuite en famille.

 

Liens :

Les gardes d’honneur de Lorette : section de Beuvry
Lectures du 11 novembre
Association du monument de Notre-Dame de Lorette


Publié dans Lieux de mémoire | 1 Commentaire »

Un peu d’Histoire locale

Posté par Joël le 13 octobre 2015

 

Il ne vous aura pas échappé que je n’alimente plus mon blog autant que les premières années. Ce n’est pas que je n’ai plus envie d’écrire, mais j’ai remarqué que certaines actions associatives ou certains textes publiés n’intéressent pas forcément beaucoup de monde (sauf à l’approche d’échéances électorales) ou suscitent un intérêt des mois, voire des années plus tard.
Pour autant, je m’intéresse toujours à la vie de ma commune mais aussi à d’autres sujets développés sur ce blog (souvent dans des articles relatifs à Beuvry) : l’environnement, la vie associative, l’Histoire locale…

A propos d’Histoire locale, je me mets aujourd’hui au clavier pour partager une petite information trouvée lors de mes lectures, qui vous le découvrirez, a aussi un rapport avec Beuvry.

Dans quelques jours, le 25 octobre exactement, on commémorera la fameuse bataille d’Azincourt qui fut l’une des plus cuisantes défaites de la chevalerie française au cours de la guerre de Cent ans.

Un peu d’Histoire locale dans Culture azincourt-carte

Il y a 600 ans, cette bataille frontale, violente, disputée dans la boue, se solda par l’écrasante victoire des archers et des fantassins anglais sur les chevaliers français, malgré une infériorité numérique importante (10.000 combattants côté anglais contre 18.000 côté français).

Plus de 6.000 chevaliers français (soit un tiers des combattants) ont perdu la vie lors de la bataille d’Azincourt (contre 1.600 côté Anglais).

azincourtarchers1 histoire dans Histoire

Les historiens n’ont pu retrouver que 500 noms, ce qui me semble finalement déjà bien pour un événement si ancien. Ces morts, pour la plupart, ont été recensés peu après la bataille.

En 1865, un historien, le marquis René de Belleval, dont l’un des ancêtres périt à Azincourt, réalisa un recensement le plus complet possible des morts, des prisonniers et des combattants de la bataille.

Les combattants les plus nobles tombés à Azincourt le vendredi 25 octobre 1415 ont été enterrés dans les églises et de chapelles avoisinantes. Par contre, les simples soldats, restés pendant trois jours sur le champ de bataille, ont été inhumés sur place, dans des fosses communes.

Dans cette liste de morts qui ont pu être identifiés, on trouve des combattants de tous âges : des jeunes d’à peine 15 ans comme le Petit Hollande (ou Hellandes), fils du bailli de Rouen, mais aussi des septuagénaires, comme Floridas de Moreuil ou Guillaume de Brémond d’Ars, dont les pères respectifs avaient été tués en 1346 lors de la bataille de Crécy (autre défaite humiliante pour les Français lors la Guerre de Cent Ans).

 

Parmi ces 500 victimes identifiées, on retrouve un nom qui a attiré mon attention, et motivé cet article :

Enguerrand de Nédonchel, capitaine de Beuvry.

 bp-2197182 Pas-de-Calais

Les armes de la famille : d’azur à la bande d’argent.

 

Après quelques recherches complémentaires j’ai pu compléter les informations à son sujet.

Enguerran DE NEDONCHEL, capitaine de Beuvry, fils puîné de Robert de Nédonchel, écuyer, seigneur de Liévin, et de Marguerite de Baudart. Sans alliance. Il appartenait à une branche éteinte vers 1560 dans la maison de La Vieuville. — Cette noble famille est connue depuis Godefroy de Nédonchel en 1006, et par filiation littéralement suivie depuis autre Godefroy de Nédonchel, chevalier, vivant avec Alette d’Humières, sa femme, en 1150.

Ce nom figure sur une plaque commémorative située dans une tour du château médiéval « Philippe Auguste » à l’intérieur de la citadelle de Montreuil.

Parmi les 500 noms, on trouve également : Jean du Bois, seigneur d’Annequin, Perceval de Richebourg ou encore Jean de Nédonchel, dit Baugeois, seigneur de La Beuvrière et son fils Gamant.

 


Publié dans Culture, Histoire | Pas de Commentaire »

5 septembre 2015 – commémorations de la libération de Beuvry

Posté par Joël le 9 septembre 2015

 

beuvry libération commémoration 2015

Samedi à 18H30, une poignée de personnes ont assisté à l’hommage rendu aux Américains et aux résistants qui ont libéré Beuvry le 4 septembre 1944.

beuvry libération commémoration 2015

beuvry libération commémoration 2015

beuvry libération commémoration 2015

 

A partir de 20h30 une soirée festive attendait les Beuvrygeois.

Bien que l’entrée était gratuite, l’événement n’a pas rencontré le succès qu’il méritait.

beuvry libération commémoration 2015 beuvry libération commémoration 2015 beuvry libération commémoration 2015  beuvry libération commémoration 2015beuvry libération commémoration 2015 beuvry libération commémoration 2015 beuvry libération commémoration 2015 beuvry libération commémoration 2015

Publié dans Commémorations, Festivités, Harmonie de Beuvry, Histoire, Immanquable, Manifestations, Musique | 2 Commentaires »

Commémorations de la libération du Pas-de-Calais

Posté par Joël le 31 août 2015

 Commémorations de la libération du Pas-de-Calais dans Commémorations harmonie-de-beuvry-repetition-25-aout-4

Mardi 25 août l’harmonie de Beuvry reprenait les répétitions afin de préparer le concert du samedi 5 septembre…


Ce mardi-là, dans la capitale, on célébrait justement un événement historique qui est finalement en rapport avec l’événement qui sera célébré samedi à Beuvry.

En effet, le 25 août 1944, Paris est libérée par l’action conjuguée de la police parisienne, des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) levées dans la capitale par Rol-Tanguy et de la 2ème division blindée du Général Leclerc.

Le 30 août, ce fut au tour de Rouen, Beauvais et Laon notamment. Le 31 les forces alliées continuèrent leur progression vers le nord avec Amiens.

 

En quelques jours seulement, entre le 1er et le 5 septembre 1944, la quasi-totalité du Nord – Pas-de-Calais passe aux mains des troupes alliées composées d’unités américaines, britanniques, canadiennes et polonaises.
(Calais devra attendre le 30 septembre 1944, et Dunkerque sera la dernière ville Française libérée, le 9 mai 1945, le lendemain de la reddition allemande !)

Les Britanniques libérèrent Arras le 1er septembre et Lille le 3, tandis que les Américains entraient dans Valenciennes le 2.

Le 4 septembre, les Canadiens libèrent Montreuil-sur-mer. La ville de Bruay est libérée dans la matinée par la 7ème D.B. de l’armée britannique Montgomery et Béthune voit l’apparition des premiers motocyclistes anglais vers 9h.

Beuvry sera à son tour libérée…

 

Je retiendrai ce témoignage de ce grand Monsieur, historien, humaniste et bien sûr homme d’Église, qui nous a quittés cet été :
« En septembre 1944, la ville de Beuvry est libérée par l’armée anglaise sans aucune violence : la Résistance avait détruit les ponts de la ville ce qui bloqua les Allemands lors de l’arrivée de l’armée britannique et les obligea à capituler. » (Interview de l’abbé Julien Bacon – Forum de la presse 13 mai 2009).

 

Le samedi 5 septembre 2015, Beuvry célébrera cet anniversaire

Une cérémonie du souvenir se déroulera devant le monument aux morts à 18H30 en présence de l’harmonie de Beuvry.

L’harmonie se produira ensuite à la maison du parc de Beuvry à 20h30 à l’occasion d’une grande fête populaire. (entrée gratuite)

 banni%C3%A8re-harmonie-441x1024 1944 dans Festivités

 

Artois Libéré 2010 à Beuvry

Image de prévisualisation YouTube

 

Liens utiles :

25 août 1944, le drapeau tricolore au sommet de la tour Eiffel

Discours de De Gaulle Hôtel de Ville 25 août 1944

29ème édition de « Il était une fois le Pas-de-Calais Libéré » à Souchez

 


Publié dans Commémorations, Festivités, Harmonie de Beuvry, Histoire | Pas de Commentaire »

L’harmonie de Beuvry a déjà fait sa rentrée !

Posté par Joël le 26 août 2015

 

Ce mardi 25 août, les membres de l’association musicale la plus ancienne de Beuvry ont fait leur rentrée avec un peu d’avance.

Pas de pleurs pour cette rentrée, bien au contraire : beaucoup de bonne humeur… et très peu de bavardage.

rentrée pour l’harmonie de Beuvry   Les premiers arrivés attendent l’institutrice… presque dans le calme !

rentrée pour l’harmonie de Beuvry   Ils n’avaient pas tous préparé leur cartable pour le jour de la rentrée ?

rentrée pour l’harmonie de Beuvry   C’est Clément qui commence !

 

Plutôt 2 fois qu’une !

Habituellement les répétitions ont lieu tous les vendredis à partir de 18h45 et suivent le calendrier scolaire. Mais, à concert exceptionnel, répétitions exceptionnelles…

En effet, deux répétitions cette semaine, ont été programmées pour préparer le concert du samedi 5 septembre. Celui-ci aura lieu à partir de 20h30 à la maison du parc.

 

rentrée pour l’harmonie de Beuvry rentrée pour l’harmonie de Beuvry rentrée pour l’harmonie de Beuvry

 

Publié dans Culture, Harmonie de Beuvry, Histoire, Musique, Quoi de neuf ? | Pas de Commentaire »

Qu’est-ce qu’un pédibus ?

Posté par Joël le 28 juin 2015

Le Pédibus, est un bus … sans bus.

Pédibus

Un autobus pédestre – ou pédibus – est un mode de ramassage scolaire alternatif.

L’enfant attend à un arrêt qu’un groupe de marcheurs et d’adultes accompagnateurs viennent le chercher pour partir à l’école.

Le convoi suit un itinéraire précis pour arriver en toute sécurité et à l’heure à l’école.

Comme le bus, les enfants rejoignent des points d’arrêts déterminés au plus près de leur domicile, respectant des horaires de passage bien définis.

Le système est basé sur la participation volontaire de parents d’élèves ou d’accompagnateurs bénévoles (enseignants, autres salariés effectuant le même parcours pour se rendre au travail, élus, retraités…) et parfois par du personnel communal, le tout coordonné par la municipalité, au moins pour la mise en place.

 

Ce mode de déplacement a de nombreux avantages :

Le pédibus favorise les liens sociaux car les parents se rendent mutuellement service et les enfants font le chemin ensemble.

Les enfants peuvent redécouvrir la nature, dialoguer avec leurs camarades….

Cette solution permet de réduire votre empreinte écologique car en allant à pied à l’école plutôt qu’en voiture vous participez à la diminution de la pollution atmosphérique et aux embouteillages devant les écoles.

Ceci offre aussi l’occasion aux enfants (et accompagnateurs) de faire une activité physique quotidienne.

Le pédibus c’est aussi améliorer la sécurité des enfants aux abords des écoles. Moins il y aura de voitures et moins il y aura de risques d’accidents …

C’est aussi éducatif, ils apprennent à traverser une rue, à appréhender les situations dangereuses, en bref, à devenir autonome.

 

cercle infernal cercle vertueux

 

 

 

Il m’est arrivé depuis plus de 6 ans de lancer sur mon blog des sujets qui en apparence n’étaient pas liés à Beuvry… et pourtant la plupart de ces articles (qui semblent sans rapport avec notre commune) ont une raison d’être sur un blog consacré à Beuvry.

 

Ainsi, à la lecture du titre, les beuvrygeois pourraient se dire que cet article n’a rien à voir avec la ville de Beuvry. Pourtant, l’idée m’est venue en écoutant les préoccupations des parents d’enfants scolarisés à l’école La Fontaine (quartier de Gorre) qui résident de l’autre côté du canal.

Compte tenu de la fermeture du pont de Gorre, il serait intéressant de mettre en place un pédibus à la rentrée prochaine, au moins jusqu’à la fin des travaux. Et pourquoi pas continuer par la suite, voire même se servir de cette expérience pour d’autres écoles de la commune….

En ce qui concerne cette première expérimentation à l’occasion de ces travaux importants, les enfants pourraient par exemple être pris en charge au pied de la passerelle qui se trouve à la gare de Beuvry le matin et y être raccompagnés le soir.

 

Plus de sécurité
Un environnement plus sain
Des économies de carburant
Plus de convivialité
Une meilleure hygiène de vie

Plus d’écocitoyenneté

 

Reste à voir si les décideurs trouveront cette proposition à leur goût…

Publié dans Ce blog - son auteur, Comprendre pour Agir, Conseil municipal, Ecologie, Le saviez-vous ?, Transports, Vie scolaire | 3 Commentaires »

De l’eau, toujours de l’eau…

Posté par Joël le 19 juillet 2014

goutte d'eau

 

Parmi les sujets traités sur ce blog, ou le blog des Albrans par exemple, celui de l’eau revient régulièrement.
Cela fait plusieurs années que l’association Beuvrygeoise se penche sérieusement sur les problèmes de pollution en général, et en particulier (pour y être durement confronté) sur ceux des zones humides du secteur.

 

Sur mon blog, j’ai également abordé le sujet selon plusieurs aspects :

 

Voilà autant de thèmes étudiés seul ou en comité très restreint (faute de pouvoir convaincre d’autres personnes qu’il fallait travailler les sujets en profondeur) et qu’il m’est arrivé de partager ici ou sur le blog des Albrans. En travaillant pendant des années sur ces sujets nous n’avons pas forcément suscité énormément d’intérêt de la part de personnes normalement impliquées dans la vie locale.

Même si les articles sur les blogs se font moins nombreux, cette activité de recherche, d’étude et de réflexion continue sans pour autant faire l’objet de publications.

La branche éco-citoyenne a par ailleurs réalisé plusieurs dossiers d’études présentés publiquement à l’occasion de manifestations dans le cadre de la journée des zones humides ou de la journée mondiale de l’eau.

 

L’eau (et tout ce qui s’y rapporte) est un sujet inépuisable, que l’on peut étudier pendant des années sans pour cela pouvoir prétendre « s’y connaître ». Néanmoins les connaissances acquises en effectuant soi-même ces recherches sont enrichissantes et ne pourraient probablement pas être devancées par une lecture en diagonale de quelques textes recopiés ici ou là.

 


 

Publié dans Ce blog - son auteur, Comprendre pour Agir, Eau, Les Albrans, Zoom sur | Pas de Commentaire »

Lancement discret du BHNS à Beuvry

Posté par Joël le 16 juillet 2014

 

Depuis le samedi 14 juin 2008, (le lendemain de l’annonce officielle de lancement des études pour 2 lignes de tramway) je me documente sur le projet de transport en commun en site propre de Beuvry à Houdain.

Peu après l’ouverture de mon blog, j’ai mis en ligne 2 pages de liens, complétées régulièrement pendant plusieurs années.

Histoire des tramways et autres transports urbains

Bus à Haut Niveau de Service Houdain– Beuvry

 

L’option tramway fut d’abord envisagée. Mais le coût élevé pour une population concernée de quelques dizaines de milliers de personnes a fini par faire changer de direction les décideurs.

Fin 2010, ceux qui avaient vraiment étudié les différents aspects du projet de tramway se doutaient bien que ce projet là serait abandonné.

De nouvelles études ont été présentées lors de nouvelles réunions publiques (qui n’avaient pas intéressé davantage de personnes, sauf à l’approche de 2014). Le nouveau projet portait sur un moyen de transport en commun structurant moins coûteux que le tramway : le BHNS (Bus à Haut Niveau de Service).

Finalement, Beuvry a eut les honneurs des premières infrastructures d’une future ligne de bus en site propre. L’inauguration de ce tronçon a eut lieu mercredi dernier dans la matinée.

 

Est-ce parce que la population ne s’est pas intéressée réellement à ce sujet, ou pour des raisons que nous connaîtrons plus tard, l’inauguration du premier tronçon s’est déroulée en comité restreint un matin en milieu de semaine. Comme la plupart des salariés, je n’ai pu y assister.

S’il s’agissait d’un mariage la formule sur les invitations aurait pu être « dans la plus stricte intimité ».

Voir l’article de presse : Tadao inaugure son premier couloir de bus, entre l’hôpital et l’université

 


Publié dans Grennelle de l'environnement, Revue de presse, Transports | 1 Commentaire »

Rencontres Internationales de cerfs-volants de Berck 2014

Posté par Joël le 25 avril 2014

 

Alors que l’on parle de plus en plus de maitriser notre consommation d’énergie et donc de limiter les déplacements, pourquoi ne pas préférer les sorties dans la région aux destinations plus exotiques ?

Les 28ièmes rencontres internationales de cerfs-volants qui se sont déroulées du 12 au 21 avril 2014 à Berck font partie de ces sorties en famille incontournables…
Berck avril 2014 Berck avril 2014 Berck avril 2014 Berck avril 2014 Berck avril 2014

 

Des activités originales étaient proposées sur l’esplanade, mais aussi sur la plage…

Berck avril 2014 Berck avril 2014

Sans oublier de passer par le jardin du vent…

Berck avril 2014 Berck avril 2014

Berck avril 2014 Berck avril 2014

Si vous avez loupé l’édition 2014, pensez-y pour 2015 !

plage de Berck avril 2014

 

Mon article de 2011 : Rendez-vous avec Éole


Publié dans Ce blog - son auteur | Pas de Commentaire »

12345...7
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77