• Visiteurs

    Il y a 7 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • A visiter

    Proverbes, citations, dictons, questions du jour...

    échange

    Cliquez

     

    Le saint du jour dans le calendrier grégorien et la correspondance dans calendrier républicain.

    A visiter aussi...

     

  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

La taxe carbonne expliquée en ch’ti

Posté par Joël le 1 décembre 2009

La taxe carbone, qu’est-ce que c’est ?

 

Le protocole de Kyoto (traité international pour la lutte contre le changement climatique) expire en 2012.

Les dirigeants du monde entier se réuniront du 7 au 18 décembre 2009 à Copenhague pour convenir d’un nouveau traité (je l’ai évoqué dans mon article Les illuminés de Noël).

L’Union Européenne souhaite parvenir à un accord international qui permette de limiter le réchauffement de la planète à 2ºC maximum et de concilier croissance économique et développement durable.

La France voudrait que les pays industrialisés s’engagent à réduire leurs émissions de gaz à effets de serre dans une fourchette comprise entre 25% et 40% d’ici 2020, et de les diviser par quatre à l’horizon 2050. Ainsi, elle aimerait que la taxe carbone soit adoptée au niveau Européen.

Mais, finalement qu’est-ce que cette taxe carbone ?

Les explications et avis des uns et des autres étant plutôt floues, et ce sujet dépassant amplement le cadre Beuvrygeois de ce blog, je préfère vous faire profiter de la vidéo que Bertrand COCQ m’a fait découvrir il y a quelques semaines.
 


Publié dans Chti ou Ch'ti, Ecologie, Humour, Vidéo | 2 Commentaires »

Le syndrome de la grenouille

Posté par Joël le 4 novembre 2009

gif annimé grenouille

Connaissez-vous ce que l’on appelle le syndrome de la grenouille ?

 

Si vous plongez soudainement une grenouille dans une marmite remplie d’eau bouillante, elle va immédiatement donner le coup de patte salutaire qui l’éjectera aussitôt de la marmite.

Prenez maintenant une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.

Allumez le feu sous la marmite : l’eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède.

La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température continue de monter. Quel confort !

L’eau est maintenant vraiment chaude. C’est un peu trop pour la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole toujours pas.

L’eau est cette fois très très chaude ; la grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s’est affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien.

La température continue de monter, jusqu’au moment où la grenouille finit par cuire.

Cette expérience (hypothétique) montre que, lorsqu’un changement s’effectue d’une manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite en général aucune réaction, aucune opposition.

Au nom du progrès ou de la science, les atteintes à l’intégrité de la nature, s’effectuent lentement mais inexorablement avec l’accord des victimes, souvent ignorantes ou parfois démunies.

 

Mais à la différence de la grenouille, on ne pourra pas dire que l’on ne savait pas.

On ne pourra pas dire que l’on peut rien faire.

 

Je comprends que l’on puisse prendre de la distance avec certains discours alarmistes.

Néanmoins il faut se rendre à l’évidence. Les activités humaines influent fortement sur l’équilibre de la planète tant du point de vue du climat que de la disparition de certaines espèces.

Certains pensent qu’il n’y a pas le feu au lac (ou plutôt à la marmite) ?

Peut-être…

Mais rien n’empêche de développer les transports en commun en particulier dans les grandes agglomérations, de se doter de moyens de production d’énergie renouvelable sur les lieux de consommation, ou de réserver des zones dédiées à la préservation d’espèces animales et végétales.

 

 

 


Publié dans Comprendre pour Agir, Ecologie | Pas de Commentaire »

Tramway de Beuvry à Bruay : études et choix du tracé

Posté par Joël le 6 février 2009

 

Dans la page « Dossiers Beuvrygeois », vous retrouverez notamment le « Tramway de Beuvry à Houdain » avec différents liens dont ceux vers les articles déjà publiés sur ce blog. Progressivement, je compte y ajouter d’autres liens.

Je vous propose aujourd’hui d’avancer un peu, avec le soutien de Paule Dubrulle.

 

Dans un avenir pas si lointain…

Une ligne de tramway desservira le Centre Hospitalier de Beuvry, le pôle universitaire, la gare SNCF de Béthune, le Mont-Liébaut, la Porte Nord, le centre-ville et les quartiers Sud de Bruay.

La gare de Béthune servira peut être de pôle d’échange.

La ligne fera 13 km et transportera 22 000 voyageurs par jour selon les estimations.

Des prolongations sont envisagées en direction d’Haillicourt et Houdain. Plus tard, la ligne pourrait même être prolongée jusqu’à Auchel.

 

Le projet du tramway est sur les rails.

Le tracé définitif devrait être choisi fin 2009 voire début 2010.

Deux lignes devraient être réalisées en même temps et totaliseront 33 km et 26 stations.

Dans l’hypothèse la plus favorable, les travaux pourraient débuter en 2011 pour une mise en service en 2013-2014.

Tout ceci afin d’envisager le type tram-train pour rejoindre, dans un avenir plus lointain, la métropole Lilloise, et vers les villes du bassin minier, reliées à ces 2 lignes par un système de branches multiples avec un tronc commun à long terme.

La fréquentation attendue pour les deux lignes est de 48 000 voyageurs par jour, la ligne desservira 26 000 étudiants.

Il y aura 18 rames en circulation, pouvant transporter 234 passagers par rames.

Le tramway circulera sur une fréquence de 6 ou 7 minutes.

 

 

N’imaginez pas que la décision vient d’être prise !

Ce n’est pas parce que l’on « n’en parle presque pas », que ce projet ne prend pas vie.

Au contraire, on avance. Voici l’historique de ce dossier…

 

Les premières études

Dès 2004, Artois Comm. avait co-financé une étude avec les agglomérations de Lens-Liévin et d’Hénin-Carvin pour construire des lignes de transport en commun « en site propre ».

A l’origine du projet, 8 axes structurants et leurs variantes ont été définis dans le cadre du Plan des Déplacements Urbains et de l’élaboration des SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) :

A1 : l’axe est ouest de Liévin – Lens – Hénin-Beaumont – Noyelles-Godault,

A2 : l’axe nord sud de Lens à Avion,

A3 : l’axe Carvin – Libercourt – Oignies,

A4 : l’axe Lens – Carvin,

A5 : l’axe Beuvry – Béthune – Bruay-la-Buissière,

A6 : l’axe Béthune – Nœux – Sains-en-Gohelle – Liévin – Lens,

A7 : l’axe  Auchel – Bruay-la-Buissière – Hersin-Coupigny – Bully-les-Mines – Liévin – Lens,

A8 : l’axe La Bassée – Douvrin – Billy-Berclau – Lens.

 

Dans sa première phase, l’étude s’est attachée à analyser et évaluer le potentiel de chaque corridor (et non des tracés précis). Une fois les axes prioritaires retenus, la deuxième phase de l’étude a porté sur leur faisabilité et l’analyse plus détaillée des variantes possibles de tracé, des montages financiers et des difficultés techniques.

 

La ratification

En 2006, deux axes ont été retenus : Beuvry – Béthune – Bruay-la-Buissière et Liévin – Hénin-Beaumont.

Le vendredi 13 juin 2008, le syndicat mixte des transports (autorité organisatrice de transport de Lens-Hénin-Béthune-Nœux) a présenté, dans la salle du conseil d’Hénin-Carvin à Hénin-Beaumont, le projet de création d’un tramway reliant cette dernière et Liévin d’une part, Béthune et Bruay-Labuissière d’autre part.

Ce jour-là, le conseil syndical composé de représentants des quatre communautés concernées (Artois-Comm., Lens-Liévin, Hénin-Carvin et celle de Nœux) a approuvé la délibération décidant la réalisation des deux lignes.

 

Jean-Luc Wery, président du syndicat mixte des transports (SMT) qui présidait le conseil expliquait que  « plusieurs options étaient envisageables : les trolleybus, les bus, les tramways à pneus et les trawmays-fer ».

Le tramway-fer est finalement choisi ; même si le transport en commun « en site propre » a besoin d’une bande de sept mètres de large à laquelle, il faut ajouter sept mètres pour intégrer la chaussée existante, les places de stationnement, les trottoirs, … quatorze mètres seront donc nécessaires.


 

Publié dans Grennelle de l'environnement, Le saviez-vous ?, Transports | 3 Commentaires »

Info pour les Beuvrygeois usagers du TER

Posté par Joël le 23 octobre 2008

La dernière phase des travaux de doublement de la ligne TER entre Don Sainghin et Béthune aura lieu

du 25 octobre au 5 novembre 2008.

infostravauxnovembre.jpg Vue du Quai beuvry

 

Durant cette période, la circulation des trains est totalement interrompue entre Don Sainghin et Béthune, détournés via Lens ou remplacés par un service de cars SNCF.

Renseignez-vous en gare de Béthune par exemple.

Un affichage sur les quais de Beuvry est mis  en place.

Pour en savoir plus sur les horaires concernant cette période voici un lien  : Site SNCF

 

Signalétique de Sécurié Pictogramme HAUT   Pictogramme piétons securite.jpg soustension.jpg 

 

Rappel : Depuis le doublement, il faut traverser les voies pour prendre le train en direction de Lille.

Respectez scrupuleusement les indications sur les panneaux de signalétiques, ne traversez pas si le pictogramme piéton est allumé (rouge) il en va de votre sécurité.

 

 

Tous droits réservés. - Reproduction (même partielle) interdite sans l’accord écrit de l’auteur.


Publié dans Transports, Zoom sur | Pas de Commentaire »

1234
 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77