• Visiteurs

    Il y a 6 visiteurs en ligne
  • Total

  • Rechercher sur ce blog

    Sur la colonne de droite, vous pouvez rechercher un texte selon différents critères : derniers articles commentés, derniers articles publiés, mots-clés, catégorie de l'article, date,...
    N'hésitez pas à commenter.


    L'email fournit lors du dépôt d'un commentaire permet au système de contrôler que celui-ci n'est pas posté par un robot (publicité et indésirables). Il ne sera donc pas utilisé pour vous envoyer un mail.


    Autres astuces pour utiliser ce blog et aides pour blogueurs


  • Méta

  • blog tout beuvry sur le web

    © 2008
    Tous droits réservés.
    Reproduction (même partielle) interdite sans l'accord écrit de l'auteur.

Découverte exceptionnelle lors de travaux de voirie à Beuvry

Posté par Joël le 1 avril 2015

 

Les travaux sur le réseau d’eau potable rue Henry Lefevbre et rue des castors n’avaient jusqu’à hier fait l’objet d’aucune annonce particulière.

travaux beuvry eau travaux beuvry eau

Lors des derniers coups de pelleteuse hier soir, quelle ne fut pas la surprise du chef de chantier (qui souhaite garder l’anonymat) !
Une pierre énorme a été retirée sous laquelle se trouvait un fossile tout à fait étonnant.
Il s’agit d’un spécimen semble-t-il inconnu à ce jour.

 

Paléontologues et Cryptozoologues sont déjà sur place. Peu d’informations filtrent pour l’instant, mais en tendant bien l’oreille, on a pu apprendre qu’il pourrait s’agir de sauriens de la famille des Agamidae, proches de ce que l’on appelle en Asie les « Dragons volants »* mais avec des dents très longues.

Si cette première supposition est confirmée, l’animal préhistorique aurait vécu à l’époque du Pliocène (soit 2,5 à 5 millions d’années).

* Les fameux « Dragons volants » connus uniquement dans le sud de l’Asie, sont des lézards assez colorés mesurant 20 cm maximum. Ils  sont capables de planer d’un arbre à l’autre sur une distance de 10 mètres comme on peut le voir ci-dessous.

Découverte exceptionnelle lors de travaux de voirie à Beuvry dans Insolite draco-volans6

Mais le spécimen Beuvrygeois aurait une envergure d’au moins 55 centimètres !

On peut imaginer qu’à l’époque ils étaient capables de voler dans le ciel de ce qui deviendra la ville de Beuvry que nous connaissons aujourd’hui…

dragon001 beuvry dans Quoi de neuf ?

Publié dans Insolite, Quoi de neuf ? | 3 Commentaires »

Joyeux Noël 2014

Posté par Joël le 19 décembre 2014

 

Même si je ne suis pas pour les achats massifs dans le temple de la consommation (car rien ne remplace la volaille et les légumes achetés à la ferme voisine) je n’ai pas pu résister à partager cette vidéo pour souhaiter d’heureuses fêtes de fin d’année, et un Joyeux Noël.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans Ce blog - son auteur, Humour, Insolite, Musique | Pas de Commentaire »

Batucamob’ vous connaissez ?

Posté par Joël le 18 novembre 2012

 

Quand la bonne cause rencontre la musique !

 

La batucada

La batucada est une musique qui rythme la vie des brésiliens depuis le début du siècle. Née à Rio de Janeiro, la batucada est composée uniquement de percussions et se teinte généreusement des cultures africaine, portugaise et indienne qui ont métissé historiquement le pays.

Son nom vient d’ailleurs du terme africain « Batuque » qui signifie « battre en rythme ». Et quand on l’entend, on comprend pourquoi : tête, pieds, bras battent étrangement le rythme, tout seuls…

Très vite, la batucada s’est imposée comme « LE » rythme brésilien par excellence.

Très répandue dans les milieux populaires au début du siècle, elle a rapidement envahi toutes les couches de la société : dans les rues ou sur les plages, elle se croise aujourd’hui partout.

 

Mais son apogée est bien évidemment lors du Carnaval de Rio…

 

Le Flashmob

Le flashmob, ou encore mobilisation éclair, est le rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance, avant de se disperser rapidement.

 

La Batucamob’

Contraction entre Batucada et Flash Mob !

Le mot d’ordre de cet événement : Plus la poubelle est vide, plus elle fait du bruit !

 

Nous faisons de la Batucamob un symbole fort pour réduire les déchets… car une poubelle vide est une poubelle qui résonne !

Les instruments de musique utilisés sont des symboles de la réduction des déchets, souvent spécialement recréés pour l’occasion à base de déchets !

 

Boites de conserve, bidons, bouchons…

Venez découvrir la Batucamob’ pour l’ouverture de la journée « Ensemble, redonnons vie à nos déchets » le samedi 24 Novembre 2012.

 

Tous les détails sur cette journée en cliquant ICI.

 

 

Publié dans Ecologie, Insolite, Les Albrans, Manifestations, Musique | Pas de Commentaire »

Les phoques de la baie d’Authie

Posté par Joël le 11 juin 2012

 

Voici une idée d’escapade pour cet été.

Pourquoi aller très loin, prendre l’avion, pour profiter du spectacle que nous offre la nature ?

À une heure et demie de Beuvry, vous pouvez par exemple observer des phoques dans leur milieu naturel…

 

2 espèces peuvent être observées à Berck :

Le phoque veau-marin qui est le plus petit et qui a un décrochement au niveau du front.

Le phoque gris qui a un museau allongé.

phoques baie authie berck phoques baie authie berck

 

Les phoques fréquentent la baie d’Authie depuis très longtemps

(un croquis dessiné vers 1890 en serait témoin).

Mais depuis une douzaine d’année, ils sont observés régulièrement dans l’estuaire et la colonie a progressé.

En 2000, on pouvait parfois en voir quelques-uns.

Mi-juillet 2011 les bénévoles qui les observent en ont compté jusqu’à 29 ! (pour les 2 espèces confondues)

Nous avons eu la chance d’en observer en famille jusqu’à 23 la même journée fin juillet.

 

Si la colonie de phoques gris et veaux-marins est nettement moins importante que celle qui évolue en baie de Somme ses effectifs progressent donc néanmoins d’année en année.

 

Ces mammifères marins sont devenus les stars de la Baie, mais attention à respecter les recommandations.

A Berck, le spectacle des phoques qui profitent des bancs de sable pour se reposer avant de reprendre la route du large, attire de nombreux visiteurs au niveau de l’épi 17, qui est un formidable observatoire naturel.

Cela ne les dérange pas, ils sont maintenant habitués à une présence humaine — à distance respectable — et se sentent en sécurité sur le banc de sable (poulier) car séparés des humains par l’Authie.

C’est pour cette raison que l’on a la chance de les voir de beaucoup plus près à Berck que dans la baie de Somme !

phoques baie authie berck

 

Pour les observer : se rendre à Berck Sur Mer, au niveau de « l’épi 17 ».

(Suivre la direction de la base nautique « Les Sternes »)

Un petit conseil pour voir les phoques en baie d’Authie, il faut être présent quatre heures après la marée haute. Un peu de patience… et le spectacle est au rendez-vous !

Prévoyez le coupe-vent au besoin… au bout de la digue, le vent souffle un peu plus que sur l’esplanade !

 

phoques baie authie berck phoques baie authie berck

 

 

Publié dans Biodiversité, Ce blog - son auteur, Eau, Ecologie, Géographie, Insolite | 1 Commentaire »

Beuvry en photos : 17 avril 2010

Posté par Joël le 21 décembre 2010

Rétrospective de l’année 2010 en images :

Le 17 avril 2010 à la maison du Parc de Beuvry, première exposition de véhicules anciens, organisée par l’association  » Harmonie de Beuvry  » .

volant.jpg ss396.jpg moto4.jpg moto3.jpg moto2.jpg moto1.jpg 3voitures.jpg transfluiderenaud.jpg cadillacgrise.jpg cadillac.jpg traction.jpg ds1.jpg

Les Johns ont ouvert cette journée « années 60 – 70″ organisée par l’harmonie de Beuvry, au parc de la Loisne.

Beuvry en photos : 17 avril 2010  dans Festivités johns0 johns1 dans Harmonie de Beuvry johns2 dans Immanquable johns3 dans Insolite johns4 dans Musique

Publié dans Festivités, Harmonie de Beuvry, Immanquable, Insolite, Musique, Photos de Beuvry | Pas de Commentaire »

Rencontre avec un extra-terrestre

Posté par Joël le 14 septembre 2010

 

Alors que le mystère des ovnis dans la région est expliqué par la nouvelle mode des lanternes chinoises,

j’ai rencontré un extra-terrestre.

L’aventure étant si singulière que Paule Dubrulle, n’a pas hésité un instant pour m’accompagner.

Mais l’individu n’est pas hostile, bien au contraire.

Tout au plus, il vous retient quelques heures… avec ses explications.

Nous avons trouvé plus bavard que nous ! 

Il s’appelle Monsieur Vendamme.

Non, pas Jean-Claude Camille François Van Varenberg, connu sous le nom de Jean-Claude Van Damme, celui qui nous fait sourire lorsqu’il se met à employer des phrases… venues d’ailleurs…

Gérard Vendamme est un extra-terrestre au sens où il faut le rencontrer et voir ce qu’il fait pour y croire.

En effet, il laisse sceptique bon nombre de ses interlocuteurs.

Certains, sans avoir pris le temps d’observer la démonstration de ce qu’il avance, le prennent pour un charlatan qui distribue de la poudre de perlimpinpin.

Personnellement, je dirais :

Charles, attends !   (c’est valable aussi pour Roger, Philippe ou Casimir,… mais passons)

Écoute ! Observe ! Patiente un peu !

Pour ce qui est de la poudre de perlimpinpin :

 

Regarde bien le produit, ce n’est pas de la poudre, ce sont plutôt des granulés irréguliers !

Gérard Vendamme nous a présenté un produit qui pourrait bien intéresser tous ceux qui souhaitent solutionner les problèmes d’eutrophisation et redonner à l’eau sa transparence naturelle.

N’étant pas missionnés pour prendre parti, et encore moins pour faire la promotion du procédé ou le dévaloriser, nous allons dans le cadre des missions de l’amicale des Albrans tenter d’étudier ce « consortium à cent pour cent biologique » et de vous faire un compte-rendu impartial.

Nous vous donnons donc rendez-vous dans… le temps qu’il faudra pour observer une application du procédé, vérifier par nous même son efficacité et vous faire part de nos constatations.


 

Publié dans Eau, Insolite | Pas de Commentaire »

Rentrée scolaire : Savez-vous lire … ceci ?

Posté par Joël le 30 août 2010

Cuocuo

 

Puveoz-vuos lrie ceci ?  

 

Si vuos pvueoz lrie ccei, vuos  aevz asusi un dôrle de creveau.

 

Seleuemnt 55  porsnenes sur cnet en snot cpalabes.

 

Je n’en cyoaris pas mes yuex que je  sios cabaple de coprmendre ce que je liasis…

 

Le povuoir phoémanénl du creveau huamin !

 

Seoln une rcheerche fiat à l’Unievristé de Cmabridge, il  n’y a pas d’iromtpance sur l’odrre dnas luqeel les lerttes snot.

 

La suele cohse imotprante est que la priremère et la derènire letrte du mot siot à  la bnone palce.

 

La raoisn est que le ceverau hmauin ne lit pas les mtos  par letrte mias ptuôlt cmome un tuot.

 

Étonannt n’est-ce pas ? Et moi qui ai  tujoours psneé que svaoir élpeer éatit ipomratnt !

 

Si vuos poevuz le lrie,  fitaes le svirue !!!

 

(En envoyant le lien suivant : http://beuvry.unblog.fr/2010/09/02/rentree-scolaire-savez-vous-lire-ceci/ )

 

J’ai choisi ce sujet insolite pour souhaiter une bonne rentrée des classes à tous le jeunes Beuvrygeois.  

 

L’année scolaire 2010 commence dans quelques jours

C’est reparti pour les problèmes de robinets qui fuient et les dictées !

 

Alors que le langage SMS semble vouloir prendre le dessus sur l’orthographe ; pour certains d’entre-nous, nous essayons encore, de faire le moins de fautes possible (avec plus ou moins de succès).

Lors d’une discussion avec 2 enseignants et 2 blogueuses, nous en étions arrivé à la conclusion que même en étant très attentif, il arrive que l’on laisse passer des fautes en relisant.

 

Peut-être que la petite expérience ci-dessus contribue à expliquer que l’on ne voit pas toujours les fautes de frappe ?

Toujours est-il que si vous en voyez sur ce blog, n’hésitez pas à me les signaler.

 

 

 

 

 


 

Publié dans Humour, Insolite, Vie scolaire | 3 Commentaires »

Des élections mouvementées à Beuvry

Posté par Joël le 24 février 2010

Les premières élections municipales de Beuvry, en février 1790, furent plutôt tourmentées.

Sur le site Gen’Artois  j’ai trouvé le nom du premier maire de Beuvry, mais également le texte tiré du livre  » Villes et villages du Pas-De-Calais en 1790 « . Le voici ci-dessous dans sa version originale, dont la syntaxe pourrait vous surprendre.

On y parle notamment d’intrigues, de manœuvres et de cabales. Un  officier municipal fraichement élu a même été obligé de renoncer à son poste car il a reçu des menaces, il décrit les intimidations et actes de malveillance.

 

Élections du 1er au 18 Février 1790.

 

Le maire est élu, au premier tour, le 1er février.

Le 2, on vote pour la nomination des officiers municipaux, mais le dépouillement du scrutin est remis au 4. Ce jour là, en l’absence du curé BRASSART, victime d’une  » incommodité subite « , les fonctions de secrétaires sont confiées au vicaire PENIN ; sont déclarés élus Pierre LILLERS et Liévin LEQUIEN ; l’après-midi, un nouveau scrutin mène à l’élection d’un troisième officier municipal.

Le 5 février, après remplacement de l’un des scrutateurs, Télesphore DEROT absent, par Charles HU, élection des deux derniers officiers municipaux, du procureur et des notables.

Les noms des 12 notables ne seront toutefois proclamés que le 6.

La nomination du deuxième officier municipal, Liévin LEQUIEN, a été vivement contestée dès le 5 avec menace de se pourvoir auprès de l’Assemblée Nationale :

a) par Sébastien DELANSAY qui a fait insérer sa protestation au procès-verbal :  » je déclare m’opposé à l’élection de Liévin LEQUIEN, ci-devant se disant bailly de Beuvry… jusqu’à ce qui soit acquitté enver moi de ce qui me revient du legs de Mlle Philippine CHEVALIER qui me retien depuis plus de vingt huit années et dont je n’ai pu demandé le payement en justice à cause de mon peut de fortune…  » ;

b) par trois autres habitants, Emmanuel et Louis DEFAAUX, Augustin BASSECOURT qui s’opposent à la nomination  » faite par intrigue et cabale  » d’un homme qui s’est arrogé sans mandat de faire la recette des biens communaux et n’a pas rendu de comptes à la communauté, à quoi s’ajoutent d’autres  » raisons importantes  » qu’ils feront savoir en temps et lieu.

LEQUIEN se justifie en assurant

a) que la somme réclamée par DELANSAY est entre les mains du prince de Ghistelle,

b) qu’il a reçu le produit des herbes de 15 mesures du marais de Beuvry en réserve mais en a rendu compte à la communauté dûment convoquée, ajoutant que  » quant à la réserve qu’il s’étoit fait de s’opposer aux suffrages des sieurs DEFAUX et autres pour la nomination de la municipalité, il s’en désiste ».

Le 5 février, avant le dépouillement du scrutin de la veille pour l’élection des notables, trois habitants, Joseph BASSECOURT, Louis et Eloi TRINEL font consigner au procés-verbal  » qu’ils ont été témoins des cabales et manoeuvres qu’ils ont fait les enfants du sieur LEQUIEN et plusieurs autres de leurs parens pendant les assemblées pour les élections des officiers municipaux et celles des notables… qu’ils protestent des nullités comme l’élection des notables parce que les billets ont été donnés dans la maison du sieur LEQUIEN à tous ceux qui ne savoient ni lire ni écrire et qu’ils u avoient de ces enfants et de ces parens qu’ils couraoient les maisons et les rues et forçoieent à chacun à recevoir leurs billets pour faire nommer leur créatures, espérant par là éviter l’examen de ces comptes et de l’administration qu’il s’étoit attribué à lui seul plusieurs années…  »

Le dépouillement fait, l’assemblée observe que Louis DUSAUTOIR, qui a obtenu 53 voix, est le beau neveu de Philippe DERENTY ; au cas où ces liens de parenté ne lui permettraient pas d’exercer la charge de notable (ce qui n’est pas le cas) il serait remplacé par Jean TRONCQUOI qui a obtenu 42 voix sur 104.

LEQUIEN espose alors que  » différentes personnes ne sachant ni lire ni écrire se sont adréssées à ses enfants pour inscrire les noms des personnes qu’ils avoient choisis  » qu’il n’y a pas eu cabale, qu’il a rendu comte de sa gestion, que  » Joseph BASSECOURT qui a signé l’opposition e(s)t sous la puissance de sa mère, laquelle jouit de tous ce qui compose la communauté, et les deux nommés TRINEL…n’ont aucune priorité  » et qu’il n’y a pas lieu de s’arrêter à une opposition qui n’a recueilli aucune autre signature.  »

Au moment où le serment alloit être prêté, le sieur Félix POTTIER a remis à M. le président  » une nouvelle protestation ; signée de lui et de Jean Joseph LEBLANC, elle reprend les accusations précédentes contre LEQUIEN.

L’assemblée s’ajourne au 7 février.

A l’ouverture de la séance, Liévin LEQUIEN dit que  » la nuit dernière quelque malveilant ont osé une croix de paille à la porte de sa maison donnat sur la rue et aposé un billet au portail de l’église de Beuvry. Ce fait sont relatives à la nomination à la municipalité et dénote menace de mort s’il accepte cette charge d’officier municipal, pourquoi il s’en trouve forcé de s’en désisté… « . L’assemblée s’ajourne alors sine die.

Le 18 février, élection de l’officier municipal Pierre LEBLAN, appelé à remplacer LEQUIEN et prestation de serment.

 

Le passé électoral de Beuvry fut donc mouvementé. Cette série d’articles qui se termine, n’étant destinée qu’à faire un retour sur l’Histoire de notre ville, je n’ai pas souhaité continuer au-delà de 1971.

 

Joël DEPRETZ

Source :

Texte «  élections mouvementées » : http://pagesperso-orange.fr/dunatvincent/les%20elections%20de%201790/Beuvry.htm

Les articles liés à ce sujet sont consultables ici :
Histoire+des+élections+municipales+Françaises

 


 

Publié dans Conseil municipal, Histoire, Insolite | Pas de Commentaire »

Comment retenir les chefs lieux de département ?

Posté par Joël le 20 décembre 2009


Bien que l’histoire ou la géographie n’ont plus la côte, je profite de souvent de sujets Beuvrygeois pour faire de petits rappels (histoire locale et légendes, histoire des tramways, réseaux hydrographiques, …)

Sans rapport avec Beuvry (mais faisant en même temps un clin d’œil à Louise, fidèle lectrice), je propose aujourd’hui quelques petites phrases mnémotechniques pour se rappeler de certains chef lieux de département.

Alors pourquoi ne pas vous entrainer un peu, histoire de lancer un petit défi pour les réunions familiales de fin d’année ?

 

Va, lance ton cheval dans le vaste hippodrome ! (Valence, Drôme)

Ni sole ni hareng, halles peu maritimes ! (Nice, Alpes-Maritimes)

Quand vient le soir, l’affreux chacal va d’os en os. (Caen, Calvados)

Tulle, tissus léger qui nous fait le corps aise. (Tulle, Corrèze)

De la gare à chez nous, la distance est minime. (Nîmes, Gard)

Harry, ai-je vraiment une crise de foie ? (Foix, Ariège)

Quand l’aube se leva, nous n’étions plus que trois. (Troyes, Aube)

La verrons-nous pour dîner et puis faire un rot d’aise ? (Rodez, Aveyron)

Ôte l’oie remontée de la cour sur le puits. (Le Puy, Haute-Loire)

Une amende infligée à tous ceux qui l’osèrent. (Mende, Lozère)

Le vainqueur de la manche emporta cinq lots. (Saint-Lô, Manche)

Ah ! Lançons les bouquets qui ornent  nos autels. (Alençon, Orne)

Anne, si elle crie, qu’on lui ôte sa voix !     ou      Anne scie en chantant, elle est si haute sa voix !
(Deux pour le prix d’une : Annecy, Haute Savoie)

L’aubépine à la fleur blanche est à vos genoux. (Epinal, Vosges)

N’enterre pas tes vers, compose des odes saines. (Nanterre, Haut de Seine)

Chatte au roux pelage clair, j’ai envie de te peindre. (Châteauroux, Indre)

Chartreux,  vous êtes d’heureux loirs ! (Un peu tiré par les cheveux, je vous l’accorde pour : Chartres, Eure-et-Loir)

Moulin, le résistant rencontra les Alliés. (Moulins, Allier)

Dix joncs un peu fanés près de la côte dorent. (Dijon, Côte-d’Or)

Ajax, si haut perché, tient un carquois d’écorce. (Ajaccio, Corse)

Chat, long ensommeillé, Ô ! Pas question qu’il marne ! (Châlons, Marne)

Paysan, prends ta charrue et creuse ton guéret ! (Guéret, Creuse)

(guéret = terre labourée mais non ensemencée)

 

Ah, race d’avocats, pour vous pas de cas laids !
(pour celui-ci, je ne vais quand même pas vous aider…)

 

Je vous souhaite de bons moments en famille ou entre amis.

Joël DEPRETZ


 

Publié dans Culture, Géographie, Insolite | 6 Commentaires »

Un moyen pour retenir le nombre PI

Posté par Joël le 17 août 2009

 

Voici le poème complet, dont je vous ai proposé le début dans la rubrique  » défit du moment « .

Il permet de retrouver le nombre  dont nous ne retenons bien souvent que 3,14Comptez le nombre de lettres de chaque mot,  les chiffres correspondants correspondent à la valeur de PI. Pour les mots de 10 lettres, on retient le Zéro. Voilà donc une nouvelle astuce pour préparer la rentrée. Avec la réponse à l’énigme précédente, vous aviez une piste…

Que j’aime à faire apprendre un nombre utile aux sages !
Immortel Archimède, artiste, ingénieur,
Qui de ton jugement peut priser la valeur ?
Pour moi ton problème eut de pareils avantages.
Jadis, mystérieux, un problème bloquait
Tout l’admirable procédé, l’œuvre grandiose
Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs.
Ô quadrature ! Vieux tourment du philosophe
Insoluble rondeur, trop longtemps vous avez
Défié Pythagore et ses imitateurs.
Comment intégrer l’espace plan circulaire ?
Former un triangle auquel il équivaudra ?
Nouvelle invention : Archimède inscrira
Dedans un hexagone ; appréciera son aire
Fonction du rayon. Pas trop ne s’y tiendra :
Dédoublera chaque élément antérieur ;
Toujours de l’orbe calculée approchera ;
Définira limite ; enfin, l’arc, le limiteur
De cet inquiétant cercle, ennemi trop rebelle
Professeur, enseignez son problème avec zèle

Ce qui donne : 3,141592653589793238462643383279 …

 


Publié dans Culture, Insolite, Vie scolaire | Pas de Commentaire »

 

"rat"(nimalerie)," rat"mate... |
Logiciels à télécharger |
plusdotage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | promos viandes
| actuplanet
| chlochlodu77